Rechercher
Rechercher

Liban - « Journées libanaises » de Paris

La féerie et l’art de vivre de chez nous

Trois jours pour faire connaître le Liban et les Libanais en couleurs, saveurs, musiques et cultures. C'est le pari gagné, pour la deuxième année consécutive, de l'ULCM-France et un collectif d'une quarantaine d'associations libanaises. L'exposition et les animations ont eu lieu à la Halle des Blancs Manteaux, située dans la rue du même nom, dans le 4e arrondissement. Un espace couvert à plusieurs niveaux, prêté aux organisateurs par le maire de cet arrondissement, M. Christophe Girard, qui a donné le coup d'envoi, samedi soir, par un discours rappelant les liens d'amitié séculaires entre la France et le Liban, puis les liens particuliers entre les Libanais de Paris et le 4e arrondissement. Auparavant, le maire, entouré du chargé d'affaires libanais Ghady el-Khoury et des dirigeants du collectif et de l'ULCM, avait planté un olivier dans le square de la tour Saint-Jacques en signe d'hommage à l'amitié franco-libanaise.

Au premier jour, inauguration officielle et mots de circonstance des personnalités présentes, invitées à la tribune par la présidente de l'ULCM-France, Mme Artémis Keyrouz.
Au micro, le maire, le chargé d'affaires libanais, un représentant du député Henri Gebrayel, président du groupe parlementaire d'amitié France-Liban, Alejandro Kuri Pheres, président mondial de l'ULCM, et Mme Fadia Safi, directrice générale de Sesobel, association d'aide aux enfants autistes, bénéficiaire des revenus des « Journées libanaises ».
Après les discours, des trophées ont été offerts à des représentants des sponsors de l'événement et des personnalités présentes, notamment le maire Christophe Girard, le chargé d'affaires Ghady el-Khoury, le directeur de l'Office du tourisme libanais à Paris, M. Serge Akl, et d'autres co-organisateurs réunis sur l'estrade et chaleureusement applaudis par le public.

Samedi et dimanche, le festival libanais a connu un énorme succès et battu un nouveau record de visiteurs par rapport à l'année précédente. Au programme, des conférences, tables rondes, concerts, signature de livres, soirée poétique, atelier de cuisine et défilés de mode, entrecoupés de soirées dansantes, de spectacles et de projections de films. Un hommage au génie et aux talents libanais, partagé par les visiteurs qui ont pu voir, entendre et connaître le meilleur du Liban.

 

Lire aussi
À Paris, des opportunités de partenariats technologiques franco-libanais

Trois jours pour faire connaître le Liban et les Libanais en couleurs, saveurs, musiques et cultures. C'est le pari gagné, pour la deuxième année consécutive, de l'ULCM-France et un collectif d'une quarantaine d'associations libanaises. L'exposition et les animations ont eu lieu à la Halle des Blancs Manteaux, située dans la rue du même nom, dans le 4e arrondissement. Un espace couvert à...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut