L’édito de Ziyad MAKHOUL

Dératisation

L’édito
11/04/2017

Il y a de l'infernal, du littéralement insupportable dans l'assassinat délibéré de croyants en prière, qu'ils soient dans une mosquée, une synagogue ou une église ; quelque chose de fondamentalement déshumanisé dans cette détermination à dynamiter la communion d'un collectif. Il y a du sacrilège, du contre-nature atroce dans le gazage prémédité d'êtres humains en général, d'enfants en particulier ; quelque chose de rance, de fétide, dans ce clin d'œil immonde aux années 40 et ses tonnes de cristaux de Zyklon b. Il y a du terrifiant dans cette gémellité de la barbarie, une fraternité presque siamoise, génétiquement programmée, entre un État islamique constamment aux avant-postes de l'horreur et un Bachar el-Assad qui a fini de faire passer son père pour un doux démocrate, et le massacre de Hama en 1982 pour un détail de l'histoire.

Qu'est-ce qu'elle a fait aux dieux, cette région cent et une fois maudite ? Pourquoi en sommes-nous là ?
Parce que nous, Arabes, avons un ADN dégénéré, ne savons agir et réagir qu'en monstres sanguinaires, en hypercroyants dévoyés, aveuglés et assourdis par nos propres tares ? Parce que nous, Arabes, faisons de notre sunnisme, de notre chiisme, ou de notre judaïsme autant de bunkers ; et avec notre christianisme, les plus mauvais choix ? Parce que nous, Arabes, n'arrivons pas à combler ce retard qui nous empaille dans un âge de pierre, nous caricature en citoyens de troisième zone, nous empêche de voir plus loin, bien plus loin que nos frontières déjà bien étriquées ?
Parce que nous, Arabes, sommes englués dans une guerre froide version IIIe millénaire dont nous venons à peine de commencer à payer l'exorbitant prix ? Parce que les États-Unis et la Russie s'amusent à jouer aux apprentis-sorciers, aux Gargamel clownesques ou aux néo-tyrans protéinés jusqu'à la moelle ? Parce que Donald Trump et Vladimir Poutine se battent à coup de virilité post-pubère et encore acnéique ? Parce que l'ONU est un machin perclus de veto et de contre-veto, que l'Union européenne n'a d'unie que le nom et que toute la planète refuse de voir à quel point ce laboratoire du monde est devenu un cloaque de tous les extrêmes, de toutes les infamies ? Est-ce que, comme toujours, c'est la faute de l'autre – des autres ?

Il n'y a pas de hiérarchisation de la barbarie. Il n'y a pas de barbaries plus acceptables, plus passables que d'autres. Tous les one shot possibles et imaginables, tous les revirements des présidents et des aspirants-présidents, toutes les théories les plus fumeuses sur les chrétiens d'Orient ne régleront pas le problème. N'arracheront pas les racines du mal. L'immense majorité des Syriens, réfugiés inclus, marquée au fer rouge, ne supporte plus l'extrémisme, tous les extrémismes, sunnite soit-il, ou alaouite. Il faut une opération globale de désinfection, d'extermination positive. Il faut reprendre chaque kilomètre carré à l'État islamique tout en éradiquant l'assadisme. Il faut sanctuariser le pays, l'éloigner des influences diverses et variées. Il faut organiser un Taëf 2.0 pour la Syrie. Il faut, surtout, faire assumer au peuple syrien, pour la première fois depuis plus de 45 ans, la responsabilité de son avenir. Tout en nettoyant l'Irak.
Et ensuite, et enfin, se repencher sur l'épicentre du séisme perpétuel, loin de toute théâtralité, de tout atavisme : le conflit israélo-palestinien.

À la une

Retour à la page "L'édito"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Bery tus

Mais c'est Assad qui les à libérer !!

Hitti arlette

Pas plus tard qu'hier les chrétiens qui célébraient les rameaux en Egypte ont été la cible de deux attaques terroristes d'une barbarie inadmissible . Le bilan est lourd . Les opérations de l'EI partout dans le monde contre les chetiens ou plutot contre tout ce qui est non-musulman ne se comptent plus .. Alors monsieur , laissez Assad faire son boulot et le virus islamiste endémique et pandémique sera éradiqué jusqu'au trognon .

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

L,AMERIQUE VIENT DE DECLARER QUE DE NOUVELLES FRAPPES SONT PROGRAMMEES SI LE REGIME SYRIEN BOMBARDE AVEC DES PRODUITS CHIMIQUES OU AVEC DES BARILS D,EXPLOSIFS ... LA DONNE A CHANGE RADICALEMENT !

Bustros Mitri

Quel prestidigitateur envoyé.....du ciel, va-t-il réaliser ce beau programme?

Soeur Yvette

Tres bien dit bien ecrit ....merci vous avez dit ce que j'avais envie de dire...merci....

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

BIEN DIT. BIEN ECRIT. IL MANQUE A LA REGION UN ALEXANDRE POUR TRANCHER LE NOEUD PERSIQUE !

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.