Rechercher
Rechercher

À La Une - Dans la presse

Nasrallah raillé dans une caricature d'un journal arabe basé à Londres

Le dessin, signé Mouwafak Kat, tourne en dérision le chef du Hezbollah, en faisant allusion à la crise des déchets qui a frappé le Liban durant huit mois.

Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, dans une photo datée du 14 novembre 2013. Photo REUTERS/KHALIL HASSAN

La bataille des caricatures entre le Liban et ses voisins arabes ne semble pas connaître de répit. Samedi, c'est le journal panarabe al-Arab, qui se présente comme "le premier quotidien arabe basé à Londres, fondé en 1977" par l'ancien ministre libyen de l'Information Ahmad al-Sal­hin al-Houni, qui publie sur son site Internet un dessin tournant en dérision le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah.

Dans le dessin en question, un citoyen libanais porte un sac à ordures dans lequel il a placé le secrétaire général du parti chiite, celui-ci tenant dans une main un sabre et dans l'autre le drapeau de la formation pro-iranienne. On peut voir le Libanais se diriger vers un camion-benne pour y jeter le sac. Ce dessin hostile au Hezbollah fait également allusion à la crise des déchets déclenchée en juillet dernier et qui a frappé le Liban durant huit mois.

Le 1er avril, c'était l’État libanais qui était moqué par le quotidien panarabe al-Charq al-Awsat qui le qualifiait de "poisson d'avril". Le dessin, qui avait été retiré peu après sa publication, avait suscité la colère de nombreux Libanais, responsables politiques inclus. Les locaux du journal à Beyrouth avaient même été vandalisés par une poignée de jeunes. Deux jours plus tard, un homme avait pris l'initiative de répondre à cette caricature, en affichant un calicot moquant la famille royale saoudienne et le drapeau du royaume wahhabite.

Ces épisodes interviennent sur fond de crise diplomatique entre le Liban et ses voisins arabes, notamment l'Arabie saoudite. Riyad accuse le gouvernement libanais de favoriser son rival iranien, sous la pression du Hezbollah. La formation chiite a également été classée "groupe terroriste" par les pays du Conseil de coopération du Golfe, ainsi que ceux de la Ligue arabe. Une série de sanctions, notamment des expulsions et des peines de prisons, ont été prise à l'encontre des ressortissants libanais résidant dans des pays du Golfe.

La caricature de Hassan Nasrallah, signée par Mouwafak Kat, décrit comme "un artiste syrien résidant au Canada", marque clairement une escalade. La personne du chef du parti chiite libanais est un sujet tabou et la tourner en dérision risque de mettre en colère les partisans du Hezbollah. 

En février dernier, plusieurs d'entre eux avaient manifesté dans la rue contre une émission satirique tournant en dérision le numéro un du parti. Il s'agissait d'une vidéo projetée sur les ondes de la chaîne panarabe MBC.

 

Pour mémoire

Caricature d'al-Chark al-Awsat : Assiri réaffirme le respect de l'Arabie pour le Liban

Al-Arabiya ferme ses bureaux à Beyrouth

Diffusion d'une photo satirique : Le Hezbollah fustige la MTV


La bataille des caricatures entre le Liban et ses voisins arabes ne semble pas connaître de répit. Samedi, c'est le journal panarabe al-Arab, qui se présente comme "le premier quotidien arabe basé à Londres, fondé en 1977" par l'ancien ministre libyen de l'Information Ahmad al-Sal­hin al-Houni, qui publie sur son site Internet un dessin tournant en dérision le chef du Hezbollah, Hassan...

commentaires (11)

Les poubelles de l'histoire....voila!

IMB a SPO

14 h 20, le 10 avril 2016

Tous les commentaires

Commentaires (11)

  • Les poubelles de l'histoire....voila!

    IMB a SPO

    14 h 20, le 10 avril 2016

  • Peut-il seulement le plastique londonien "rayer" un (...ou le) Diamant de chez nous!? Eh bien continuez à gratter!! Tray again!

    Ali Farhat

    12 h 05, le 10 avril 2016

  • Désolé la " crise des déchets " n'a pas durée 8 mois ...elle perdure à ce jour sous d'autres formes ...puisque le problème - de la collecte, du tri sélectif ,du traitement et de l'enfouissement en décharges - ..... n'est pas traité...! ni pour les ordures ménagères , ni pour les déchets industriels ,ni pour les déchets toxiques en général....

    M.V.

    07 h 49, le 10 avril 2016

  • Les opinions religieuses de chacun doivent être respectées, c'est pourquoi, je suis opposé aux caricatures à caractère religieux. Les hommes politiques - et à plus forte raison, les chefs de milice - n'ont pas droit aux mêmes égards. Un peu d'humour, s'il n'est ni grossier ni vulgaire, ne fait de mal à personne. Une des émissions préférées de Jacques Chirac était "Les guignols de l'info" qui pourtant le mettaient en scène à chaque sketch.

    Yves Prevost

    19 h 42, le 09 avril 2016

  • Les caricatures sont tout de même un étrange phénomène ....comment , ces dessinateurs arrivent a caricaturé un dieu que personne n'a vu ...!? pour Nasrallah , c'est plus facile il est très souvent à allah télé......:-)

    M.V.

    16 h 39, le 09 avril 2016

  • Si ce coup-ci Nabääâh 1er a été caricaturé placé dans un sac à "Ordures" qu'on jette dans une benne, la prochaine fois ce sera Tonnerre à Rien ; à coup sûr ; qu'on représentera lui-même sous forme de benne en tant que tel....

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    15 h 56, le 09 avril 2016

  • Je suis contre les caricatures C'est de la provocation gratuite et ne résout aucun problème surtout pas celui du Hezbollah et de HN au Liban On est bien dans la m...., avec ou sans ordures

    FAKHOURI

    14 h 46, le 09 avril 2016

  • JE SUIS CONTRE CES CARICATURES PROVOCATRICES DE QUI QUE CE SOIT... MAIS SI ON SE VEUT POLITICIEN ET MARECHAL CONQUISTADOR IL FAUT BIEN S,Y ATTENDRE...

    PRET A SOUTENIR L,OLJ QUE JE CONNAISSAIS.

    14 h 06, le 09 avril 2016

  • Ce qui m'amuse et me fait doucement sourire, c'est que les tabloïds arabo British et autres libano saouds n'ont plus que ça pour essayer d'attendre de leur bave la blanche colombe . J'insisterai pour dire aux forces des résistances de ne surtout pas sur réagir à ces inepties, relayées par des journaux non moins ridicules, qui en font leur prime, puisque ce qui compte c'est qu'ils ont le dessus sur ces régimes éconduits , pour cause d'incompétence et d'esprit loosers. Íídkonn foh el blatah, vaillants résistants craints et admirés pour votre courage . La caravane passe.

    FRIK-A-FRAK

    14 h 05, le 09 avril 2016

  • hassan nassrallah a 100 000 missiles pourquoi ne les lance t il pas sur israel pour liberer la palestine??c est qu il se moque des palestiniens....ces missiles ne servent que de dissuasion afin d assurer la perennite des mollahs a teheran.

    HABIBI FRANCAIS

    12 h 55, le 09 avril 2016

  • Quid de tous ces "Hajj" de son entourage ?

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    12 h 22, le 09 avril 2016

Retour en haut