L’édito de Michel TOUMA

Les sources du mal

L’édito
Michel TOUMA | OLJ
09/08/2016

S'attaquer à la racine du mal, avec une forte dose de lucidité et de courage, loin de tout angélisme primaire et niais... Face à la vague jihadiste rampante qui brise les frontières et nage en pleine démence, il est devenu impératif de mettre le doigt sur la plaie, d'affronter la réalité telle qu'elle se présente. La Premier ministre français Manuel Valls s'est engagé sur cette voie avec audace et clairvoyance en relevant sans détour, dans une récente interview au quotidien Le Monde, qu'il est désormais nécessaire d'initier une « remise à plat et d'inventer une nouvelle relation avec l'islam de France ».

Concrètement, Manuel Valls a souhaité que « les imams soient formés en France et pas ailleurs », se prononçant en outre pour un arrêt, ne fût-ce que temporaire, du financement étranger de la construction des mosquées en France. La Sénat français préconisait déjà il y a un peu plus d'un mois, dans un rapport officiel, que les imams soient « formés, à terme, exclusivement en France dans des centres labellisés ». Cette mesure devrait revêtir un caractère d'urgence du fait que 20 à 30 pour cent seulement des imams sont français et plus de 10 pour cent d'entre eux sont financés par des pays étrangers.
La nature des rapports de l'Occident avec l'islam est depuis quelque temps au centre d'un vaste débat en Europe. De nombreuses voix s'élèvent ainsi au sein de l'UE pour affirmer que l'islam ne peut pas s'accommoder aux valeurs de l'Europe. Force est de relever que le défi à relever sur ce plan est incommensurable. De part et d'autre...

Au niveau des grandes puissances occidentales, une ligne de conduite telle que celle préconisée par Manuel Valls constitue, à n'en point douter, un bon début. Elle risquerait cependant d'aboutir rapidement à une impasse si elle ne s'accompagne pas de décisions politiques stratégiques, à l'échelle régionale et internationale, visant à désamorcer les situations qui représentent un fort catalyseur pour le renforcement des courants jihadistes et extrémistes, aussi bien sunnites que chiites. Il est grand temps pour les décideurs internationaux de reconnaître que l'absence de règlement durable au problème palestinien ainsi que le blanc-seing accordé par l'administration Obama au maintien du régime de Bachar el-Assad et à la poursuite de l'opération Grozny 2 menée par l'aviation russe contre la population syrienne sont autant de facteurs qui renforcent, jour après jour, les courants jihadistes ainsi que l'extrémisme sunnito-chiite qui a dans sa ligne de mire les valeurs et le mode de vie occidentaux.

Le silence sidérant de la communauté internationale face aux massacres quasi quotidiens qui visent les civils syriens – entre autres – et le manque de réaction vis-à-vis de l'utilisation à grande échelle de bombes incendiaires et de bombes à fragmentation par l'aviation russe ont pour conséquence une perte totale de repères dans le comportement d'un nombre croissant de jeunes. Ces derniers deviennent, de ce fait, un terreau fertile pour toute sorte de manipulation diabolique de le part d'idéologues sanguinaires ou encore de certains services de renseignements par essence sans foi ni loi.

Quant aux grands pays musulmans exportateurs d'une vision rétrograde de la religion, ils ont eux aussi un colossal défi d'ordre existentiel à relever. Plus que jamais, ils se doivent de développer dans les écoles, les lieux de culte, les centres de formation, les clubs socioculturels une vaste campagne pour prôner l'ouverture à l'autre et le respect des valeurs humanistes, l'enjeu immédiat étant d'effacer l'image violente et obscurantiste de l'islam que les jihadistes ne cessent de colporter. Quelques initiatives ont déjà été entreprises sur ce plan, notamment pas le cheikh d'al-Azhar au Caire, mais au stade actuel, elles restent encore bien en deçà de l'objectif recherché.
C'est d'une sorte de révolution culturelle dont le monde musulman a besoin aujourd'hui pour stopper le déviationnisme destructeur enclenché au nom de la religion. À défaut, nul n'ose imaginer quelles pourraient être les retombées du cycle de violence démentielle qui va crescendo un peu partout dans le monde.

 

 

Pour mémoire

Grozny 2

L'autre monde

Valls avec la barbarie

Pour un « après- 7 janvier » d'une autre nature

Cynisme et cécité

À la une

Retour à la page "L'édito"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

AUSSI BIEN DES UNS QUE DES AUTRES... BIEN DIT MONSIEUR TOUMA, BIEN DIT... IL FAUT RENVOYER TOUS LES EXTREMISTES DES OBSCURANTISMES DES DEUX FACES DE LA MEME MONNAIE LA D,OU ILS SONT VENUS !

Sam

La véritable indépendance du liban commencera quand nous serons capables de garder nos jeunes au Liban dans des emplois d'avenir.
Aujourd'hui, les pays du golfe nous gardent sciemment dans une dépendance économique qui contribue à faire perdurer les systèmes en place.
Aucune politique économique n'est visible au Liban , ou même voulue, pour créer les conditions de croissance durable nécessaire à la transformation de la société.

Gebran Eid

IL FAUT AVOIR LE COURAGE DE COUPER NET NOS RELATIONS AVEC L'IRAN ET L'ARABIE SAOUDITE. C'EST LE SEUL MOYER DE REVIVRE ENSEMBLE. MAIS HÉLAS TANT QU'ON SE DEBARRASSE PAS DE CES MERCENAIRES QUI DIRIGENT NOTRE PAYS SANS À LEUR AISE, ON PEUT TOUJOURS RÊVER.

Saleh Issal

Le terrorisme chiite a précédé le terrorisme sunnite dans notre région. En effet depuis l'avènement des projets de domination de l'Iran au moyen orient, le terrorisme chiite a pris son escort avec ce nouvel appui logistique. Au Liban nous avons été les premiers à l'expérimenter avec les voitures pièges de l'ancêtre iranien du Hezbollah contre les forces multinationales en 1982 qui ont fait environ 250 morts chez les marines et 80 chez les Français. Et cela sans compter les assassinats d'ambassadeurs ou de responsables politiques qui ont suivi. A l'époque des dizaines de responsables politiques du MNL ont été assassinés par ce qui était alors devenu le Hezbollah.
Puis avec l'accumulation des problèmes de l'injustice inacceptable contre le peuple palestinien, et celle stupide de l'intervention de Bush contre l'Irak, il y a eu une explosion de milices terroristes dans la région, aussi bien sunnites que chiites. Les sunnites sont celles que nous connaissons. Les chiites sont entretenues au Yémen et au Bahrain et au Liban avec le Hezbollah. Les dizaines de voitures piégées qui ont assassiné des centaines de membres du 14 mars ne sont pas étrangères à la Syrie, donc à l'Iran donc au Hezbollah. Inutile de reparler des accusés par le TSL et les tentatives d'assassinats exécutées par le Hezbollah dont on connaît les auteurs intouchables du fait de la protection des armes de la milice terroriste de Nasrallah.

Hitti arlette

Rien ne peut "renforcer"ou " affaiblir" les courants djihadites dans le monde puisque ces courants ont ete crees ,sciemment ,pour durer et perdurer dans le but d islamiser toute la terre par l epee .l histoire de l islam se repete aujourd hui en refaisant surface plus fort que jamais . La meme politique de l epee et de l intimidation resurgit . Le travail s avere de longue haleine . Et tous les imams du monde , soit disant moderes ou fanas, prechent l islamisation de toutes les populations du monde . A ce monde là de saisir les mauvaises intentions de ces islamistes ( tous taxes bizarrement de deregles mentaux a la suite de chaque attentat ) vis a vis des autres religions . Ce n est certes pas la France sur qui l on peut compter pour contrecarrer les projets diaboliques des fous d allah .

LA TABLE RONDE

Pour l'instant il s'agit de mosquée wahabite, je ne comprends pas cette bretelle que vous faites sur des extrémismes sunnites et chiites !!!!!

A supposer que vous en ayez vu une en Europe à quel moment pouvez vous affirmer qu'elle forme des extrémistes ? ????.

Au Liban nous avons toutes les églises et toutes les mosquées du monde et mêmes toutes sortes de pièces rapportées vénéneuses, c'est pas pour ça qu'on a les mêmes risques qu'en France.
C'est qu'alors il y a autre chose que vous ne dénoncez pas assez comme l'échec global de la politique étrangère de ce pays depuis les indépendances .

M.V.

Zéro ...article pour Bisounours socialistes de la dernière nomenklatura en UE.....et/ou gauchocrates de services ...même à la réflexion .., je dirais certainement les deux ...

Homsy Christian

Je pense que cet article occulte une autre racine du problème. La très grande majorité des attentats et de l'intégrisme en Europe est le fait d'immigrés de deuxième ou troisième génération, et pas de la vague d'illigration actuelle. Le fait même de parler d'immigrés de deuxième génération est un non-sens. Jusqu'à quelle génération ces citoyens continuerons à être des immigrés? La source du problème est la; en Europe, la population "de souche" refuse d'intégrer ces citoyens "différents", d'accepter et de s'enrichir de ces différences, et décide plutôt de les ostraciser. Sans accès à l'emploi, à la fierté citoyenne, ce groupe social en recehrce de repère se tourne comme toute jeuness vers ce qui donne un sens à leur vies, et le parfum du jour c'est l'intégrisme islamique. Il n'y a pas de problème avec l'islam, il y a un problème avec l'intégration à l'Européenne... Aux USA, à l'aéroport, il y a un vidéo d'Obama qui tourne en permanence et qui souhaite la bienvenue à tous, sur une terre ou on ne s'occupe pas de vos croyances ou de la façon dont vous priez. C'est autrement plus intégrateur, sans nier bien sur les problèmes propres aux USA...

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

SUPERBE ! MAIS... VALLS OU AUTRE VALLS QUI PARLENT DE FORMATION D,IMAMS LOCAUX OU D,AUTRES SUPPOSEES SOLUTIONS ET QUI NE LE SONT GUERTE LANCENT DES MOTS EN L,AIR... LE MAL EST A LA RACINE... COMMENT LE DERACINER ? RENVOYER LES CULTURES OBSCURANTISTES A LEURS PAYS D,ORIGINE EST L,UNIQUE SOLUTION... SINON, L,APOCALYPSE S,APPROCHE A PAS DE GEANT !

Dernières infos

Les signatures du jour

L’édito de Ziyad MAKHOUL

Macron, champion (du monde)

Commentaire de Anthony SAMRANI

Macron vs Macron

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Impact Journalism Day 2018
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué