Moyen Orient et Monde

« Les gardes adoraient nous distribuer de la nourriture et nous interdire d’y toucher »

S. Me | OLJ
19/08/2016
Shappal Ibrahim était encore en prison lorsque son nom apparaît sur une liste de l'ONG Amnesty International pour la première fois. L'ONG rédige à l'époque son rapport pour l'année 2011 sur les conditions de...
Image Map

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

« La modération » de Saad Hariri et « l’extrémisme » de ses rivaux

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.