X

À La Une

Affrontements entre l'EI et al-Nosra au Liban

Sécurité

Huit combattants du Front al-Nosra et 14 autres de l'EI tués, selon une source de sécurité.

OLJ/Reuters
28/03/2016

Les affrontements entre le groupe État islamique (EI) et le Front al-Nosra, branche syrienne d'el-Qaëda qui opère également à la frontière libanaise, ont gagné le Liban lundi, notamment la plaine de la Békaa, rapporte une source des services de sécurité. De violents combats ont ainsi opposé les deux groupes dans le jurd de Ersal et à Ras Baalbeck dans la Békaa.

Huit combattants du Front al-Nosra ont été tués et six faits prisonniers lors de ces affrontements qui se sont soldés par la mort de 14 jihadistes de l'EI, ajoute-t-on de même source. Les combats ont commencé dimanche près de la ville syrienne de Jarajir, dans les montagnes du Qalamoun à proximité de la frontière, avant de gagner les régions de Ras Baalbeck et de Ersal au Liban, précise-t-on.

L'Agence nationale d'information (Ani,officielle) a indiqué que le Front al-Nosra avait engagé des combats dimanche afin de reprendre des positions perdues au profit de l'EI. Elle fait état de 10 morts dans le camp d'al-Nosra et de huit tués dans les rangs de l'EI.

Ras Baalbeck, bourgade chrétienne de la Békaa, connaît des pics de tension causés par le conflit syrien. Les extrémistes tentent souvent de s'infiltrer dans le village, mais ils ont jusque-là été repoussés par l'armée libanaise.

Ersal, localité sunnite frontalière, a été le théâtre de violents affrontements en 2014 entre l'armée et les jihadistes, venus principalement de Syrie. Ces derniers avaient enlevé une trentaine de militaires. Quatre d'entre eux ont été assassinés en captivité, seize ont été libérés le 1er décembre par le Front al-Nosra, et neuf autres sont toujours otages de l'EI.

 

Lire aussi
La France exprime son soutien à l'armée et conseille une élection présidentielle dans les plus brefs délais

Ban réaffirme son soutien à l'armée libanaise dans son combat contre le terrorisme

Une patrouille de l'armée visée par un engin explosif dans le jurd de Ersal

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

L,E,I, COMBAT AL NOSRA... TOUS LES DEUX DE LA MEME
INSPIRATION ET AYANT ETE CREES PAR LES SERVICES DU REGIME ET DES IRANIENS... MEME SI AUJOURD,HUI EN ON EST CONTRE... LA QAEDA A ETE CREE AUSSI PAR CERTAINS ET DEVENUE APRES LEUR ENNEMNI NUMERO UN... QUI PROFITENT DE CES DEUX ? LE REGIME POUR SE MAINTENIR EN PLACE PRETENDANT COMBATTRE SEULEMENT DES TERRORISTES ET L,IRAN POUR CONTINUER A AVOIR PIED EN SYRIE ET EN IRAK... ET AU LIBAN...

ACE-AN-NAS

Ici aussi d'après certains huluberlus un des 2 groupes de bacteries bosse pour le héros de la résistance aux comploteurs bensaoud, Bashar El Assad. Lol...

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué