Liban

Offensive de charme irano-saoudienne en direction du Liban

Dans les coulisses de la diplomatie

Hussein Jaber Ansari clôt sa mission à Beyrouth au moment où l'émissaire de Riyad entame la sienne.

25/08/2017

L'Arabie saoudite et l'Iran tentent chacun un come-back en force à Beyrouth, qui a accueilli en moins de 24 heures deux émissaires envoyés l'un par la République islamique d'Iran et l'autre par le royaume wahhabite.

L'intérêt soudain porté par les deux pays au Liban s'explique, de l'avis de sources concordantes, par l'accélération d'une solution politique en Syrie et la place que le pays aurait à occuper durant l'étape à venir et qui ne serait pas, de l'avis des proches de Riyad, en faveur de l'axe Syrie-Iran-Hezbollah.

L'adjoint du chef de la diplomatie iranienne pour les Affaires arabes et africaines, Hussein Jaber Ansari, n'a pas manqué de critiquer le royaume wahhabite, quelques heures avant son départ de Beyrouth, où était arrivé la veille, mercredi, le ministre d'État saoudien pour les Affaires du Golfe arabe, Thaër al-Nabhane. Interrogé au terme d'une visite au chef des Marada, Sleiman Frangié, au sujet de la présence de l'émissaire saoudien au Liban, Hussein Ansari n'a pas voulu dire s'il la considère ou non comme une réponse à sa propre visite, se contentant d'indiquer que cet échange de visites entre les pays de la région est normal, avant de poursuivre cependant : « Ce qui est en revanche important dans ce cadre, c'est que certains pays de la région, qui contribuaient dans le passé aux crises qui ont éclaté dans certains pays de la région, devraient réviser l'ensemble de leurs orientations politiques et contribuer à mettre fin à ces crises et œuvrer pour une entente entre tous. »

Ces propos, qui interviennent au moment où le chef de la diplomatie Mohammad Javad Zarif annonçait que l'Iran et l'Arabie saoudite avaient accepté un échange de visites de diplomates, montrent qu'une normalisation entre les deux pays ne sera pas facile, d'autant que selon des sources proches de Riyad, Thaër al-Nabhane devait expliquer à ses interlocuteurs libanais qu'un règlement en Syrie sera au détriment de l'expansion de l'influence iranienne dans la région. Dans le même temps, l'émissaire saoudien discutera avec les responsables du développement des relations bilatérales, ce qui va se traduire concrètement par une entente autour d'une date pour la réunion du Conseil supérieur libano-saoudien en vue d'examiner l'exécution des accords bilatéraux.

Thaër al-Nabhane, qui a conféré mercredi soir avec le Premier ministre Saad Hariri et le chef des Kataëb Samy Gemayel, s'est rendu hier auprès du leader des Forces libanaises, Samir Geagea, qui avait été boycotté par le responsable iranien. Interrogé au sujet de sa visite, l'émissaire saoudien s'est contenté de répondre : « Il fait toujours beau à Meerab. »

 

Lire aussi 

Ansari appelle à « l’unité arabe contre le terrorisme israélien et takfiriste »

La mission d’Ansari vouée à l’échec ?

L’adjoint du ministre iranien des Affaires étrangères chez Hariri

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

L,EMISSAIRE SAOUDITE EST MEMBRE DE LA FAMILLE ARABE ET LE LIBAN N,A VU QUE DU BIEN DE LA SAOUDITE QUI N,A POINT FORME DES MILICES DANS LE PAYS NI EUT DES VISEES HEGEMONIQUES... DES CENTAINES DE MILLIERS DE LIBANAIS TRAVAILLENT ET VIVENT EN SAOUIDITE... FAUT BIEN SE LE DIRE !

gaby sioufi

voyons voir ! s'ils se rabibochent , nous sera t il encore une fois impose les 2 esses comme par le passe(saoudia/syrie) ajoute a l'iran aussi ?
QUE DIEU nous vienne en aide.

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Soutenez notre indépendance!