X

Liban

Calme précaire après un cessez-le-feu dans le jurd de Ersal

L'accord de trêve entre le front Fateh el-Cham et le Hezbollah « vise à purger le territoire libanais des éléments terroristes », a déclaré hier le général Abbas Ibrahim.

OLJ
28/07/2017

Un calme précaire régnait hier après la conclusion d'un accord de cessez-le-feu en matinée entre le Hezbollah et les éléments armés du front Fateh el-Cham (ex-al-Nosra) qui se trouvent encore dans le jurd de Ersal, une semaine après le début de la bataille pour le contrôle de ce secteur. La suspension des hostilités a pris effet à 6h00 grâce à une médiation effectuée par le directeur de la Sûreté générale, le général Abbas Ibrahim.
« L'accord de trêve entre le Hezbollah et le front Fateh el-Cham dans le jurd de Ersal prévoit la libération de cinq combattants du Hezbollah qui étaient détenus par ce groupe jihadiste », a annoncé le service d'information de guerre du parti chiite. Il n'est pas précisé quand ces combattants ont été enlevés et où ils sont détenus. Les islamistes et leurs familles sont, quant à eux, censés évacuer la zone pour se diriger vers Idleb, en Syrie.
« Le cessez-le-feu est en cours, et le départ de ceux qui souhaitent se rendre à Idleb se fera sous supervision de l'État libanais, en coordination avec la Croix-Rouge qui prendra en charge le côté logistique de l'évacuation », a déclaré Abbas Ibrahim, directeur général de la Sûreté générale, à l'issue d'un entretien avec le président de la Chambre, Nabih Berry, à Aïn el-Tiné.
Le directeur de la SG s'est dit à cet effet « optimiste, malgré certains obstacles », affirmant que l'opération prendra « quelques jours ». « L'accord vise à purger le territoire libanais des éléments terroristes, et nous ne nous opposons pas à ce que certains (le Hezbollah, NDLR) profitent de cet accord », a également dit le général Ibrahim.

Une victoire pour tout le Liban
Le président de la Chambre a plus tard reçu le chef des Marada, Sleiman Frangié. « La victoire du Hezbollah dans le jurd de Ersal est une victoire pour tout le Liban et protège le Liban et sa stabilité », a déclaré M. Frangié à l'issue de son entretien avec M. Berry. « Le slogan "armée-peuple-résistance" fait partie de mon projet politique, a-t-il ajouté. Nous sommes en faveur d'une coopération avec l'armée syrienne tant qu'il y a des relations diplomatiques entre le Liban et la Syrie. »
Vers midi hier, le secrétaire général du courant du Futur, Ahmad Hariri, s'est, pour sa part, rendu à Ersal où il a tenu une conférence de presse conjointe avec le président du conseil municipal de la localité, Bassel Houjeiry. « Ersal n'est pas seule, et ses habitants ont prouvé qu'ils ne sont pas extrémistes », a martelé M. Hariri. Il a souligné que « seule l'armée protège Ersal », appelant l'État à assurer le retour des habitants sur leurs terres dans le jurd de la localité, après la fin des combats. Ahmad Hariri a en outre espéré le retour des neuf militaires otages de l'EI depuis août 2014. Pour sa part, Bassel Houjeiry a affirmé que Ersal est « ouverte à tous et n'est plus un foyer favorable à l'extrémisme ».
Le président du comité législatif du Hezbollah et délégué du guide Ali Khamenei au Liban, le cheikh Mohammad Yazbeck, s'est lui aussi rendu sur les fronts à Ersal. « Grâce à votre courage, vous avez réussi à éloigner de notre pays le danger des takfiristes (jihadistes) », a-t-il déclaré.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Gouvernement : on tourne en rond !

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué