X

Moyen Orient et Monde

L’armée contrôle désormais 85 % du territoire, selon Moscou

Syrie
OLJ
13/09/2017

L'armée syrienne a chassé, à ce jour, les « groupes armés illégaux » de 85 % du territoire, a déclaré hier le chef de l'état-major russe en Syrie, le lieutenant-général Alexandre Lapine. Les jihadistes de l'État islamique ne contrôlent plus que 27 000 km² environ, a-t-il précisé, ne faisant pas mention toutefois des territoires tenus dans le nord du pays par les Forces démocratiques syriennes (FDS). Mais l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) a contesté l'assertion russe et affirme, en revanche, que les forces progouvernementales ne contrôlent que 48 % du territoire, contre 23 % environ pour les FDS.
M. Lapine, cité par l'agence de presse russe RIA-Novosti, a ajouté que la libération de la ville de Deir ez-Zor se poursuit. « Les troupes syriennes parachèvent la défaite de l'organisation EI, bloquant les quartiers nord et sud (...) », a-t-il dit.
Parallèlement, la télévision publique a fait état de tirs de l'artillerie syrienne sur des embarcations évacuant des jihadistes de l'EI de leurs dernières positions à Deir ez-Zor, vers la rive orientale de l'Euphrate. Selon l'OSDH, 35 personnes – dont des femmes et des enfants – ont péri hier dans des frappes près de Deir ez-Zor. D'autres raids ont fait 7 tués civils dans le village de Hawayej Ziab, contrôlé par l'EI, au nord-ouest de Deir ez-Zor, a ajouté l'OSDH. Dans cette offensive pour chasser l'EI de la province de Deir ez-Zor et de sa capitale éponyme, les civils payent le prix fort, avec la mort depuis quatre jours de près de 90 d'entre eux dans des raids aériens imputés pour la plupart à l'aviation russe.
D'autre part, à Damas, le président Bachar el-Assad a reçu hier le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou. « À la demande du président russe Vladimir Poutine, le ministre russe de la Défense et général de l'armée Sergueï Choïgou a effectué une visite de travail à Damas, où il a rencontré le président Bachar el-Assad », a ainsi indiqué hier, dans un communiqué, le ministère russe de la Défense. À cette occasion, M. Choïgou a remis à M. Assad une lettre de M. Poutine « le félicitant pour la levée du siège imposé par les terroristes de Daech (acronyme arabe de l'EI) à la ville de Deir ez-Zor », selon un communiqué de la présidence syrienne. Ils ont discuté de leur « coopération militaire et militaro-technique dans le contexte des opérations réussies des forces gouvernementales syriennes, avec l'aide de l'aviation russe, pour la destruction du groupe terroriste État islamique », selon le ministère russe de la Défense. Les deux hommes ont également évoqué la « stabilisation de la situation en Syrie, du fonctionnement des zones de désescalade et de la livraison d'aide humanitaire à la population », a précisé le ministère russe.
Sources : agences

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Ziyad MAKHOUL

L’édito de Ziyad MAKHOUL

Le califat est mort, vive le califat

Décryptage de Scarlett HADDAD

Pompeo et les nuances entre le fond et la forme

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué