Rechercher
Rechercher

À La Une - Syrie

Assad: "Nous sommes sur le chemin de la victoire"

Interrogé sur les lourds bombardements qui ont ravagé Alep et fait de très nombreuses victimes, y compris civiles, le président syrien estime que c'était "le prix à payer parfois". 

 

Le président syrien Bachar el-Assad a estimé dimanche que la reconquête d'Alep constituait "un moment critique" dans le conflit débuté en 2011 et que son régime était "sur le chemin de la victoire", dans une rare interview accordée à trois médias français. Photo d'archives Reuters.

Le président syrien Bachar el-Assad a estimé dimanche que la reconquête d'Alep constituait "un moment critique" dans le conflit débuté en 2011 et que son régime était "sur le chemin de la victoire", dans une rare interview accordée à trois médias français.

Après des années de combats acharnés, le régime syrien avait annoncé le 22 décembre avoir repris le contrôle total d'Alep, deuxième ville du pays, dont la partie orientale était un fief des rebelles. "C'est un moment critique dans cette guerre, et nous sommes sur le chemin de la victoire", a déclaré M. Assad, dans cette première interview à des médias français depuis la reprise d'Alep, diffusée sur la radio RTL, la chaîne de télévision LCP, ainsi que sur les radio et télévision France info.
Mais "nous ne considérons pas cela comme une victoire car une victoire ce sera quand nous aurons éliminé tous les terroristes", a ajouté le président syrien, qui s'exprimait en anglais.

Interrogé sur les lourds bombardements qui ont ravagé la ville et fait de très nombreuses victimes, y compris civiles, M. Assad a estimé que c'était "le prix à payer parfois". "Bien entendu c'est très douloureux pour nous, Syriens, de voir une partie de notre pays détruite, et de voir un bain de sang" mais "je n'ai jamais entendu parler, dans l'histoire, d'une bonne guerre (...) Toutes les guerres sont mauvaises", a souligné le chef de l'Etat syrien.

"La question c'est comment libérer les civils des terroristes", a-t-il poursuivi. Le régime qualifie de terroristes tous les groupes de l'opposition qui combattent son régime. "Est-ce que c'est mieux de les laisser sous leur pouvoir, avec les décapitations, les exécutions ?(...) Non, il faut les libérer(...) et c'est le prix à payer parfois", a conclu Bachar el-Assad.

D'autres extraits de cette interview doivent être diffusés lundi matin.

Une trêve, globalement respectée, a été décrétée le 30 décembre en Syrie. Elle doit ouvrir la voie à des négociations de paix prévues fin janvier à Astana au Kazakhstan. Les négociations devraient tenter de mettre fin à la guerre civile en Syrie, qui a fait plus de 310.000 morts et des millions de réfugiés depuis mars 2011.

 

 

Lire aussi

Le gouvernement syrien annonce un plan pour reconstruire Alep

L’Iran, la Turquie et la Russie pourraient réussir un « coup diplomatique » sur la Syrie

Grave pénurie d’eau à Damas, l’Onu dénonce « un crime de guerre »

À Wadi Barada, la bataille de l'eau fait rage

Le président syrien Bachar el-Assad a estimé dimanche que la reconquête d'Alep constituait "un moment critique" dans le conflit débuté en 2011 et que son régime était "sur le chemin de la victoire", dans une rare interview accordée à trois médias français.
Après des années de combats acharnés, le régime syrien avait annoncé le 22 décembre avoir repris le contrôle total d'Alep,...
commentaires (6)

VICTOIRE OFFERTE PAR LA PRESENCE DES TARES DE TOUTES SORTES...

LA LIBRE EXPRESSION

12 h 20, le 09 janvier 2017

Tous les commentaires

Commentaires (6)

  • VICTOIRE OFFERTE PAR LA PRESENCE DES TARES DE TOUTES SORTES...

    LA LIBRE EXPRESSION

    12 h 20, le 09 janvier 2017

  • Pour ceux qui ont eu la chance de voir la vidéo montrant la grosse debandade des soldats usurpateurs après que le camion ait percuté les soldats pourront comprendre que l'armée usurpatrices n'est pas prête à affronter de vrais hommes déterminés à les bouter hors de Palestine usurpée.

    FRIK-A-FRAK

    01 h 29, le 09 janvier 2017

  • Bashar lui certainement est sur le chemin de l enfer et ses flammes eternelles....!

    HABIBI FRANCAIS

    00 h 36, le 09 janvier 2017

  • LES VICTOIRES SE MESURENT PAR LES ACHEVEMENTS... OR IL N,Y A RIEN A EN ETRE FIER... LE PAYS EST PRESQUE COMPLETEMENT DETRUIT... LES MASSACRES CONTINUENT... ON NE REMPORTE PAS DE VICTOIRE SUR SON PEUPLE...

    LA LIBRE EXPRESSION

    21 h 51, le 08 janvier 2017

  • AVOIR PU COUPER COURT À CE COMPLOT D'OCCIDENTAUX AMIES DES BACTÉRIES WAHABITES,VENUES DE BENSAOUDIE POUR NOUS DONNER DES LEÇONS DE DÉMOCRATIE RELEVE DE L'EXPLOIT QUE SEULS LES RARES HÉROS DE L'HISTOIRE DU MONDE PEUT NOUS RACONTER. BASHAR TU ES GÉNIAL ET QUE DIEU TE PROTÈGE DE CES MALFAITEURS À QUI TU (V)AS DONNER UNE LEÇON MÉMORABLE.

    FRIK-A-FRAK

    20 h 58, le 08 janvier 2017

  • qu'il se taise cela vaut mieux pour lui, après quelques millions de refugier, une dizaine de millions de déplaces, une épuration ethnique et il ose encore parler de guerre... nous savons tous comment cela a commencer en mars 2011 vous voulez des photos pour vous remémorez chercher sur internet et vous trouverez, on n'oublie pas comment le fameux narrateur syrien c'est vue retirer ces cordes vocales et après assassiner pour avoir chanter "bachar degage" encore une fois tu n'a rien gagner du tout !! tout cela est de la propagande j'espere etre publier !!!

    Bery tus

    20 h 40, le 08 janvier 2017

Retour en haut