Rechercher
Rechercher

À La Une - Liban

Des partisans du Hezbollah manifestent leur colère suite à une émission satirique sur Nasrallah

Déploiement à Zouk Mosbeh de forces de sécurité autour du siège de la MBC qui a diffusé la vidéo en question.

Des partisans du Hezbollah, circulant en mobylettes dans la banlieue-sud de Beyrouth, le 27 février, lors d'une manifestation contre une vidéo satirique portrayant le chef du parti, Hassan Nasrallah. Photo

Des dizaines de partisans du Hezbollah ont manifesté leur colère samedi soir dans des rues de Mcharrafiyé, dans la banlieue-sud de Beyrouth, suite à la diffusion d'un sketch satirique sur le secrétaire général du parti chiite, Hassan Nasrallah.

La vidéo en question a été projetée sur les ondes de la chaîne panarabe MBC, dont les locaux au Liban se trouvent à Zouk Mosbeh, dans le Kesrouan. Des forces de sécurité ont été déployées autour du siège de la MBC en prévision de tout dérapage éventuel.

Des jeunes en mobylette ont circulé en convois dans le fief du Hezbollah, scandant des slogans hostiles à la chaîne et à la famille royale saoudienne. Ils se sont ensuite dirigés à Ghobeiry où ils ont mis le feu à des pneus, bloquant brièvement la circulation. La situation était retournée au calme peu avant minuit. L'armée a affirmé dans un communiqué s'être déployée dans cette zone "afin de garantir la sécurité des citoyens et empêcher toute atteinte aux biens publics et privés. (...) Aucun incident n'a été signalé" durant ces manifestations, peut-on lire dans le communiqué militaire. La troupe a mis en place des barrages et fait circuler des patrouilles afin d'assurer la sécurité.

Vers 23h12, la chaîne LBCI a rapporté que le boulevard de Sin el-Fil en direction de Saloumi, ainsi que la route de Choueifat en direction de Khaldeh, ont été brièvement coupés à l'aide de pneus enflammés.

Des troubles ont déjà eu lieu par le passé au Liban suite à des imitations du leader chiite, notamment au cours d'un programme satirique télévisé, il y a plusieurs années.

 

Pour mémoire
Diffusion d'une photo satirique : Le Hezbollah fustige la MTV

Des dizaines de partisans du Hezbollah ont manifesté leur colère samedi soir dans des rues de Mcharrafiyé, dans la banlieue-sud de Beyrouth, suite à la diffusion d'un sketch satirique sur le secrétaire général du parti chiite, Hassan Nasrallah.
La vidéo en question a été projetée sur les ondes de la chaîne panarabe MBC, dont les locaux au Liban se trouvent à Zouk Mosbeh, dans le...

commentaires (12)

POUR MÉMOIRE... LA FABLE DE LAFONTAINE "LES DEUX MULETS" AVEC QUELQUES ADDITIONS... LES DEUX MULETS DEUX MULETS CHEMINAIENT, L'UN D'AVOINE CHARGÉ ; L'AUTRE, PORTANT FUSILS ET MUNITIONS DE CHASSE, ET CAVALANT AVEC UNE INSOLENTE AUDACE, DE SON COPAIN CHERCHAIT SANS CESSE À SE VENGER. IL TROTTAIT D'UN PAS RELEVÉ, FAISANT RÉSONNER SA TROMPETTE, QUAND, DE LA FORÊT, DES LARRONS TOMBENT SUR LUI, FONCENT, SE JETTENT, L'ATTAQUENT ET ENFIN L'ARRÊTENT. LE MULET REçOIT COUPS ET OUTRAGE. IL SOUPIRE : EST-CE LÀ, DIT-IL, LE TRIOMPHE PROMIS ? L'AUTRE MULET, CHARGÉ D'AVOINE, SE RETIRE, ET JE ME TROUVE SEUL, DANS CETTE EMBÛCHE,PRIS ? - CHER AMI, LUI DIT SON CAMARADE, IL EST MAL DE PORTER LE SCEAU DES BELLIQUEUX : SI TU TE CONTENTAIS D'AVOINE, COMME MOI, TU NE SERAIS PAS SI MALHEUREUX !

LA LIBRE EXPRESSION. VERITES ! EQUITE !

15 h 23, le 29 février 2016

Tous les commentaires

Commentaires (12)

  • POUR MÉMOIRE... LA FABLE DE LAFONTAINE "LES DEUX MULETS" AVEC QUELQUES ADDITIONS... LES DEUX MULETS DEUX MULETS CHEMINAIENT, L'UN D'AVOINE CHARGÉ ; L'AUTRE, PORTANT FUSILS ET MUNITIONS DE CHASSE, ET CAVALANT AVEC UNE INSOLENTE AUDACE, DE SON COPAIN CHERCHAIT SANS CESSE À SE VENGER. IL TROTTAIT D'UN PAS RELEVÉ, FAISANT RÉSONNER SA TROMPETTE, QUAND, DE LA FORÊT, DES LARRONS TOMBENT SUR LUI, FONCENT, SE JETTENT, L'ATTAQUENT ET ENFIN L'ARRÊTENT. LE MULET REçOIT COUPS ET OUTRAGE. IL SOUPIRE : EST-CE LÀ, DIT-IL, LE TRIOMPHE PROMIS ? L'AUTRE MULET, CHARGÉ D'AVOINE, SE RETIRE, ET JE ME TROUVE SEUL, DANS CETTE EMBÛCHE,PRIS ? - CHER AMI, LUI DIT SON CAMARADE, IL EST MAL DE PORTER LE SCEAU DES BELLIQUEUX : SI TU TE CONTENTAIS D'AVOINE, COMME MOI, TU NE SERAIS PAS SI MALHEUREUX !

    LA LIBRE EXPRESSION. VERITES ! EQUITE !

    15 h 23, le 29 février 2016

  • NOUS SEULS POUVONS CRITIQUER ET EMETTRE DES SATYRES CONTRE TOUS LES AUTRES LOCAUX, REGIONAUX TOUT COMME INTERNATIONAUX ET BRULER LE CIEL DU LIBAN DE FEUX D,ARTIFFICE EN SIGNE D,HEBETUDE JOYEUSE... CE N,EST PAS PERMIS AUX AUTRES... PLUS CONSENSUELS ET DEMOCRATES QUE CA Y-A-IL DANS LES AUTRES RANGS ?

    LA LIBRE EXPRESSION. VERITES ! EQUITE !

    14 h 11, le 29 février 2016

  • Quelqu'un peut-il expliquer pourquoi ces miliciens fascistes du Hezbollah veulent de nouveau transformer Beyrouth en un théâtre de protestations et d'affrontements, juste pour un léger sketch télévisé sur Nasrallah, alors qu'en moyenne une fois par semaine, nous devons supporter sur toutes les chaînes de télévisions les pitreries du meilleur guignol que le liban ait jamais eu, déguisé en Ayatollah avec barbe et turban adéquats, et pointant un doigt menaçant sur tous les libanais qui lui feraient l'affront de ne pas épouser ses points de vue qui sont tout simplement l'abandon de la souveraineté libanaise et de sa Constitution aux Ayatollahs ?

    Saleh Issal

    07 h 09, le 29 février 2016

  • C est la verite qui blesse.

    IMB a SPO

    14 h 51, le 28 février 2016

  • le declin se precipite sur le hezb !! attendez un peu et vous les verrez payer le prix de leur implication (comme un etat) en syrie comme je l'avais affirmer au tout debut de leur folle escapade syrienne, rien que son dernier speech plein de haine et de crie (mais sans le doigt lever) nous le montre tres clairement

    Bery tus

    13 h 11, le 28 février 2016

  • Question aux moutons-suiveurs-bêleurs, et aussi pétaradants et brûleurs de pneus sur vos mobylettes: que fait votre "idole" de concret, mis à part critiquer et dénigrer tous les "autres"...pour améliorer votre vie de tous les jours ainsi que vos quartiers qui n'ont rien à envier aux pires bidon-villes du tiers-monde ??? Avec tout l'argent qu'il reçoit de ses commanditaires à Téhéran pour aller faire la guerre ailleurs...n'en méritez-vous pas une toute petite partie pour vivre un peu plus dignement ??? Irène Saïd

    Irene Said

    11 h 27, le 28 février 2016

  • Réaction qui en dur long sur cette milice divine et ses suivants! On ne touche pas à un dieu, n'est-ce pas?

    Dounia Mansour Abdelnour

    10 h 56, le 28 février 2016

  • Les sympathisants hezb ont tort de se comporter de la sorte. Devant le déclin des forces du 14 agonisant ils devraient leur laisser ce moyen d'exister par la satyre ou nous montrer un sosie et parler avec dérision quand ils ont perdu sur toute la ligne .

    FRIK-A-FRAK

    09 h 58, le 28 février 2016

  • Mobylettes petaradantes et pneus brulés, reflexe pavlovien de ces pauvres cervelles atrophiées.

    Christine KHALIL

    09 h 46, le 28 février 2016

  • Hassan Nasrallah n'est pas un personnage sacré. Il est le chef d'une milice illégale aux ordres d'un pays étranger. On a parfaitement le droit de se moquer de lui. Bien sûr, que cela ne plaise pas à ses adorateurs se comprend. Il faut reconnaître qu'ils ont su,cette fois-ci, raison garder, puisque l'affaire semble se limiter à quelques pneus brûlés.

    Yves Prevost

    07 h 23, le 28 février 2016

  • UN BON DEBUT.

    Gebran Eid

    05 h 13, le 28 février 2016

  • On ne peut pas juger la teneur de la vidéo sans la voir. Mais de toute fâçon une question se pose : sayyed Hassan Nasrallah est-il un chef politique ou non ? S'il est un chef politique, il est donc objet de critique et de satire.

    Halim Abou Chacra

    03 h 50, le 28 février 2016

Retour en haut