Rechercher
Rechercher

À La Une - Liban

Rapt de Hannibal Kadhafi : Hassan Yaacoub remis en liberté

L'ancien député libéré contre une caution de 30 millions de livres libanaises.

L'ancien député libanais Hassan Yaacoub a été remis en liberté contre une caution de 30 millions de livres libanaises. Photo Ani.

L'ancien député libanais Hassan Yaacoub a été remis en liberté contre une caution de 30 millions de livres libanaises. M. Yaacoub était détenu depuis décembre dernier dans le cadre de l'affaire du rapt de Hannibal Kadhafi, le fils de l'ancien dirigeant libyen, Mouammar Kadhafi.

La chambre de mise en accusation du Mont-Liban, présidée par le juge Afif Hakim, a ainsi accepté la décision de remise en liberté de l'ancien député signée jeudi par le juge d'instruction du Mont-Liban, Ziad Makna.

Dès qu'il a été libéré, Hassan Yaacoub s'est rendu dans la soirée, vers 18h30, sur le lieu du rassemblement de ses partisans, en face du siège du Conseil supérieur chiite, dans la banlieue sud de Beyrouth. Devant la presse, l'ancien député, dont le père a disparu en Libye en 1978 avec l'imam Moussa Sadr et le journaliste Abbas Badreddine, s'est dit fier d'être le fils de Mohammad Yaacoub.  "Le détenu n'a aucune valeur face aux moments qu'a subi la famille Yaacoub sur les routes", a-t-il également dit. 

Le 29 avril dernier, la chambre de mise en accusation avait rejeté un recours en appel demandant la remise en liberté de l'ancien député. Réagissant à cette décision, la mère de Hassan Yaacoub, Imtithal Yaacoub, et Ali Yaacoub, à la tête d'un mouvement de protestation né en décembre contre l'incarcération de l'ancien député, avaient affirmé vouloir recourir à "l'escalade". Le 14 juin, la famille et des partisans de l'ancien député avaient  en effet pris d'assaut le Palais de justice de Baabda et fait intrusion dans le bureau d'Afif Hakim.

La remise en liberté du principal accusé de l'enlèvement de M. Kadhafi intervient un peu plus d'un mois après celle de ses deux gardes du corps, Ziad Ali Hussein Qassem et Salim Hammoud, le 21 juin.

Hassan Yaacoub est accusé d'être l'un des auteurs présumés du rapt de Hannibal Kadhafi. Ce dernier avait été enlevé en décembre dernier dans la Békaa par un groupe armé inconnu, avant d'être libéré par la police quelques heures plus tard.

 

Lire aussi
Nouvelle plainte contre Hannibal Kadhafi

 

Pour mémoire
Marche de protestation contre l’incarcération de Hassan Yaacoub

L'ancien député libanais Hassan Yaacoub a été remis en liberté contre une caution de 30 millions de livres libanaises. M. Yaacoub était détenu depuis décembre dernier dans le cadre de l'affaire du rapt de Hannibal Kadhafi, le fils de l'ancien dirigeant libyen, Mouammar Kadhafi.
La chambre de mise en accusation du Mont-Liban, présidée par le juge Afif Hakim, a ainsi accepté la...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut