Rechercher
Rechercher

À La Une - terrorisme

Plus de 19 millions de dollars transférés du Liban à l'EI

Dix huit personnes, en grande majorité des Syriens, inculpées.

La justice libanaise a inculpé vendredi 18 personnes, en grande majorité des Syriens, pour avoir transféré depuis 2014 plus de 19 millions de dollars du Liban au groupe Etat islamique (EI) en Syrie et en Irak, selon une source judiciaire.

Les 18 détenus, dont 15 Syriens et un Palestinien, ont été accusés d'"appartenance à Daech (acronyme de l'EI en arabe), de créer un réseau de trafic d'argent et de transférer ces fonds du Liban à l'étranger au profit du groupe", a indiqué cette source sous couvert de l'anonymat.
"Ce réseau a transféré à partir du Liban 19,3 millions de dollars à l'EI en Syrie et en Irak de 2014 jusqu'à présent", a précisé la source. Les prévenus ont été déférés devant le juge d'instruction militaire.

Les forces de sécurité libanaises avaient mené début mars des perquisitions dans des bureaux de change et des compagnies de transfert d'argent soupçonnées d'avoir transféré de grosses sommes d'argent à l'EI.

La source judiciaire précise que les accusés "avaient loué au prix fort des bureaux de change à des Libanais et ont commencé à transférer de l'argent en Turquie, en Irak et en Syrie".
"Le montant de chaque transfert variait entre 10.000 et 100.000 dollars. La plupart de l'argent aboutissait à des places fortes de l'EI comme Mossoul en Irak ou Raqqa, Palmyre, Alep ou Qalamoun en Syrie". Si les sommes destinées à l'Irak étaient transférées directement, celles pour la Syrie passaient par la Turquie.

Le Liban a été sévèrement touché par la guerre dans la Syrie voisine depuis 2011.
A plusieurs reprises, les forces de sécurité ont interpellé plusieurs personnes suspectées d'être membres de l'EI, dont deux hommes arrêtés en février qui planifiaient une attaque dans le centre de Beyrouth.
La Banque centrale au Liban a imposé de règles très strictes aux institutions financières afin d'empêcher le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme.

 

Pour mémoire

Fermetures de comptes bancaires : mode d'emploi

Le Hezbollah réagit positivement aux déclarations de Salamé

Sanctions contre le Hezbollah : la BDL veut éviter les abus

Les banques libanaises face aux enjeux de la lutte contre le financement du terrorisme

La justice libanaise a inculpé vendredi 18 personnes, en grande majorité des Syriens, pour avoir transféré depuis 2014 plus de 19 millions de dollars du Liban au groupe Etat islamique (EI) en Syrie et en Irak, selon une source judiciaire.
Les 18 détenus, dont 15 Syriens et un Palestinien, ont été accusés d'"appartenance à Daech (acronyme de l'EI en arabe), de créer un réseau de trafic...
commentaires (1)

PARAGRAPHE 6 LIGNE 1 - LE LIBAN...

OLJ, RALLIEZ VOTRE ANCIENNE STATURE

20 h 21, le 17 mars 2017

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • PARAGRAPHE 6 LIGNE 1 - LE LIBAN...

    OLJ, RALLIEZ VOTRE ANCIENNE STATURE

    20 h 21, le 17 mars 2017

Retour en haut