Liban

Les FL réitèrent leur refus catégorique de la prorogation du mandat de la Chambre

OLJ
12/04/2017

Le vice-président du Conseil et ministre de la Santé, Ghassan Hasbani, et le ministre de l'Information, Melhem Riachi, ont été dépêchés à Baabda sur demande du chef des Forces libanaises, Samir Geagea. Les deux hommes se sont entretenus hier avec le président de la République Michel Aoun et lui ont fait part du refus des FL de toute prorogation du mandat du Parlement.
M. Aoun a, de son côté, estimé que toute prorogation de la Chambre n'est pas dans l'intérêt du Liban, et que les législatives sont un droit dont les citoyens ont été privés durant quatre ans. Il a ainsi déclaré, en présence de groupements de la société civile venus réclamer la tenue de législatives dans les délais, qu' « il n'est pas trop tard pour voter une loi électorale nouvelle, juste et équilibrée ». Il a estimé que toute initiative contraire est de nature à placer le peuple libanais « en porte-à-faux par rapport aux institutions constitutionnelles censées être le reflet de ses attentes, de ses aspirations et de ses rêves ».
Le président de la République a également confié que « les contacts se poursuivent », que « les points d'accord sont nombreux » et qu'« une entente demeure possible si la bonne foi prévaut ». « La prorogation, en l'absence d'un accord sur une loi nouvelle ou sur ses grandes lignes, est en contradiction avec les intérêts du Liban et de sa démocratie (...) le président de la République, qui incarne la Constitution, n'a d'autre choix que de rester fidèle à sa prestation de serment et aux intérêts du peuple qui est à la source des pouvoirs. »
À l'issue de l'entretien avec le président, M. Hasbani a affirmé devant la presse qu'ils avaient réaffirmé à Michel Aoun l'appui des FL aux propositions de lois étudiées auparavant « et qui garantissent au maximum la parité » entre chrétiens et musulmans. « Nous sommes ici pour appuyer cette position et pour soutenir le président dans toute initiative en accord avec notre position », a-t-il expliqué.
MM. Hasbani et Riachi se sont aussi entretenus, à Rabieh, avec le ministre des Affaires étrangères et chef du bloc du Changement et de la Réforme, Gebran Bassil, en présence du secrétaire général du bloc, Ibrahim Kanaan, et du député Alain Aoun.
Répondant aux questions de la presse à l'issue de la réunion, M. Riachi a expliqué avoir visité Baabda puis Rabieh pour réaffirmer « le partenariat et l'alliance » qui unit les FL et le CPL, mais également pour souligner « la nécessité d'agir pour rejeter la prorogation du mandat de la Chambre des députés. Nous réaffirmons la nécessité du vote d'une nouvelle loi électorale dont pourra émaner un pouvoir nouveau représentatif du peuple libanais et d'une réelle parité » confessionnelle, « aussi minimale soit-elle », a expliqué M. Riachi. « Tels étaient les objectifs de notre visite, et la situation sera suivie de près de Rabieh et de Meerab dans les heures qui viennent ». À la question de savoir si les FL prendront part à la séance parlementaire de jeudi, M. Riachi a affirmé que « les prochaines heures seront de nature à déterminer les mesures que nous allons prendre en coopération et en complémentarité avec le CPL ».

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

C,EST EXACTEMENT LA BONNE FOI DE CERTAINS QUI FAIT DEFAUT MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE !

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

BRAVO LES F.L.

Bery tus

Merci au FL

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Trois nœuds pour la formation du gouvernement, mais des tractations rapides

Un peu plus de Médéa AZOURI

La nuit, je mens

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué