Le billet de Gaby NASR

Neurone orphelin

Billet
Gaby NASR | OLJ
14/07/2017

Chouette ! Depuis quelques jours, la classe politique a un nouveau hochet pour faire joujou et se triturer le neurone à l'heure où les Libanais normaux travaillent : faut-il ou non reprendre langue – sans connotation sexuelle – avec le Tyranneau de Damas ? Revenir à cette douce chape de plomb, agrémentée des effluves inoubliables de l'essence syrienne dosée à 2,5 octanes, dont les trafiquants se gavaient avant d'en asperger le marché local ? Cette époque inoubliable où il suffisait d'un appel en absence de Damas pour que les indigènes haut-placés s'en aillent cou-couche panier ?

Alors comme il se doit, il y a ceux qui sont pour, ceux qui sont contre, et pour épicer la sauce, les moyens-moyeux de l'entre-deux qui se font balader par les uns et les autres. Bref, tout ce joli monde a de quoi s'occuper pendant un petit bout de temps, avant de s'envoyer vases et cendriers dans les gencives et passer à autre chose.

En fait, le cœur du problème s'énonce comme suit : comment assurer le retour chez eux des réfugiés syriens sans savoir à qui parler. À ce niveau, notre gouvernement est bien servi : entre un ophtalmo en veston-cravate qui a fini maître boucher en treillis, et des opposants ensevelis sous les chemises de nuit, les babouches et les barbes frisottées, y en a pas un pour racheter l'autre.

Reste le Machin de New York. Là évidemment, il y a pléthore d'interlocuteurs. La plupart glandent dans les salons ou devant la machine à café, et ceux qui bossent n'ont pas encore trouvé le temps de repérer la Syrie sur la carte.

Mais ce n'est pas bien grave, on dit ça juste pour causer, parce que ce n'est pas après-demain la veille que les réfugiés partiront. Entre-temps nos ministres auront passé du bon temps à s'engueuler. « Merci pour ce moment », se diront-ils les uns aux autres en plagiant chaleureusement le fameux cliché des cocus.

gabynasr@lorientlejour.com

À la une

Retour à la page "Billet"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

VOUS NOUS FAITES RIRE DE PLEIN COEUR GABY NASR PAS DU MEME RIRE SARCASTIQUE QUI NOUS ANIME EN LISANT DES BARATINS D,AILLEURS...

OPTION POTION

Il n'y a pas de sujets plus sérieux que dautres chez Gaby.

Tout le monde en prend pour son grade complet veston ou treillis 5 etoiles.

Georges MELKI

Superbe, Gaby Nasr!"entre un ophtalmo en veston-cravate qui a fini maître boucher en treillis, et des opposants ensevelis sous les chemises de nuit, les babouches et les barbes frisottées, y en a pas un pour racheter l'autre."
Qui a trouvé mieux?

Dernières infos

Les signatures du jour

Commentaire de Anthony SAMRANI

Échec au roi...

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Impact Journalism Day 2018
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué