Rechercher
Rechercher

À La Une - conflit

Raid aérien d'Israël contre un dépôt d'armes en Syrie

Impossible dans l'immédiat de savoir si le dépôt d'armes visé dans la province centrale de Homs appartenait au régime de Bachar el-Assad ou au Hezbollah.

Un avion de combat de type F-15 appartenant à l'armée de l'air israélienne, le 16 mai 2017. Photo d'archives Reuters

L'armée de l'air israélienne a bombardé mercredi soir un dépôt d'armes en Syrie, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), alors que l'Etat hébreu a multiplié ces dernières semaines ce type d'incursion.

Il n'était pas possible dans l'immédiat de savoir si le dépôt d'armes visé dans la province centrale de Homs appartenait au régime de Bachar el-Assad ou à son allié libanais, le Hezbollah, a précisé l'OSDH.

"Des avions israéliens ont tiré des roquettes sur un dépôt d'armes dans la zone industrielle de Hisyah, au sud de la ville de Homs", a indiqué à l'AFP le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane.
L'armée israélienne s'est refusée à tout commentaire.

La télévision publique syrienne a rapporté "une agression" de l'aviation israélienne contre la région de Hisyah, précisant que l'armée syrienne avait "riposté". De son côté, le site Internet du quotidien pro-régime al-Watan a indiqué qu'un incendie s'était déclenché dans la zone industrielle après l'attaque israélienne.

Les détonations provoquées par ce raid ont été entendues au Liban au niveau des hauteurs des localités de Ras Baalbeck, Fakiha et Aïn, dans le nord de Baalbeck, selon l'Agence nationale d'information (Ani, officielle).

Le ministère syrien des Affaires étrangères a demandé au Conseil de sécurité des Nations unies de condamner les attaques menées par Israël en Syrie. Dans un communiqué diffusé jeudi par l'agence de presse Sana, le communiqué demande au Conseil de sécurité de l'ONU de prendre "des mesures strictes et immédiates" pour mettre fin à de telles attaques.

Israël et la Syrie, deux pays voisins, sont techniquement toujours en état de guerre. Israël occupe depuis 1967 quelque 1.200 km2 du plateau du Golan, qu'il a annexés, une décision non reconnue par la communauté internationale. Environ 510 km2 restent sous contrôle syrien.

Depuis le début du conflit en Syrie en 2011, Israël a mené plusieurs raids contre le Hezbollah ou l'armée syrienne.

Le 22 septembre, Israël avait mené des frappes aériennes contre un dépôt d'armes du Hezbollah près de l'aéroport de Damas, selon l'OSDH.

Un mois plus tard, l'armée israélienne avait annoncé avoir bombardé des positions militaires du régime en Syrie, en riposte à la chute de plusieurs obus tirés depuis ce pays voisin sur le plateau occupé du Golan.

Israël confirme rarement ses actions militaires en Syrie, mais ne cesse d'affirmer sa détermination à empêcher que des armes ne tombent entre les mains du Hezbollah, mouvement qu'il a combattu en 2006 au Liban sans pouvoir le vaincre.

 

Pour mémoire

Lieberman accuse le Hezbollah de vouloir déclencher une guerre entre Israël et la Syrie

Israël publie une photo du commandant militaire présumé du Hezbollah dans le Golan

L'armée de l'air israélienne a bombardé mercredi soir un dépôt d'armes en Syrie, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), alors que l'Etat hébreu a multiplié ces dernières semaines ce type d'incursion.
Il n'était pas possible dans l'immédiat de savoir si le dépôt d'armes visé dans la province centrale de Homs appartenait au régime de Bachar el-Assad ou à son...
commentaires (3)

Très belle preuve de la préparation des résistants contre Israël ... après ça ils veulent qu’on croit qu’ils sont prêts a se battre contre israél ... MAIS QUELLE N’IMPORTE QUOI !!

Bery tus

18 h 29, le 02 novembre 2017

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • Très belle preuve de la préparation des résistants contre Israël ... après ça ils veulent qu’on croit qu’ils sont prêts a se battre contre israél ... MAIS QUELLE N’IMPORTE QUOI !!

    Bery tus

    18 h 29, le 02 novembre 2017

  • Décidément rien ni personne ne veut (ne peut sans gros risques de guerre mondiale) arrêter Israel qui se comporte comme un brigand... Ou sont donc les USA (ses parrains) et la Russie+Iran (decenseurs du Bacharistan)?

    Chammas frederico

    11 h 06, le 02 novembre 2017

  • PRECISANT QUE L,ARMEE SYRIENNE A RIPOSTE... QUELLE BLAGUE !

    LA LIBRE EXPRESSION NE COMMENTE PAS.ELLE CONSEILLE

    09 h 09, le 02 novembre 2017

Retour en haut