À La Une

Les principaux points de la conférence de presse de Donald Trump

Etats-unis
OLJ
11/01/2017

Le président élu Donald Trump a tenu, mercredi, sa première conférence de presse depuis son élection.

Il a profité de l'occasion pour de nouveau démentir avoir fait l'objet de pressions de la part de la Russie, après la publication dans les médias américains de notes de renseignement faisant état de dossiers russes sur le milliardaire. Ce qu'il avait déjà fait plus tôt dans la journée. La Russie n'a jamais tenté de faire pression sur moi. JE N'AI RIEN A VOIR AVEC LA RUSSIE. PAS DE CONTRAT. PAS DE PRÊTS. RIEN DU TOUT!", avait notamment écrit Donald Trump sur Twitter, peu avant sa première conférence de presse depuis son élection le 8 novembre.

 

Voici les principaux points de cette conférence de presse

Si le président Poutine m'apprécie "c'est un atout", affirme Trump

Trump assure que le dossier russe est une "chose inventée" par ses adversaires

Trump reconnaît que la Russie est à l'origine du piratage du parti démocrate

Trump accuse les agences de renseignement américaines d'avoir laissé fuiter le "faux" dossier russe

Trump affirme qu'il sera "le plus grand créateur d'emplois que Dieu ait jamais créé"

Délocalisations: Trump s'en prend à l'industrie pharmaceutique américaine

Les entreprises américaines qui délocalisent leurs emplois vont payer "une lourde taxe frontalière", dit Trump

Trump Organization: aucun contrat à l'étranger pendant la présidence Trump 

Trump affirme avoir cédé son empire à ses deux fils Eric et Donald Jr

Trump dit avoir rejeté ce week-end une offre de 2 milliards de dollars pour un projet à Dubaï

Le coût de construction du mur frontalier sera remboursé par le Mexique, assure M. Trump

 

Revoir, ici, l'intégralité de la conférence de presse

 

 

 

 

Lire aussi

Représailles informatiques ou non? Le dilemme américain face à Moscou

La guerre hybride de la Russie contre l’Occident

Comment Trump joue (déjà) à l’apprenti-président

 

Repère

Piratages par la Russie durant la campagne présidentielle américaine : ce que l'on sait

 

Pour mémoire

Trump loue "l'intelligence" de Poutine face aux sanctions d'Obama

Décision surprise de Poutine de ne pas expulser de diplomates américains

Trump ne croit pas que Moscou ait cherché à le faire élire

Le Kremlin et les élections américaines

 

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

IL ADMET MAINTENANT QU,IL Y EUT PIRATAGE RUSSE... DONC, TOUT LE RESTE AUSSI DES AGENCES ESPIONS EST JUSTE...

Ma Fi Metlo

Je trouve qu'il y a certains journalistes qui comprennent à l'envers ce qui est écrit par ces agences !!!!

Où a t il reconnu que Moscou l'avait piraté ??????
attention les journaleux l'hystérie est contagieuse et peut tuer l'esprit sain ...

Bery tus

lol maintenant Mr LE PRESIDENT vous reconnaissez qu'il y a eu piratage !?! mais pq maintenant quand vous etes acculez au mur par les elements de preuves qui sont loin d'etre un montage !!!

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.