X

Liban

Hasbani : La campagne contre les FL vise à occulter la distanciation

Interview
02/12/2017

Depuis pratiquement le début de la crise provoquée par la démission-surprise du Premier ministre Saad Hariri depuis Riyad le 4 novembre dernier, une vaste campagne de dénigrement a été lancée contre les Forces libanaises dont on accuse le chef, Samir Geagea, d'avoir recouru à la « délation » à l'encontre de M. Hariri devant le prince héritier, Mohammad ben Salmane.

Selon ces rumeurs, largement relayées par les médias sociaux, MBS, comme on l'appelle, aurait prêté l'oreille aux informations faisant état des méfaits de la politique « laxiste » du chef du gouvernement à l'égard du Hezbollah, qu'aurait rapportés le leader chrétien en visite à Riyad, il y a deux mois. D'après cette hypothèse, M. Geagea aurait ainsi « inspiré » le coup de théâtre de la démission accompagnée d'un durcissement du ton de l'Arabie saoudite à l'égard du Liban.

Parallèlement, une nouvelle vague de rumeurs, relatives cette fois à un remaniement ministériel qui viserait notamment à écarter les ministres FL du gouvernement, est arrivée, suscitant de multiples interrogations autour de la relation entre les deux alliés que sont MM. Geagea et Hariri et, par ricochet, leurs formations respectives. Cette situation a ouvert grandes les portes à toutes sortes de spéculations, notamment en matière d'alliances électorales qui pourraient être revues et corrigées à la lumière des nouveaux rebondissements.
« Ce ne sont que brouhaha et informations infondées puisqu'elles se basent sur des ouï-dire », réagit le ministre FL de la Santé, Ghassan Hasbani, qui tient à rappeler qu'aucun communiqué officiel, de la part du courant du Futur notamment, n'est venu conforter ces rumeurs. M. Hasbani a répondu aux questions posées par L'OLJ.

 

(Lire aussi : Crise : Les bavardages libanais font vaciller les chances de compromis)

 

Diriez-vous que les relations entre les FL et le courant du Futur sont actuellement dans une impasse ?
Nos rapports ont été quelque peu entachés par la valse de rumeurs et d'accusations lancées à l'encontre des FL par des parties tierces. Pour l'heure, il ne s'agit que d'un simple verbiage fondé sur un imaginaire fourni, des analyses individuelles et des suppositions. Ce sont autant de zones d'ombre qui seront bientôt éclaircies par le biais des canaux de communication officiels, d'autant qu'il n'y a pas de mauvaises intentions, de part et d'autre.

Au final, toute cette campagne est l'œuvre de quelques personnes qui pêchent en eaux troubles. Nous ne pouvons tabler sur des informations diffusées par des sources pour la plupart anonymes et relayées par les médias sociaux.
Même si elle n'a pas encore lieu à un niveau officiel, la communication entre les deux formations n'a jamais été interrompue. D'ailleurs, les Forces libanaises ont demandé au courant du Futur des clarifications sur toutes ces rumeurs et médisances qui circulent. On attend toujours la réponse.

 

Comment vont réagir les FL aux derniers propos de M. Hariri signifiant que les armes du Hezbollah ne sont pas utilisées sur le sol libanais ?
Cette période requiert plus que jamais de la clarté au niveau des concepts et des prises de position. La position des FL est très claire à ce sujet, qui n'est pas un sujet secondaire puisqu'il relève de la question fondamentale de la souveraineté et du monopole de l'État de la décision de la guerre et de la paix. Cette question, nous l'avons dit et redit, doit être tranchée dans le cadre d'un débat national sur la stratégie de défense. Pour l'instant, la discussion est prioritairement axée sur l'emploi des armes à l'extérieur. Là aussi nous sommes clairs sur la nécessité pour le Liban de s'abstenir de nuire à des pays tiers, et de se prononcer en faveur de la distanciation.

 

Depuis plusieurs jours, il est question d'une mise à l'écart des ministres FL dans le cadre d'un remaniement ministériel. Le fait de se débarrasser de ceux qui font de la lutte contre la corruption leur cheval de bataille ne sied-elle pas à certaines parties au sein du gouvernement ?
Là encore, nous nous trouvons dans le domaine de la spéculation avec des sources aussi méconnues que douteuses. Aucune déclaration officielle n'a été faite au sujet d'un remaniement ministériel. Il s'agit d'une campagne de dénigrement visant les FL dans l'objectif de dévier l'attention de la problématique principale, qui est celle de la distanciation du Liban.

Si ces rumeurs devaient s'avérer vraies, sur la base de quels motifs serait justifiée une mise à l'écart des ministres FL ? Sur celui de leur application, à la lettre, des principes de souveraineté, de la bonne gouvernance et de la transparence qui ont guidé notre action depuis le début ?
Si, par contre, elle est fondée sur la question du nombre équivalent de députés au Parlement, comme on l'entend dire, la question que je me pose est de savoir depuis quand le poids politique d'une formation donnée est-il évalué sur base du nombre de ses représentants au sein de l'hémicycle ?
Bref, ce sont autant d'interrogations qui nous font dire que nous sommes face à une campagne d'intimidation dont nous ignorons encore les objectifs.

 

Lire aussi

La distanciation, une innovation libanaise contre les guerres par procuration, le commentaire d'Antoine Messarra

Les silences du verbel'édito de Issa Goraieb

Le renflouement du gouvernement... et la position saoudienne, le décryptage de Scarlett Haddad

Séance houleuse au Congrès US sur le Liban

Geagea : Les voies de communication sont rouvertes avec Hariri

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ON EST NAIF DE PENSER QUE GEAGEA AVAIT INSPIRE LE COUP DE HARIRI A MBS... C,EST DONNER A GEAGEA TROP DE POIDS EN SAOUDITE... ET QUI INSPIRE LES DECLARATIONS RECENTES DE JUBEIR... EST-CE GEAGEA AUSSI ? TROP NAIFS CEUX QUI LE PENSENT !

Wlek Sanferlou

Les Iraniens ont réussi ou les FL et Future et leurs compagnons ont d'ailleurs et continue à le faire: une positiin, une voix. Les FL und co passent 70 pour cent du temps à se donner des baffes les uns les autres au lieu de se tourner unanimement vers le vrai problème qubest le hezb et ses projets farfelus. Les FL, Future, kataeb et leurs partenaires ont eu des martyrs pour le Liban. C est malheureux qu' ils continuent à ledaler dans la choucroute... Le hezb, tout comme Hafez Assad garde une idée fixe et ne bouge pas emportant dans le passage Aoun Bassil et finalement tout le pays.
On s'en fout de ce que les FL pensent du future et vis versa. Le pays courts vers l abime... Bon sang

Irene Said

Pauvre Liban...
tu es vraiment mal servi, entre ceux qui se sont vendus à des gens qui n'en ont rien à faire de toi et de ton peuple et qui sont prêts à te sacrifier pour leurs propres projets religieux, régionaux etc.,
et d'autres qui prêtent aveuglément allégéance à de faux héros qui promettent leur paradis trompeurs...inventés par eux uniquement pour leur bénéfices personnels...

Quand le Liban aura été avalé par tous ces rapaces sans conscience et honneur, il sera trop tard pour gémir !
Vous pourrez alors toujours essayer de dire à vos enfants que vous avez sincèrement cru en leurs promesses...!
Irène Saïd

Bery tus

j'aimerai rajouter si on me le permet ... SEUL LE HEZBOLLAH C'EST DEMARQUER DE CES PAIRES EN REFUSANT QUE LES MEMBRES DU CONSEILS DES MINISTRES SOIENT CHANGES..

NOUS AVONS TJRS DIT QUE SANS LES ARMES ET L'IMPLICATION DU HEZB DANS LA REGION LE HEZB ET LES FL PARTAGENT PLUS BCP PLUS QUE TOUS LES AUTRES PARTIS NE PARTAGE ENSEMBLE
NOUS AVONS REFUSER QUE LE HEZB SOIT DENOMMER PARTIE TERRORISTES CELA VEUT DIRE BCP

Bery tus

j'aimerai rajouter qlq chose ici si possible... c'est aberrant d'en venir a faire expulser les ministre FL.. au lieu d'extraire ceux qui nous ont mis dans cette situation on expulse les personnes qui d'apres meme leurs plus farouches adversaire sont des ministres qui travaillent TRES TRES BIEN et qui au moins ne sont pas meler a la corruption ... CELA SI VRAIMENT HARIRI A CETTE MOTIVATION RESTE A LA PROUVER ...

MAIS JE COMPREND AU LIBAN CEUX QUI NE SAVENT PAS ETRE CORROMPUS, ET CEUX QUI N'ONT PAS D'ARMEE PARALELLE N'ONT PAS DE PLACE AU GOUVERNEMENT ... JE CROIS QUE C'EST LE MESSAGE QU'ON TENTE DE NOUS FAIRE PASSER ... N'OUBLIONS PAS LES DOSSIERS CHAUD COMME LES POUBELLE ET SURTOUT L'ELECTRICITE

OPTION POTION

Ha lalala ces fl de geagix... toujours à l'affût pour se placer avant les autres dans la sphère des resistants du PHARE AOUN et de H.N

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

IL MANQUE DANS LA TOURMENTE QUE PASSE LE PAYS AUX F.L. DES POSITIONS CLAIRES...

gaby sioufi

""MBS, comme on l'appelle, aurait prêté l'oreille aux informations faisant état des méfaits de la politique « laxiste » du chef du gouvernement à l'égard du Hezbollah, qu'aurait rapportés le leader chrétien en visite à Riyad""
PARCE QUE LES SAOUDIENS N'EN ETAIENT PAS ENCORE CONSCIENTS ?
VRAIMENT ? C UNE BLAGUE CA NON ?

Henrik Yowakim

Hasbani : La campagne contre les FL vise à occulter la distanciation

CETTE CAMPAGNE VISE A VOUS DISTANCIER AUTANT QUE POSSIBLE DU POUVOIR

AVANT DE VOUS ÉLIMINER DE LA SCÈNE POLITIQUE COMME EN 1994 A LA VEILLE DE LA SAYDET EL NAJAT

L'HISTOIRE SE RÉPÈTE : EN FACILITANT L'ACCESSION DU CANDIDAT DU HEZBOLA,DE LA BAASSYRIE ET DE L'IRAN A LA PRESIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE ET EN VOUS DISTANCIANT DE LA REVOLUTION DU CÈDRE VOUS AVEZ SIGNÉ VOTRE ARRÊT D'ÉLIMINATION

VOUS ALLEZ REMARQUER MAIS TROP TARD QUE LA VACANCE DU POUVOIR A LA PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE VALAIT MILLE FOIS MIEUX QUE SON REMPLISSAGE PAR LE CANDIDAT DE LA BAASSYRIE DU 8 MARS ET DE L'IRAN

Bery tus

soyez fort dans vos convictions.. il n'y a que la vérité qui rend libre !! linabka w nestamer ... malgré les dénigrements et les mises en accusations de certains insignifiants

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Pour ses proches, Aoun ne cédera pas

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Impact Journalism Day 2018
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué