Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde

Pédophilie : l’Église a « failli », selon l’argentier du Vatican

Le cardinal australien George Pell, puissant « ministre » de l'Économie du Vatican, a estimé hier que l'Église avait « failli » dans sa gestion des prêtres pédophiles.
L'ancien chef de l'Église catholique en Australie, devenu argentier du Vatican en 2014, a témoigné hier devant une commission d'enquête sur les crimes pédophiles en Australie. La commission d'enquête s'intéresse notamment à des faits présumés remontant aux années 1970 dans la ville de Ballarat, dans l'État de Victoria, où Mgr Pell a grandi, et à la façon dont l'Église australienne a répondu à des accusations de pédophilie visant des prêtres. Le cardinal a estimé que l'Église avait dans son histoire commis de graves erreurs dans sa gestion de ces scandales, et tentait désormais d'y remédier. « Permettez-moi de vous dire, en préambule, que je ne suis pas ici pour défendre l'indéfendable », a-t-il dit après avoir juré sur la Bible de dire la vérité.
« L'Église a fait des erreurs énormes et tente de les réparer. Dans beaucoup d'endroits, et notamment en Australie, l'Église a failli, a abandonné les gens. » Il a reconnu que l'attitude de l'Église a souvent été de rejeter les plaintes en ne donnant pas crédit à la parole de l'enfant.
Pour autant, quand la commission d'enquête lui a fait remarquer que de nombreuses investigations dans le monde entier avaient pointé les mauvaises décisions prises par la hiérarchie ecclésiastique, le cardinal s'est refusé à mettre en cause l'organisation de l'Église. « Je crois que les fautes commises ont très largement été des fautes individuelles, des échecs individuels plutôt que structurels », a-t-il dit.

Le cardinal australien George Pell, puissant « ministre » de l'Économie du Vatican, a estimé hier que l'Église avait « failli » dans sa gestion des prêtres pédophiles.L'ancien chef de l'Église catholique en Australie, devenu argentier du Vatican en 2014, a témoigné hier devant une commission d'enquête sur les crimes pédophiles en Australie. La commission d'enquête s'intéresse...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut