Rechercher
Rechercher

À La Une - Sécurité

Les Etats-Unis lèvent les restrictions sur les vols venant d'Abou Dhabi

Les ordinateurs portables à nouveau autorisés sur les vols de la compagnie aérienne des Emirats arabes unis Etihad à destination des Etats-Unis.

Etihad est la première compagnie aérienne à bénéficier de la levée de l'interdiction des ordinateurs portables. Photo Reuters

Les autorités américaines ont levé dimanche l'interdiction des ordinateurs en cabine sur les vols entre Abou Dhabi et les Etats-Unis en estimant que la compagnie des Emirats arabes unis Etihad Airways avait pris des mesures de sécurité adéquates.

Etihad, qui est la seule compagnie assurant des vols directs entre Abou Dhabi et les Etats-Unis, avec 45 vols par semaine, a salué cette décision, la mettant sur le compte de l'installation à l'aéroport international d'Abou Dhabi d'un dispositif permettant aux passagers de passer les contrôles d'immigration avant d'atterrir sur le sol américain.
"Avec un effet immédiat, la levée des restrictions permet aux passagers volant vers les Etats-Unis d'emporter en cabine tous les ordinateurs portables, tablettes et autres équipements électroniques" depuis l'aéroport d'Abou Dhabi, a indiqué Etihad.

Les Etats-Unis ont interdit en mars dernier les ordinateurs portables et tablettes en cabine sur les vols en provenance de dix aéroports dans huit pays - Egypte, Maroc, Jordanie, Emirats arabes unis, Arabie saoudite, Koweït, Qatar et Turquie -, redoutant que ces appareils soient utilisés pour dissimuler des explosifs. La Grande-Bretagne a pris des mesures similaires dans la foulée.

La semaine dernière, les autorités américaines ont exigé de nouvelles mesures de sécurité dans d'autres aéroports pour éviter d'étendre cette interdiction à d'autres pays. Ces mesures sont gardées confidentielles, mais elles intègrent notamment des contrôles renforcés sur les passagers et des vérifications supplémentaires sur les appareils électroniques qu'ils emportent. Ces mesures sont différentes selon les aéroports concernés.

Emirates, rivale d'Etihad basée à Dubaï, a déclaré en avril qu'elle réduisait le nombre de ses vols vers les Etats-Unis en raison d'une baisse de la demande.

"Nous félicitons Etihad d'avoir travaillé rapidement pour appliquer ces mesures de sécurité supplémentaires", a indiqué dimanche David Lapan, un porte-parole du département de la Sécurité intérieure américaine. "Leurs efforts sont un modèle pour toutes les compagnies aériennes étrangères et américaines", a-t-il dit.

 

Lire aussi

Le décret anti-immigration de Trump entre en vigueur

Vols vers les USA : nouvelles règles de sécurité, pas d'interdiction des ordinateurs

 

Pour mémoire

Décret migratoire : Trump crie victoire

Washington exige de demandeurs de visas leur identité sur les réseaux sociaux

Trump veut sa revanche sur son décret anti-immigration

La politique anti-immigration de Trump tourne au cauchemar... au théâtre

 

Les autorités américaines ont levé dimanche l'interdiction des ordinateurs en cabine sur les vols entre Abou Dhabi et les Etats-Unis en estimant que la compagnie des Emirats arabes unis Etihad Airways avait pris des mesures de sécurité adéquates.
Etihad, qui est la seule compagnie assurant des vols directs entre Abou Dhabi et les Etats-Unis, avec 45 vols par semaine, a salué cette...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut