Rechercher
Rechercher

À La Une - Syrie

Le martyre de Daraya sous les barils d'explosifs : la vidéo choc d'Amnesty international

L'organisation explique avoir comme première priorité l'accès à l'aide humanitaire.

L'organisation Amnesty International, a diffusé mardi une vidéo choc qui montre les bombardements permanents des troupes du régime syrien sur la ville de Daraya. Capture d'écran.

L'organisation Amnesty International a diffusé mardi une vidéo choc qui montre les bombardements permanents effectués par le régime syrien sur la ville de Daraya. On y voit également des enfants et des parents, habitants de Daraya, qui racontent leur quotidien dans cette ville en périphérie de Damas.

"Les bombes-barils sont des armes grossières mais meurtrières, fabriquées à partir de barils de pétrole, de réservoirs d'essence ou de bonbonnes de gaz, remplis d'explosifs, de combustible et de fragments de métal, et largués depuis des hélicoptères et des avions, explique Amnesty sur son site. Elles manquent par définition de précision et ne doivent en aucun cas être utilisées à proximité de civils."
"Les forces gouvernementales syriennes ont largué des milliers de barils d'explosifs sur Daraya au cours de trois ans d'un siège paralysant", dénonce l'organisation.

  

 

En diffusant ces images poignantes, Amnesty international explique avoir comme première priorité l'accès à l'aide humanitaire. "Alors que les pourparlers de paix ont repris à Genève, la priorité aujourd'hui est d'obtenir l'accès de l'aide humanitaire à ces zones, peut-on lire sur le site d'Amnesty qui affirme qu'aucune aide humanitaire n'a été acheminée à Daraya depuis novembre 2012".

Cette vidéo est diffusée alors qu'à Genève, l'opposition syrienne a claqué la porte des négociations avec le régime syrien, ne laissant sur place qu'une équipe "technique". La veille, l'opposition avait annoncé à l'émissaire spécial de l'Onu pour la Syrie Staffan de Mistura qu'elle suspendait sa participation "formelle" aux pourparlers, jugeant "inacceptable" de les poursuivre alors que le régime continue de "bombarder et d'affamer les civils".

L'émissaire onusien pour la Syrie a indiqué que Damas mettait des restrictions à la livraison d'aide dans des localités assiégées, malgré des résolutions du Conseil de sécurité sur l'accès à ces zones. Staffan de Mistura a indiqué que Douma, Daraya et Harasta, trois localités assiégées par le régime, n'avaient toujours pas pu être atteintes par des convois humanitaires.

 

Lire aussi
Daraya la martyre verra-t-elle enfin le bout du tunnel ?

L'organisation Amnesty International a diffusé mardi une vidéo choc qui montre les bombardements permanents effectués par le régime syrien sur la ville de Daraya. On y voit également des enfants et des parents, habitants de Daraya, qui racontent leur quotidien dans cette ville en périphérie de Damas.
"Les bombes-barils sont des armes grossières mais meurtrières, fabriquées à partir de...

commentaires (7)

CA S,APPELLE -GENOCIDE-...

LA LIBRE EXPRESSION

21 h 22, le 20 avril 2016

Tous les commentaires

Commentaires (7)

  • CA S,APPELLE -GENOCIDE-...

    LA LIBRE EXPRESSION

    21 h 22, le 20 avril 2016

  • "Les forces gouvernementales syriennes ont largué des milliers de barils d'explosifs sur Daraya dénonce l'organisation. CELA S'APPELLE TOUT SIMPLEMENT CRIME DE GUERRE ET CRIME CONTRE L'HUMANITE.A COTEE MILOSEVICS ETAIT UN ENFANT DE CHOEUR .PENDU.

    Henrik Yowakim

    17 h 55, le 20 avril 2016

  • L'émissaire onusien pour la Syrie a indiqué que Damas mettait des restrictions à la livraison d'aide dans des localités assiégées, malgré des résolutions du Conseil de sécurité sur l'accès à ces zones. Staffan de Mistura a indiqué que Douma, Daraya et Harasta, trois localités assiégées par le régime, n'avaient toujours pas pu être atteintes par des convois humanitaires. ET ON LAISSE FAIRE LAISSER PASSER UN GANGSTER NOMMEE BASCHARD QUI OSE DEFIER TOUTE LA "COMMUNAUTEE INTERNATIONALE" PAUVRE HUMANITEE ET MINABLE CONSEIL DE SECURITEE.BONNE JUSTE POUR LES NUMEROS DE CIRQUE DE "POLITIQUE INTERNATIONALE"

    Henrik Yowakim

    17 h 50, le 20 avril 2016

  • Cette vidéo est diffusée alors qu'à Genève, l'opposition syrienne a claqué la porte des négociations avec le régime syrien AU LIEU DE CLAQUER LA PORTE DES NEGOCIATIONS,QU'ELLE SONGE A SE DOTER PAR TOUS LES MOYENS DE MISSILES SOLS AIRS OU QU'ELLE CREVE.CAR DE TOUTE EVIDENCE LES GRANDES PUISSANCES SONT DECIDEES A NE PAS INTERVENIR EN SYRIE. ET DIRE QU'EN FRANCE IL Y A DES MINABLES SUICIDAIRES GENRE ZEMMOUR QUI AFFIRMENT QUE LES INTERVENTIONS MILITAIRES COMPLIQUENT LA SITUATION DES PAYS EN CRISES: COMBIEN Y A T IL EU DES VICTIMES EN LYBIE APRES LA CHUTE DU TYRAN GAZAVIE ET COMBIEN ELELS SONT EN SYRIE APRES LA NON INTERVENTION MILITAIRE ET LA SURVIE DU TYRAN BAASSHARD EN SYRIE?

    Henrik Yowakim

    17 h 46, le 20 avril 2016

  • vidéo choc qui montre les bombardements permanents effectués par le régime syrien sur la ville de Daraya DU DEJEA VU DU DEJA ENTENDU :A FORCE DE VOIR ET D'ENTENDRE CES SORTES DE VIDEO ,L'OPINION PUBLIQUE Y VOIT QUE C'EST DU CINEMA. LE PROBLEME C'EST L'INCURIE ET LE PARASITISME DE L'ONU ET DE SES EMISSAIRES QUI LAISSENT FAIRE,LAISSENT PASSER CES CARNAGES.

    Henrik Yowakim

    17 h 37, le 20 avril 2016

  • Le martyre de Daraya sous les barils d'explosifs : la vidéo choc d'Amnesty international LE GENOCIDE CONTINUE ET L"ONUSIEN VAUTOUR/MARQUIS DE MISTURA CONTINUE SON NUMERO DE VAMPIRE A GENEVE.

    Henrik Yowakim

    17 h 30, le 20 avril 2016

  • P-----n! quels bouchers!

    Christine KHALIL

    17 h 24, le 20 avril 2016

Retour en haut