Diaspora

10 ans au service des liens entre le Liban et sa diaspora

Édito
Naji FARAH | OLJ
07/11/2016

La page des Libanais dans le monde, lancée en novembre 2007, entre aujourd'hui dans sa 10e année avec son 200e numéro. Ce travail de longue haleine continue de se développer grâce à une petite équipe de journalistes et chercheurs se trouvant au Liban et sur divers continents de l'émigration libanaise. Encadrés par L'Orient-Le Jour et l'association RJLiban, ils réalisent une mission qui fera date dans l'histoire du Liban et dévoile la richesse du patrimoine libanais entretenu par des milliers de descendants mis en relation par cette initiative.
Ce mois correspond aussi au 30e anniversaire de l'association RJLiban, fondée à Paris en décembre 1986 par un groupe de jeunes étudiants au plus fort de la guerre ravageant le pays du Cèdre. Information, tourisme, culture et émigration auront été les points forts de l'action du Rassemblement de la jeunesse libanaise, qui lança à ses débuts et à maintes reprises des manifestations de grande envergure avec les amis du Liban dans la capitale française, pour dénoncer les bombardements et occupations étrangères en territoire libanais.
Et voici qu'après 30 mois de vacance présidentielle, une heureuse conjoncture locale et régionale a enfin permis de redonner au Liban un semblant de stabilité avec l'élection, il y a tout juste une semaine, d'un nouveau président de la République. Cela devrait aboutir à un renforcement des liens avec les Libanais de l'émigration, comme nous le verrons très bientôt lors de trois événements marquants : la convention des jeunes Libano-Mexicains à Cancún, la fête de l'indépendance du Liban et le congrès des Libanais d'Amérique latine à São Paulo.
Quant à nos lecteurs toujours fidèles au rendez-vous, l'heure est aux grands voyages pour découvrir sur place l'importance des communautés libanaises. Après l'Argentine il y a un an, notre prochaine étape sera le Brésil – dont le président actuel, Michel Temer, est, rappelons-le, d'origine libanaise – qui resplendira en février pour faire rêver le monde entier durant le carnaval 2017. Les visites à Rio de Janeiro, São Paulo et Foz do Iguaçu seront accompagnées de rencontres avec des familles libanaises bien implantées dans ces villes du monde qui, avec d'autres, sont garantes de l'avenir du Liban.

À la une

Retour au dossier "Diaspora"

Dernières infos

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

Je te/nous hais !

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Impact Journalism Day 2018
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué