Liban

Saad Hariri effectue son premier voyage officiel au Caire

Dans les coulisses de la diplomatie
21/03/2017

Le Premier ministre, Saad Hariri, se rend aujourd'hui en soirée au Caire où l'attend un ordre du jour chargé, notamment des rencontres à caractère politique et économique, et la signature de 15 nouveaux accords et protocoles avec l'Égypte. C'est le premier voyage officiel à l'étranger qu'effectue le Premier ministre depuis sa désignation à la tête du gouvernement. M. Hariri présidera la première réunion du comité supérieur libano-égyptien depuis la suspension de ses travaux en 2007. La visite de M. Hariri au Caire survient après celle du président Michel Aoun le 13 février dernier.

Le chef du gouvernement s'entretiendra avec le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, mercredi matin. Les deux hommes effectueront un tour d'horizon qui englobera la situation au Liban à la lumière du rôle joué par M. Hariri pour mettre un terme au vide présidentiel en soutenant Michel Aoun, une initiative saluée par le président égyptien qui avait tenté, à plus d'une reprise, d'aider en vue du déblocage de l'élection. La question des législatives et des contacts en cours sera également évoquée ainsi que le problème du terrorisme et la coopération pour lutter contre ce fléau et démanteler ses réseaux par le biais d'un mécanisme d'échange d'informations et de renseignements entre les deux pays. Également au menu des discussions, les conséquences de la crise syrienne sur le Liban, notamment sur le plan démographique, et le fardeau économique et financier que le Liban assume.

M. Hariri demandera au président Sissi de soutenir la revendication libanaise consistant en un retour progressif des réfugiés dans les zones sécurisées qui ont été évacuées par les éléments armés relevant des groupes terroristes. Il sera également question lors de cet entretien de la question palestinienne et du rôle de l'Iran dans la région.

Est également prévu au menu des rencontres un entretien entre M. Hariri et le pape des coptes Twadros II, et un autre avec le cheikh d'al-Azhar, Ahmad el-Tayyeb.
La visite comprendra par ailleurs un second volet économique et commercial qui consistera à évoquer les moyens de consolider les échanges bilatéraux à ce niveau. Le Premier ministre sera ensuite reçu à un dîner donné par l'Association des hommes d'affaires libano-égyptiens.

La journée de jeudi sera consacrée à la réunion du haut comité égypto-libanais, qui sera présidée par les chefs de gouvernement des deux pays, M. Hariri et Charif Ismaïl. Les accords bilatéraux entre les deux pays seront passés en revue, sachant que 15 autres accords et protocoles seront signés à la même occasion.

 

 

Lire aussi

Le Liban veut doper ses exportations vers l'Égypte

Raï de retour du Caire : Le terme minorité doit disparaître de nos dictionnaires

Le Liban en perte de légitimité régionale et internationale

Hariri évoque un « filet de sécurité » arabo-international protégeant le Liban

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

« La modération » de Saad Hariri et « l’extrémisme » de ses rivaux

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.