Dernières Infos

Cisjordanie: incendie dans un village où trois Palestiniens avaient été tués

AFP
20/07/2016

Un incendie a endommagé mercredi la maison d'un Palestinien à Douma en Cisjordanie occupée où un couple et leur bébé avaient été tués l'an dernier lors d'un sinistre d'origine criminelle, a-t-on indiqué de sources palestiniennes.

Les habitants du village et des responsables palestiniens ont affirmé soupçonner des extrémistes israéliens d'avoir provoqué le feu mais les pompiers palestiniens se sont abstenus de déterminer l'origine de l'incendie.
Le feu a endommagé l'habitation de Mohammed Dawabcheh située près de la maison dévastée le 31 juillet dernier par un incendie criminel.

Le propriétaire et son épouse ont inhalé de la fumée mais n'ont pas été blessés.
"Ma femme et moi avons entendu des bruits à l'extérieur de la maison dans la nuit", a raconté à l'AFP Mohammed Dawabcheh. "Nous sommes sortis puis avons entendu une explosion dans la chambre à coucher et vu d'énormes flammes".

La police israélienne a "reçu dans la nuit des informations de la part de Palestiniens sur un incendie dans un appartements de Douma, qui n'a pas fait de victimes", a indiqué sa porte-parole.
A ce stade, "aucun élément ne permet d'affirmer qu'il s'agit d'un crime d'origine nationaliste", a-t-elle ajouté, précisant qu'une enquête a été ouverte.
"Toutes les pistes sont vérifiées y compris celle d'un incendie provoqué à la suite d'un vieux conflit entre habitants du village", a également affirmé la porte-parole.

En mars un autre incendie avait ravagé à Douma la maison de l'unique témoin de l'incendie criminel de juillet 2015. Ali Dawabcheh, 18 mois, avait été brûlé vif et ses parents Saad et Riham avaient succombé quelques semaines plus tard à leurs blessures. Seul son frère Ahmed, alors 4 ans, a survécu.

Ce drame avait choqué les Palestiniens et suscité l'émoi en Israël et à l'étranger.
Des agressions et des actes de vandalisme sont imputés depuis des années à des extrémistes juifs et de jeunes colons israéliens contre des Palestiniens, des Arabes israéliens, des lieux de culte musulmans et chrétiens, et même l'armée.

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon OLJ, vous devez au préalable vous identifier.