Rechercher
Rechercher

À La Une - Liban

Chasse aux mouettes sur le site de Costa Brava : les écologistes s'indignent

Plusieurs associations dénoncent un "crime" et un "génocide" couvert par le gouvernement.

Plusieurs photos et vidéos diffusées le 14 janvier 2017 sur les réseaux sociaux montraient des chasseurs tirant sur les mouettes sur le site du dépotoir de Costa Brava, près de l'Aéroport international de Beyrouth, responsable selon certains de la prolifération inquiétante d'oiseaux gênant le trafic aérien. Photo Ani

Plusieurs vidéos diffusées samedi sur les réseaux sociaux montraient des chasseurs tirant sur les mouettes sur le site du dépotoir de Costa Brava, près de l'Aéroport international de Beyrouth (AIB), responsable selon certains de la prolifération inquiétante d'oiseaux gênant le trafic aérien dans le secteur. Des écologistes se sont élevés contre ces agissements, couverts selon eux par le gouvernement.

"Crime", "génocide"
"Nous dénonçons le génocide orchestré par certains chasseurs contre les mouettes à Costa Brava, sous les yeux des forces de sécurité, comme l'ont montré des vidéos circulant sur les réseaux sociaux", indique un communiqué publié dans la journée par le Mouvement écologique libanais (LEM). Le groupe rappelle que les mouettes sont protégées par des traités internationaux, notamment l'accord sur la conservation des oiseaux d'eau migrateurs d'Afrique-Eurasie (AEWA), signé par le Liban en 1999, et la convention de Barcelone pour la protection de la mer Méditerranée contre la pollution.

En début de soirée, l’association Green Area a également condamné ces agissements. "Nous constatons avec étonnement avec quel bassesse et indignité l’État libanais traite la question du dépotoir de Costa Brava, en légitimant la chasse aux mouettes sur le site qui constitue un crime", indique un communiqué publié par l'association.

"Ces tirs ne visent pas seulement les mouettes mais également l'autorité de l’État, incapable de résoudre la crise des déchets selon des critères scientifiques", ajoute le communiqué de Green Area, déclarant que "la bonne solution serait d'éradiquer les causes de cette prolifération d'oiseaux et de fermer le dépotoir de Costa Brava".

 

(Lire aussi : AIB : des mesures ont été prises, mais la fermeture de Costa Brava reste la priorité)

 

Mesures contestées
Face à cette crise, les autorités libanaises ont pris une série de mesures, notamment en augmentant le nombre de machines émettant des sons destinés à effrayer les oiseaux. Plusieurs responsables, ainsi que le Conseil du développement et de la reconstruction (CDR) estiment néanmoins que la pollution du fleuve Ghadir, due au déversement des eaux usées et à l'amoncellement de déchets, constitue la principale cause de la prolifération des volatiles.

Ce dossier a relancé le débat autour du site de Costa Brava et, plus largement, sur le plan de gestion des déchets adopté par le précédent gouvernement. Mercredi, la justice avait ordonné la fermeture du site. Pour rappel, l'aire de stockage temporaire de déchets sur le site de Costa Brava doit également abriter l'une des deux décharges établies par le gouvernement, selon le plan de gestion des ordures ménagères adopté en mars dernier pour mettre fin à une crise des déchets qui a frappé Beyrouth et sa banlieue à l'été 2015.

Le plan du gouvernement prévoyait que ces sites comprennent une installation de traitement de déchets, mais celle-ci n'a pas encore vu le jour. De ce fait, les déchets se sont accumulés jusqu'à atteindre une hauteur de neuf mètres et dégagent des odeurs nauséabondes qui parviennent aux voyageurs dès leur arrivée à l'aéroport.

 

 

Lire aussi

AIB : le gouvernement prend une série de mesures pour éloigner les oiseaux

La délocalisation de la décharge de Costa Brava devient urgente pour éviter le pire

Plusieurs vidéos diffusées samedi sur les réseaux sociaux montraient des chasseurs tirant sur les mouettes sur le site du dépotoir de Costa Brava, près de l'Aéroport international de Beyrouth (AIB), responsable selon certains de la prolifération inquiétante d'oiseaux gênant le trafic aérien dans le secteur. Des écologistes se sont élevés contre ces agissements, couverts selon eux par...
commentaires (7)

Tout ce gâchis uniquement pour complaire à tous ceux qui tirent profit de cette incroyable crise des déchets toujours pas résolue depuis bientôt 2 ans ? Messieurs les "ministres" de l'environnement, anciens et le nouveau...et tous les magouilleurs qui travaillent avec vous...avez-vous une conscience, de l'honneur, un cerveau pour réfléchir ??? Ou alors vous n'avez que le "bouton $ et profits" qui fonctionne ? Nous commencons d'avoir honte d'être citoyens de ce pays-poubelle ! Irène Saïd

Irene Said

08 h 41, le 15 janvier 2017

Tous les commentaires

Commentaires (7)

  • Tout ce gâchis uniquement pour complaire à tous ceux qui tirent profit de cette incroyable crise des déchets toujours pas résolue depuis bientôt 2 ans ? Messieurs les "ministres" de l'environnement, anciens et le nouveau...et tous les magouilleurs qui travaillent avec vous...avez-vous une conscience, de l'honneur, un cerveau pour réfléchir ??? Ou alors vous n'avez que le "bouton $ et profits" qui fonctionne ? Nous commencons d'avoir honte d'être citoyens de ce pays-poubelle ! Irène Saïd

    Irene Said

    08 h 41, le 15 janvier 2017

  • Bien sûr, ils vont s'en donner à cœur joie... Ils ont eu bonne excuse, à leurs yeux: ils nous sauvent du désastre...

    NAUFAL SORAYA

    08 h 22, le 15 janvier 2017

  • LES CHASSER SUR LE COSTA BRAVA C,EST LES ENVOYER VERS LES PISTES DE L,AEROPORT...

    LA LIBRE EXPRESSION

    07 h 04, le 15 janvier 2017

  • Tiens je pensais que notre ministre avait declare n'avoir pas vu d'oiseaux a Costa Brava Vivement meme un borgne dans le monde des aveugles

    LA VERITE

    23 h 52, le 14 janvier 2017

  • "Beyrouth le 9 Novembre 1860. Mon cher ami, si vous voulez voir une nature dont rien ne pourrait egaler le chrme, une mer admirable, un ciel incomparable, dees montagnes les plus belles du monde, une race hideuse dans laquelle emergent des types delicieux, une societe arrivee au dernier degre de desorganisation ou l'on puisse descendre avant d'atteindre l'etat sauvage, venez ici ..." Ernest Renan (Extrait d'une lettre a Marcellin Berthelot)

    Remy Martin

    23 h 02, le 14 janvier 2017

  • OU SONT-ILS LES ECOLOS... AVEC LE MASSACRE DE TOUS LES PASSEREAUX AU LIBAN ? ARRETEZ LE MASSACRE DES PETITS OISEAUX TUES ET JETES DANS LES POUBELLES DE LA COSTA BRAVA...

    LA LIBRE EXPRESSION

    20 h 53, le 14 janvier 2017

  • KILCHE BIL MA2LOUB BHAL BALAD ! 1 - FERMEZ LA COSTA BRAVA ET TROUVES UNE LOIN TRES LOIN DE L,AEROPORT. 2 - QU,ON TIRE SUR LES MOUETTES QUI SURVOLENT LES PISTES DE L,AERODROME SEULEMENT POUR QUE D,AUTRES NE S,Y APPROCHENT PAS. 3 - ET NOS MOUETTES ETOILEES ?

    LA LIBRE EXPRESSION

    20 h 45, le 14 janvier 2017

Retour en haut