Rechercher
Rechercher

Liban - Événement

Jbeil, « capitale du tourisme arabe 2016 »

MM. Pharaon et Hawat participant à la cérémonie. Photo Ani

À l'occasion de la Journée du tourisme arabe (24 février), une cérémonie a eu lieu hier au complexe balnéaire Eddé Sands, au sud de Jbeil, au cours de laquelle le ministre du Tourisme, Michel Pharaon, a proclamé Jbeil « capitale du tourisme arabe 2016 », en présence du président de la municipalité de la ville, Ziyad Hawat, de l'ambassadeur d'Italie, Massimo Marotti, et de nombreuses personnalités politiques, diplomatiques et administratives.
Après un court-métrage retraçant le parcours historique de Jbeil, M. Pharaon a pris la parole pour féliciter la ville et son conseil municipal de cette récompense. « Tous les pays arabes ont élu Jbeil capitale du tourisme arabe pour 2016, alors que nous ne tenons pas d'élections (présidentielle et législatives) », a déclaré M. Pharaon avant de poursuivre : « Il est vrai qu'aujourd'hui nous avons une chance (d'élire un chef de l'État) », dans une allusion à la séance électorale prévue ce mercredi à la Chambre.
Par ailleurs, le ministre du Tourisme a remercié le Koweït pour avoir annoncé lundi le maintien des aides prévues au Liban. « Nous savons que la récente crise (avec l'Arabie saoudite) est un nuage passager. Les relations libano-arabes se maintiendront et seront même plus fortes », a-t-il dit, avant de souhaiter une réalisation rapide du jumelage envisagé entre Jbeil et la ville saoudienne d'Abha qui connaît un boom touristique.

Renouvellement des administrations
Sur un autre plan, M. Pharaon s'est félicité des festivals tenus en été dans tous les villages du caza de Jbeil, tout en signalant que le ministère réserve à la ville de Jbeil un nombre de projets, dont notamment la voie phénicienne. Il a annoncé qu'une réunion se tiendra fin prochain à Jbeil en présence d'organisations européennes et internationales pour discuter de ce projet.
Pour sa part, M. Hawat a estimé que « Jbeil a gagné ce prix car elle est une ville de culture et de civilisations, et parce que ses habitants ont décidé d'être des pionniers dans le monde arabe, malgré tous les problèmes dont il souffre et le danger politique et touristique auquel le Liban fait face ». Il a également salué le rôle des jeunes dans la résolution des crises du pays, tout en mettant en avant le partenariat entre les secteurs public et privé.
M. Hawat a, par ailleurs, exhorté l'État à tenir les élections municipales dans les délais prévus, en mai prochain. « Le peuple libanais n'acceptera pas la prorogation des mandats municipaux, car il est important de renouveler les administrations et de donner aux jeunes un rôle dans l'édification du Liban que nous voulons », a-t-il dit.
Il a annoncé aussi des activités qui auront lieu à Jbeil entre le mois d'avril et la fin de l'année courante. Il s'agit notamment du Festival du jazz, d'une exposition artistique le 8 mars sur la voie romaine, d'une cérémonie en l'honneur des mères à l'occasion de leur fête le 21 mars, de l'inauguration du siège de la municipalité le 6 avril et du Festival du vin du 16 au 19 juin.


À l'occasion de la Journée du tourisme arabe (24 février), une cérémonie a eu lieu hier au complexe balnéaire Eddé Sands, au sud de Jbeil, au cours de laquelle le ministre du Tourisme, Michel Pharaon, a proclamé Jbeil « capitale du tourisme arabe 2016 », en présence du président de la municipalité de la ville, Ziyad Hawat, de l'ambassadeur d'Italie, Massimo Marotti, et de...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut