Débats

Le Liban fortement représenté au congrès sur la gouvernance mondiale

C'est aujourd'hui, vendredi, en début de matinée que doit s'ouvrir à Marrakech, au Maroc, la 10e édition de la conférence sur la gouvernance mondiale (« World Policy Conference », WPC), organisée par l'Institut français des relations internationales (IFRI), sous l'impulsion du président de l'IFRI et fondateur de la WPC, Thierry de Montbrial. L'IFRI, convient-il de noter sur ce plan, a été classé à la 3e place des think tanks les plus influents au monde dans le classement Global Go-To Think Tanks, index 2016, de l'Université américaine de Pennsylvanie.

Le congrès annuel de la World Policy Conference aborde chaque année un vaste éventail de thèmes de l'actualité portant, notamment, sur la géopolitique mondiale, les avancées technologiques, les enjeux écologiques, la situation dans certaines régions du globe, la conjoncture économique internationale et le degré de développement économique dans certaines grandes zones du monde. De très nombreuses personnalités internationales de haut rang, des ambassadeurs, des ministres, des intellectuels et des experts dans des domaines spécialisés participent à ce congrès. Des panels, des rencontres-débats et des ateliers de travail sont organisés pour permettre aux participants d'effectuer des échanges sur ces différents thèmes.

À l'instar des éditions précédentes, les travaux du congrès de cette année s'étaleront sur trois jours, de vendredi à dimanche. Le Liban sera fortement présent à la conférence, en la personne, notamment, du gouverneur de la Banque du Liban, Riad Salamé, qui sera demain, samedi, l'invité d'honneur d'un déjeuner-débat. Le premier vice-gouverneur de la Banque centrale, Raed Charafeddine, participera en outre, également demain samedi, à un atelier de travail sur le thème « Finance et économie ». La délégation libanaise comprend aussi l'homme d'affaires Riad Tabet, l'un des pôles de l'IFRI, ainsi que Samir Nasr, fondateur et directeur général du centre Études et consultations économiques (ECE). L'ancien ministre Jihad Azour participera, par ailleurs, à un panel ayant pour thème « Tendances au Moyen-Orient », en sa qualité de directeur du département du Moyen-Orient et de l'Asie centrale au Fonds monétaire international (FMI).

La séance d'ouverture, ce matin, sera marquée par des allocutions du chef du Quai d'Orsay, Jean-Yves Le Drian, de Thierry de Montbrial et de l'archevêque de Constantinople, Bartholomée 1er. D'autres personnalités prestigieuses sont également attendues à ce congrès, dont les anciens ministres des Affaires étrangères d'Espagne Miguel Angel Moratinos, de France Hubert Védrine et d'Allemagne Joschka Fischer, Jean-David Levitte (ancien proche collaborateur du président Nicolas Sarkozy), Élisabeth Guigou, ancienne ministre française, et Meir Sheetrit, député israélien.

 

Pour mémoire

La Conférence sur la gouvernance mondiale dénonce la vague d'isolationnisme


C'est aujourd'hui, vendredi, en début de matinée que doit s'ouvrir à Marrakech, au Maroc, la 10e édition de la conférence sur la gouvernance mondiale (« World Policy Conference », WPC), organisée par l'Institut français des relations internationales (IFRI), sous l'impulsion du président de l'IFRI et fondateur de la WPC, Thierry de Montbrial. L'IFRI, convient-il de noter sur ce...

commentaires (0)

Commentaires (0)