X

Liban

Disparition de René Chamussy s.j., recteur émérite de l’Université Saint-Joseph

Décès
OLJ
28/10/2016

L'Université Saint-Joseph a fait part hier du décès de son recteur émérite René Chamussy, s.j., emporté par la maladie à l'âge de 80 ans. « L'USJ gardera dans sa mémoire le souvenir d'un père recteur affable et engagé pour le Liban et pour une éducation de qualité », a écrit le père Salim Daccache, recteur de l'université, dans son faire-part. René Chamussy avait présidé aux destinées de l'USJ de 2003 à 2012. « À toute la communauté universitaire, à ses amis si nombreux au Liban, en France et dans le monde, à ses parents et proches à Lyon et en France, à la Compagnie de Jésus et aux jésuites du Liban, j'exprime mes condoléances cordiales, priant le Seigneur pour qu'Il l'accueille dans Sa maison de l'amour éternel », a-t-il ajouté.

Bien au-delà de la communauté universitaire, la nouvelle du décès d'un homme proche de tous, professeurs et étudiants, a ému ses très nombreux amis. C'est en fait un compatriote que beaucoup pleurent. Né à Lyon en 1936, René Chamussy avait rejoint la Compagnie de Jésus à 20 ans, et s'était installé définitivement au Liban en 1969, pays dont il avait acquis la nationalité en 2012. Un peu tard pour un homme qui avait assumé la guerre au jour le jour, dès 1975, et dont l'ouvrage Chronique d'une guerre : le Liban, 1975-1977 a obtenu le prix de l'Association France-Liban 1982.


(Hommage : L'écoute fut sa langue maternelle)

 

La carrière académique du père Chamussy l'avait conduit du statut d'enseignant au Collège Notre-Dame de Jamhour à l'Université Saint-Joseph, qu'il avait rejointe à partir de 1977. À l'USJ, il a occupé différents postes, notamment ceux de directeur de l'Institut de langues et de traduction (ILT), de directeur de l'École de traducteurs et d'interprètes de Beyrouth (Etib), de doyen de la faculté des lettres et des sciences humaines (FLSH), de vice-recteur aux ressources humaines et enfin de recteur. Dans les dernières années de sa vie, il avait pris les rênes de la société Recherche et développement, qui gère une partie du patrimoine de l'Université Saint-Joseph.

Auteur de nombreux articles publiés dans les revues Travaux et jours (Beyrouth), Études (Paris), Civilta Cattolica (Rome), The Month (Londres), René Chamussy est détenteur de l'ordre national du Mérite (2001) et de la Légion d'honneur (2007). Il est aussi titulaire de l'ordre du Mérite civil décerné par le roi d'Espagne.
Ses funérailles auront lieu en l'église Saint-Joseph des pères jésuites, Achrafieh, le samedi 29 octobre 2016, à 15h00. Les condoléances seront reçues dans le hall de l'église après les funérailles.

 

Pour mémoire

Les insignes de commandeur de l’ordre d’Isabelle la Catholique à Chamussy

Le P. Salim Daccache, nouveau recteur de l'USJ

René Chamussy dans l'ordre du Mérite civil espagnol

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Marionet

Sa rigueur mâtinée de bienveillance m'ont marqué et je ne suis certainement pas le seul à garder de lui un souvenir ému, mélange d'affection et de gratitude. Un homme foncièrement bon et engagé corps et âme dans sa mission religieuse et pédagogique, le visage, le sourire et le sérieux de l'USJ. La vie continue grâce notamment aux graines qu'il a semées et patiemment fait germer.

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué