X

La Dernière

Quelque chose en nous de (Graceland) Tennessee

Anniversaire - Quarante ans après, Elvis plein de grâce...

Il avait l'habitude de terminer ses concerts sur un morceau musical emphatique de Strauss, « Ainsi parlait Zarathoustra »... Et pour que les fans, hirsutes et affolés, ne le suivent pas dans les coulisses, les organisateurs annonçaient : « Elvis has left the building. » Aujourd'hui, 40 ans après sa mort, le King continue de ne rien quitter : ni les esprits ni les tympans de ses fans.

Carla Henoud | OLJ
15/08/2017

Elvis Presley... 40 ans que l'étoile du rock and roll disparaissait, foudroyé par tous ses excès et son mal-être. Que reste-t-il de nos amours ?

Pour certains, Elvis n'est pas mort en ce funeste 16 août 1977, ses inconditionnels jurent régulièrement l'avoir vu. Le roi est donc bel et bien vivant et savoure une retraite dorée loin des projecteurs qui l'ont trop longtemps écorché. Préservant ainsi, autant que possible, le mythe sexy et sensuel qui s'est écorné durant les dernières années de sa vie.

Si tel est le cas, Elvis aurait eu aujourd'hui 82 ans. Elvis the Pelvis au déhanchement inimitable, sensuel et sexuel, serait un vieux chanteur de rock and roll, nostalgique et dépassé par ce siècle des réseaux sociaux, des play lists, des YouTube, des Rav Parties, des DJ devenus plus célèbres que les plus grands chanteurs. Il serait sans doute étonné et heureux de voir qu'il est toujours considéré comme l'artiste ayant le plus vendu de disques dans l'histoire de la musique. Qu'en 2016, le magazine Forbes l'a classé 4e des célébrités mortes produisant le plus de revenus, avec un million de disques vendus cette année-là pour un total de 27 millions de dollars.

Il serait tellement surpris de savoir que le petit Michael Jackson, des Jackson Five qui ont émergé durant « ses » années 70, lui volant la vedette, était devenu, lui aussi, une étoile de la musique. Que ce même Jackson a été l'époux (très provisoire) de sa petite Lisa Maria, et qu'il a disparu d'une manière aussi violente et brutale que lui, étouffé par les mélanges de l'extrême. Que le chanteur américain Garth Brook, considéré à présent comme un (autre) roi de la country, pourrait l'avoir (un moment) détrôné, les ventes de son album Man Against Machine en 2014 auraient dépassé celles du King, évaluées à 134,5 millions de disques vendus. Que Sharleen Spiteri, la chanteuse du groupe Texas, avait eu l'idée géniale de le ressusciter en interprétant, dans une ressemblance inattendue, son hit Inner Smile, en pat d'eph, cols longs, favoris, coiffure et déhanchement à la Elvis. Que les Rolling Stones roulent toujours et que les nouveaux rois de la musique rock ont pour nom Daft Punk, et surtout, qu'il n'a jamais vraiment eu d'héritier musical mêlant la voix, le charisme et la présence qui l'ont rendu unique. Certes il y a eu Prince, il y a Bruce Springteen, Lenny Kravitz, Justin Timberlake. Mais aucun, sauf peut-être ce dernier, n'aura eu à la fois une importante carrière dans la musique et le cinéma.

Elvis serait enfin curieux de rencontrer ses petits-enfants, Riley et Benjamin, nés de l'union de Lisa Maria avec Danny Keough, et les jumeaux Harper et Finley, dont le père n'est autre que le très controversé musicien Michael Lockwood. Il serait surtout tenté de se rapprocher de Riley, mannequin et qui a démarré une belle carrière d'actrice, notamment dans Mad Max: Fury Road en 2015 et dans The Girlfriend Experience en 2016, de Steven Soderbergh, qui lui valut une nomination aux Golden Globes de la meilleure actrice dans une mini-série.

Enfin, il aurait versé une larme en apprenant que Chuck Berry est mort cette année, à 90 ans, et que 40 ans plus tard, des milliers d'irréductibles se sont réunis, comme chaque année, à Graceland, autour de sa célèbre résidence à Memphis, Tennessee, pour déposer à ses pieds des fleurs et une admiration intacte. En attendant son retour.

 

Lire aussi

Sa fureur de vivre

Le premier métrosexuel

The King and I

7 choses (de plus) à savoir sur Elvis

À la une

Retour à la page "La Dernière"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Michele Aoun

Tres bel hommage!

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Soutenez notre indépendance!