X

La Dernière

Si les 70’s avaient connu le hip-hop

Mode
10/11/2017

À la veille de son défilé automne-hiver 2017, aussi sobre que spectaculaire, à l'Armory, lors de la semaine de la mode de New York, Marc Jacobs avait déclaré : « Au moment de lancer la création de cette collection, j'avais regardé un documentaire intitulé "Hip-hop evolution". Cette série en quatre parties racontait l'histoire de ce mouvement culturel crucial qui a redéfini le paysage de la musique et donné lieu à un tout nouveau langage stylistique. Natif de New York, ville dans laquelle j'ai grandi, c'est à la faculté d'art et de design que j'ai commencé à voir et sentir l'influence du hip-hop, tant sur les autres musiques que sur l'art et la mode. Cette collection est le reflet de ma propre vision de la manière dont on peut faire de l'élégance avec le vêtement de tous les jours et le sportswear. J'y exprime mon respect pour la considération qu'avait pour la mode et le style cette génération fondatrice de la jeune culture et du street style. »
À l'arrivée, la collection Marc Jacobs de cette nouvelle saison est donc un hommage appuyé à la culture hip-hop et à ses icônes comme le montrent le chapeau bombé emprunté à l'artiste André 3000 (revu par le modiste Stephen Jones), ou les pendentifs et leurs lourdes chaînes en métal doré réalisés en collaboration avec l'artiste contemporain Urs Fischer.
Déclinés en couleurs chaudes, entre cannelle, gingembre, marron, or, orange et rouge, les modèles affichent une simplicité et un confort naturel, avec des hauts serrés et des bas amples qui ne sont pas sans évoquer les années 70 et leurs propres emprunts aux années 20. Le tout galvanisé par la poésie hip-hop.

À la une

Retour à la page "La Dernière"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué