X

À La Une

Devant Netanyahu, Macron promet d'"éradiquer" le risque représenté par l'armement du Hezbollah

Diplomatie

Le président français évoque "des actions diplomatiques" et réaffirme l'attachement de la France à la stabilité du Liban dans le respect de toutes ses communautés.

OLJ/Agences
16/07/2017

A l'occasion de sa première rencontre officielle avec le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, le président français, Emmanuel Macron, a assuré dimanche à son interlocuteur qu'il partage avec lui les inquiétudes israéliennes sur l'armement du Hezbollah, promettant "des actions diplomatiques" à ce sujet.

Cette rencontre a eu lieu dans le cadre de la commémoration à Paris du Vel d'Hiv, une rafle massive de juifs dans la capitale française en 1942. L'invitation adressée à M. Netanyahu constitue une première pour un dirigeant israélien. Au sujet de cet épisode, l'un des plus noirs de l'histoire française, M. Macron a fermement réitéré la responsabilité de la France et du gouvernement de l'époque.

Les deux hommes s'étaient déjà brièvement croisé et parlé depuis l'élection de M. Macron, mais il s'agissait dimanche de la première rencontre officielle et d'une occasion pour chacun de se jauger, notamment sur le conflit israélo-palestinien.

"Nous avons très longuement évoqué la situation au Proche-Orient avec le Premier ministre (israélien) et toutes les questions régionales, et je dois dire ici que je partage les inquiétudes israéliennes sur l'armement du Hezbollah au Liban-Sud, que nous recherchons et rechercherons la stabilité du Liban dans le respect de toutes ses communautés. Sur ce sujet, je compte poursuivre des actions diplomatiques qui permettront de limiter, réduire et éradiquer ce risque", a déclaré le président français, sans donner de détails sur la teneur des efforts diplomatiques envisagés, lors d'une conférence de presse aux côtés du Premier ministre israélien.

M. Netanyahu, tout sourire, a salué "la détermination" de son hôte à combattre le racisme et l'antisémitisme, et s'est dit convaincu que la France avait "un potentiel énorme" sous la direction du nouveau président.

 

Ce mois-ci, les armes du Hezbollah ont également fait couler de l'encre à l'Onu. Le 11 juillet, le secrétaire général de l'ONU, António Guterres, avait insisté dans son rapport cyclique au sujet de la mise en œuvre de la résolution 1701 du Conseil de sécurité (2006), sur la prolifération des armes "non autorisées". "Alors que la situation est restée relativement calme le long de la ligne bleue, les risques sous-jacents posés par la présence d'armes non autorisées et les facteurs d'instabilité régionale ne doivent pas être sous-estimés", avait-il indiqué. 

Dans son rapport trimestriel, M. Guterres estime que l'autorité de l'État libanais est "fragilisée à cause du Hezbollah et d'autres groupes qui continuent de détenir des armes, en violation des obligations du pays au titre de la résolution 1701".

 

Lire aussi

Saydet el-Jabal appelle à l’application de la résolution 1701 dans la Békaa

Liban-Sud : l’ONU rejette les accusations d’Israël sur le Hezbollah maquillé en ONG

Israël accuse l’armée libanaise de faciliter « les violations du Hezbollah »

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Haddad Greg

Macron va les éradiquer avec la patrouille de France?

Assad Fakhouri

" Atteindre le sommet est facultatif. redescendre est obligatoire. "
Ed Viesturs

Irene Said

Monsieur Emanuel Macron,
si vous commenciez par eradiquer le problème initial avec nos voisins israëliens:
qu'ils rendent leurs terres aux Palestiniens et qu'ils cessent la colonisation
qu'ils acceptent enfin l'établissement d'un Etat Palestinien, sans poser comme toujours des conditions inacceptables pour les Palestiniens, comme de reconnaître Israël en tant qu'"Etat juif", puisque les Palestiniens ont déjà reconnu Israël en tant qu'Etat !
Leur dire que ce qu'ils infligent chaque jour au peuple palestinien est pire que ce que Hitler a infligé à la communauté juive, et n'a aucune justification, ni morale, ni religieuse, ni sécuritaire !
Qu'ils cessent de se croire tout permis, se considérant comme étant "le peuple-élu de DIEU".

Et surtout qu'ils arrêtent de jouer les victimes pour des faits passés il y a plus de 70 ans...en Allemagne et pour lesquels les Palestiniens ne sont en rien concernés, vous le savez très bien !
Irène Saïd

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

YIA VACHE... YIA VACHE... CA VA VENIR !

Assad Fakhouri

Magnifique promesse !!!
Avec quoi et comment ?
Il a réduit le budget de l'armée de 850 millions d'euros !!!
Il a recadré le chef des armées !
Cette photo est magnifique : ils sont prêt à s'embrasser comme de vieux amis !!!!
Macron est plus fort que Hollande ! Il dit toujours aux médias et aux français je change ceci, cela et rien ne bouge !

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

La reconstruction de la Syrie et les clivages politiques internes

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.