Rechercher
Rechercher

Économie - Électricité

EDL envisage une hausse des tarifs si sa production s’améliore

Une hausse éventuelle des tarifs de l’électricité devra être approuvée par le Conseil des ministres. Photo P.H.B.

Électricité du Liban (EDL) envisagerait d'augmenter les tarifs de l'électricité lorsque sa production – chroniquement insuffisante – aura été améliorée, a indiqué hier à L'Orient-Le Jour une source à la direction d'EDL, confirmant les informations révélées par le quotidien as-Safir.
Dans son édition de mardi, as-Safir indiquait notamment que cette hausse avait fait l'objet d'une « étude approuvée par le conseil d'administration (d'EDL) à l'unanimité le 22 juin 2016 », évoquant une hausse « de 30 % ». Un chiffre que la source précitée n'a pas commenté, se contentant de rappeler que « la hausse des tarifs doit être approuvée par le Conseil des ministres ».

« Pas creuser le déficit »
La source justifie toutefois la démarche du fournisseur d'électricité en expliquant que ce dernier prévoit notamment « d'augmenter sa capacité de production de 640 mégawatts supplémentaires répartis entre les deux navires-centrales loués à la société turque Karadeniz – le Orhan Bey (qui produit actuellement 82 MW) et le Fatmagül Sultan (188 MW), ainsi que les centrales de Zouk (607 MW selon EDL) et Jiyeh (346 MW) », sans préciser de calendrier. Selon elle, « la hausse de la capacité d'EDL va provoquer une hausse de sa consommation de carburant et des coûts d'entretien des nouvelles installations, qui pourra être répercutée sur les usagers afin de ne pas creuser davantage le déficit public. » Les transferts du Trésor à EDL, troisième poste de dépenses publiques, se sont établis à 210,2 millions de dollars à fin avril.
« L'augmentation progressive des tarifs au fur et à mesure que s'améliore la production et la fourniture d'électricité, qui doit également permettre aux usagers de se passer des générateurs privés, fait partie des objectifs du plan Bassil pour l'électricité lancé en 2010 », plaide enfin la source précitée. Elle rappelle aussi que la tarification actuellement en vigueur « a été mise en place en 1994, à l'époque où le baril de pétrole se négociait à 15 dollars ».
EDL facture actuellement le kilowattheure entre 30 et 200 livres (0,02 et 0,13 dollar), en fonction de l'intensité du courant livré, la consommation mensuelle ou encore le type d'abonnement.

P.H.B.

Électricité du Liban (EDL) envisagerait d'augmenter les tarifs de l'électricité lorsque sa production – chroniquement insuffisante – aura été améliorée, a indiqué hier à L'Orient-Le Jour une source à la direction d'EDL, confirmant les informations révélées par le quotidien as-Safir.Dans son édition de mardi, as-Safir indiquait notamment que cette hausse avait fait l'objet d'une...
commentaires (3)

C,EST CE QU,ON APPELLE METTRE LE CHARIOT DEVANT L,ANE... L,UN POUSSE ET L,AUTRE GLISSE SUR LA MOUSSE...

LA LIBRE EXPRESSION

11 h 44, le 28 septembre 2016

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • C,EST CE QU,ON APPELLE METTRE LE CHARIOT DEVANT L,ANE... L,UN POUSSE ET L,AUTRE GLISSE SUR LA MOUSSE...

    LA LIBRE EXPRESSION

    11 h 44, le 28 septembre 2016

  • de toutes facons, si on nous donne plus d'heures de courant on consommera plus de Megawatts et donc la facture va augmenter. alors pourquoi de plus , augmenter les tarifs. a moins que ceux qui payent regulierement leur facture, soient obligés de payer le surplus de courant donné a ceux qui ne les payent pas?

    Le Herisson

    10 h 29, le 28 septembre 2016

  • Quel culot... D'abord, que la production s'améliore sur le long terme, pas sur trois jours et demi, le temps de faire passer l'augmentation des tarifs et puis, elle retombe dans la nullité pour des décenies. Pourquoi payer à prix d'or des services à des compagnies étrangères, au lieu qu'on nous installe des centrales qui assureraient nos besoins! Ensuite, la moindre des choses serait que l'EDL nous fasse le cadeau de nous donner de l'électricité à un tarif qui compenserait les montants exhorbitants payés sur des années aux propriétaires de générateurs pour gestion nullissime et puis, on en rediscutera... Mais d'abord, un service de qualité et durable, à un prix modéré...

    NAUFAL SORAYA

    09 h 06, le 28 septembre 2016

Retour en haut