X

À La Une

Amal Clooney réclame des enquêtes sur les crimes de l'EI en Irak

Droits de l'Homme

"Comment se fait-il que rien n'ait été fait ? Il y a des fosses communes non protégées, des témoins qui s'enfuient et aucun militant de l'EI n'a subi de procès pour les crimes internationaux, nulle part dans le monde", s'indigne l'avocate libano-britannique.

OLJ/AFP
10/03/2017

L'avocate et militante des droits de l'homme Amal Clooney a appelé jeudi l'Irak à accepter une enquête de l'Onu sur les atrocités commises par le groupe Etat islamique (EI) dans le pays et à amener les responsables devant la justice.

Mme Clooney, qui représente les femmes yézidies ayant réussi à s'échapper des griffes du groupe EI, s'est adressée aux Etats membres des Nations unies pour la deuxième fois en six mois. Elle a de nouveau appelé à poursuivre les jihadistes.

"Comment se fait-il que rien n'ait été fait ?", s'est-elle interrogée devant l'assemblée. "Il y a des fosses communes non protégées, des témoins qui s'enfuient et aucun militant de l'EI n'a subi de procès pour les crimes internationaux, nulle part dans le monde".

L'avocate libano-britannique de 39 ans a dit qu'un projet de résolution britannique pour lancer une enquête était prêt à être soumis au Conseil de sécurité, mais que l'Irak devait encore approuver la mesure.

Mme Clooney a appelé le Premier ministre irakien Haider al-Abadi à "envoyer une lettre au Conseil de sécurité pour demander une enquête sur les crimes commis par le groupe EI".
"Ne laissez pas l'EI s'en tirer avec un génocide", a-t-elle exhorté.

L'ambassadeur irakien auprès de l'Onu Mohamed Alhakim a promis que son gouvernement voulait également obtenir justice et que les tribunaux irakiens avaient déjà reçu 500 dossiers sur des crimes commis par des militants de l'organisation EI.
Les forces irakiennes sont en train de reprendre Mossoul, la deuxième ville du pays, et M. Alhakim a souligné que l'étape suivante serait d'obtenir "une vraie réconciliation" entre les différents groupes ethniques et religieux.
"Nous avons besoin que ces communautés soient en paix les unes avec les autres", a-t-il souligné.

Le gouvernement irakien a lancé en octobre son offensive pour reprendre Mossoul, qui était tombé dans les mains de l'EI alors que les habitants sunnites acceptaient mal d'être dominés par des forces de sécurité à dominante chiite.

 

Lire aussi

Amal Clooney est enceinte de jumeaux

Clooney tournera-t-il au Liban ?

Les politiques de Trump violeront les droits de l'homme, prévient Amal Alameddine-Clooney

L'ambitieux projet des Clooney : offrir une éducation aux réfugiés syriens déscolarisés au Liban

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

IL FAUT RAMASSER LES TETES DE L,HYDRE... ET NON SEULEMENT DE CELLE-LA... POUR LES PRESENTER A LA JUSTICE INTERNATIONALE ET LES CONDAMNER !

MIROIR ET ALOUETTE

Amal vous êtes belle intelligente et talentueuse, en plus mariée au plus gros , plus beau plus charmant acteur de hollywood,pourquoi vous n'essayez pas de faire du cinéma plutôt ?

Vous aurez plus de chance de réussir à nous appâter.

Affectueusement Amal.

Ado

Et l embargo de Georges Bush qui a fait des milliers d'enfants morts
En Irak C est pour quand l enquête ?

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants