Rechercher
Rechercher

Liban

Un professeur de l’AUB refoulé à l’aéroport de Los Angeles

Georges Saad, un professeur de l'Université américaine de Beyrouth (AUB), n'a pas pu assister à une conférence organisée par l'Institut de génie mécanique de San Diego aux États-Unis, parce qu'il a été refoulé à l'aéroport de Los Angeles. Il a été redirigé vers le Liban après quatre heures d'interrogatoire.

M. Saad, 35 ans, a déclaré au quotidien new-yorkais The Post que la police a confisqué son téléphone portable et son ordinateur, et qu'il a dû soumettre ses mots de passe aux personnes qui l'ont interrogé. « La police m'a photographié et a pris mes empreintes. Je n'ai pas eu le droit d'avoir recours à un avocat ou d'entrer en contact avec ma femme qui s'inquiétait. J'ai été humilié », a-t-il dit.

 

(Pour mémoire : Au Liban, le décret de Trump est vu comme un cadeau en or « à tous les extrémistes »)

 

Georges Saad détient un master de l'Université Johns Hopkins et un doctorat de l'Université de la Caroline du Sud. Il est chrétien et a de la famille aux États-Unis. Son refoulement dans un aéroport américain est le résultat des mesures extrêmes adoptées par l'administration du nouveau président US Donald Trump.
Georges Saad s'est rendu quinze fois aux États-Unis durant les années 2015 et 2016.
Les autorités américaines n'ont pas précisé pourquoi elles ont refoulé M. Saad.

Réagissant au refoulement de Georges Saad, le bureau de l'AUB à New York a précisé au journal The Post que « l'université soutient son professeur ». « Nous comprenons et respectons les mesures de sécurité, mais nous sommes surpris et inquiets de la façon avec laquelle un membre de notre corps enseignant a été traité », note-t-on de même source.

 

Lire aussi

Arrestation aux USA de deux membres présumés du Hezbollah qui auraient préparé des attentats


Georges Saad, un professeur de l'Université américaine de Beyrouth (AUB), n'a pas pu assister à une conférence organisée par l'Institut de génie mécanique de San Diego aux États-Unis, parce qu'il a été refoulé à l'aéroport de Los Angeles. Il a été redirigé vers le Liban après quatre heures d'interrogatoire.


M. Saad, 35 ans, a déclaré au quotidien new-yorkais The...

commentaires (2)

cela c'est passer exactement avec un professeur Français pure souche avec la meme historique .. mais lui son ambassade était présente meme s'il n'ont rien pu faire, mais a la difference lui apres 18-22h d'incarceration l'on laisser rentrer car une personne de l'université qui l'invitais !!

Bery tus

19 h 57, le 11 juin 2017

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • cela c'est passer exactement avec un professeur Français pure souche avec la meme historique .. mais lui son ambassade était présente meme s'il n'ont rien pu faire, mais a la difference lui apres 18-22h d'incarceration l'on laisser rentrer car une personne de l'université qui l'invitais !!

    Bery tus

    19 h 57, le 11 juin 2017

  • La soit disant démocratie Américaine est malade

    Eleni Caridopoulou

    19 h 11, le 10 juin 2017