Dossier spécial orientation professionnelle

Sciences humaines et sociales

Sociologie et anthropologie à la conquête du monde de l’entreprise

Photo bigstock

Souvent méconnu au Liban, le domaine de la sociologie et de l'anthropologie a gagné du terrain ces dernières années, grâce à des formations professionnelles qui permettent aux étudiants d'être rapidement opérationnels sur le marché du travail.

23/03/2016

Les études en sociologie se sont récemment ouvertes aux médias, à la communication, aux relations publiques, au monde de l'entreprise et aux ressources humaines, entre autres.
Science du lien, la sociologie analyse la structure, le fonctionnement et les transformations du social. À l'heure actuelle, elle se présente comme une discipline en pleine effervescence, vu les changements rapides que connaissent nos sociétés. L'anthropologie est la science de l'homme. Elle rend compte de la diversité sociale et culturelle, et porte un regard particulier sur les problématiques toujours actuelles de l'identité et de l'altérité. Ces deux disciplines sont souvent reliées et étudiées de pair dans la plupart des universités. Mais la sociologie est également de plus en plus associée au monde de l'entreprise, comme en témoignent les cursus proposés par les établissements universitaires libanais.

 

Une formation qui sort des sentiers battus
« Le département de sociologie et d'anthropologie de l'Université Saint-Joseph propose deux cursus en licence. Nos étudiants peuvent choisir de s'orienter vers un parcours en sociologie et anthropologie ou en sociologie de l'entreprise – relations publiques », explique Roula Abi Habib Khoury, chef du département. La licence (3 ans d'études) est de 180 crédits, à 162,27 dollars le crédit.
Les sociologues de l'entreprise sont des conseillers en organisation ou en management, des spécialistes de la formation ou de la communication. Le département de sociologie et d'anthropologie offre également à ses étudiants la possibilité de se spécialiser dans les relations publiques. « Des enseignements pratiques permettent à nos étudiants de maîtriser l'élaboration, la mise en œuvre et le contrôle des politiques d'information et de communication internes et externes de l'entreprise », indique Roula Abi Habib Khoury. La formation proposée porte, entre autres, sur les politiques de l'image, la communication visuelle (gestion de l'identité des organisations), la communication événementielle (création et organisation) et la communication de crise.


Les diplômés en sociologie peuvent orienter leur parcours vers la gestion des ressources humaines, grâce à un master professionnel de deux ans proposé par le département (120 crédits, chacun coûtant 162,27 dollars). Sont également disponibles un master recherche pouvant déboucher sur une thèse de doctorat ou un master professionnel en information et communication. Le doctorat en sociologie et/ou anthropologie est de 180 crédits, à 94,64 dollars le crédit.


Pour ceux qui désirent se spécialiser en sociologie en anglais, l'Université américaine de Beyrouth possède un département de sociologie, d'anthropologie et de médias. Les étudiants peuvent y préparer une licence en sociologie et anthropologie à l'issue de laquelle ils accèdent à deux masters spécialisés. Il leur est également possible d'obtenir une licence en media studies ou un master en médias et communication.
L'Institut des sciences sociales de l'Université libanaise propose également une formation en sociologie dans sa branche de Tayouné. Créé en 1959, cet institut permet d'obtenir une licence d'enseignement en sociologie. Il propose également plusieurs options pour le master : sociologie du savoir et de la culture, de l'éducation, du travail, de la famille, de la politique, de la psychologie, du développement socio-économique, de l'anthropologie et de la démographie.

 

Des débouchés variés
« Le département de sociologie et d'anthropologie de l'USJ offre à ses étudiants des lectures multidimensionnelles des phénomènes sociaux et une formation polyvalente touchant à des branches voisines des sciences sociales, indique Roula Abi Habib Khoury. Il propose des stages de formation au niveau de la licence ainsi que des projets de recherche intégrant les nouvelles technologies en collaboration avec des universités européennes et avec le secteur privé », ajoute-t-elle.
De manière générale, les diplômés en sociologie peuvent profiter d'un vaste terrain professionnel. Ils peuvent intégrer de multiples métiers et institutions : ONG, entreprises, agences de publicité, banques, consulting, communication, organisation d'événements, gestion des ressources humaines, départements de marketing, médias, cabinets d'audit, agences de relations publiques, centres de recherche, journalisme, assurances, administrations publiques ou enseignement (secondaire ou universitaire).

 

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué