Liban

Visite politico-technique de Joseph Aoun à Washington

Liban-USA
27/04/2017

Le commandant en chef de l'armée, le général Joseph Aoun, est attendu mardi prochain à Washington pour une visite officielle de 48 heures, la première aux États-Unis depuis qu'il a été nommé à la tête de l'armée, en mars dernier. Le général Aoun s'envolera samedi pour les États-Unis et sera accompagné d'une délégation d'officiers.

La chargée d'affaires de l'ambassade du Liban dans la capitale américaine, Carla Jazzar, prépare le programme de la visite, technique et politique par excellence. Le commandant en chef de l'armée doit ainsi avoir des entretiens avec le chef d'état-major interarmées américain, le général Joseph Dunford, au sujet des programmes d'équipement de l'armée libanaise et de la lutte contre le terrorisme. Ces deux questions seront pratiquement à l'ordre du jour de toutes les réunions que le général Aoun tiendra à Washington.

On sait que les États-Unis sont fortement engagés en faveur d'un soutien à l'armée libanaise ainsi qu'aux Forces de sécurité intérieure pour les doter des moyens nécessaires pour la lutte contre le terrorisme et pour la protection du territoire national.

Mais selon des sources qui suivent cette visite, on n'exclut pas que les Américains soulèvent avec leurs hôtes libanais la question du Hezbollah. Les armes de la formation chiite, son implication en Syrie ainsi que ses rapports avec l'armée au Liban-Sud seraient au menu des entretiens dans la mesure où ces thèmes sont régulièrement soulevés par les responsables américains avec leurs interlocuteurs libanais.

Le Congrès américain envisage, comme on le sait, de durcir les sanctions imposées au Liban dans le cadre de la loi « Hizbollah International Financing Prevention Act of 2015 », votée fin décembre 2015. Un projet de loi en ce sens est sous étude au Congrès et devrait viser, selon des informations non confirmées, des individus membres de partis proches de la formation chiite, notamment le mouvement Amal et le Courant patriotique libre.

 

 

Lire aussi

Opération d'envergure de l'armée libanaise à Ersal

Hariri : Nous sommes les garants de la paix au Liban-Sud

Martin Huth : Le Liban n'est pas seul

 

Pour mémoire

Le général Aoun à Saïda : L'armée répondra fermement à toute attaque

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué