Dossier spécial orientation professionnelle

Art, littérature, design

Designer produit : L'artiste concepteur de l'objet

Exercer le métier de designer produit exige de développer son langage technique, visuel et philosophique, et d'avoir une bonne connaissance des matériaux.

Créateur de l'aspect visuel d'objets de la vie quotidienne, le designer produit imagine les formes, les volumes et les couleurs, et réfléchit aux matériaux et à l'ergonomie, tenant compte des contraintes techniques et commerciales.

23/03/2016

La mission du designer produit
Le designer produit s'occupe de la conception d'un objet et de sa fabrication. Mobilier, accessoires, électroménager, emballages... les domaines de création sont vastes et impliquent la fabrication industrielle, artisanale ou les deux en même temps, selon le style de cet artiste. « Chaque designer a une identité qu'il se forge avec l'expérience. Choisir sa spécialisation et la maîtriser le mènera vers la réussite », affirme Tamara Barrage, designer de produit.
Un projet se divise en deux étapes, la conception et la réalisation. Lors de la première, le designer commence par une recherche théorique sur l'objet, puis matérialise son idée en réalisant plusieurs dessins, sur papier ou en 3D, ou des maquettes à petite échelle. Il effectue aussi des essais auprès d'artisans, avec des matériaux et des assemblages différents avant de se décider sur l'objet final. « C'est très essentiel de visualiser l'objet dans ses détails et de lui trouver une identité », souligne-t-elle.
Alors que la première étape est plutôt calme et détendue, l'étape de la fabrication se caractérise par un rythme qui s'accélère, vu le délai à respecter. Le designer collabore d'une façon continue avec les fabricants afin de réaliser des prototypes. « Il faut vivre avec le produit, l'essayer, vérifier son fonctionnement et apporter les modifications nécessaires à son amélioration », ajoute Tamara Barrage.
Ainsi, les journées d'un designer produit se partagent-elles entre travailler au bureau, rencontrer des clients et des artisans, contacter des fournisseurs ou visiter des showrooms pour découvrir les nouveaux matériaux et les tendances du moment.

 

Les difficultés
Selon la designer produit, le plus dur dans le passage des études au monde professionnel est de développer une identité claire. « Il faut savoir prendre des décisions pour créer une image de soi », confie-t-elle.
En outre, au Liban, il n'est pas facile pour un designer indépendant de rentabiliser son travail ni de le lancer, le marché étant limité. « On peut créer des produits ici, mais, pour survivre, il faut avoir des contacts à l'étranger. Heureusement, la communication avec le monde extérieur est facile et les médias sociaux jouent un rôle très important dans le domaine du design », avoue la jeune femme qui a été repérée par des galeries, grâce à des photos de son travail qu'elle a postées sur Instagram.
En parallèle, dans notre pays, les matériaux, les industries et les technologies sont restreints, alors qu'ailleurs, c'est un monde énorme. L'exportation et l'importation sont également difficiles. « La fabrication coûte cher et prend beaucoup de temps. Il faut aussi prévoir les complications avec la douane », prévient-elle.
Enfin, « le plus difficile, c'est de trouver des solutions aux problèmes qui vont se poser en développant le produit, comme les difficultés techniques, ergonomiques ou esthétiques ».

 

Les qualités requises
« Un designer doit tout d'abord savoir qui il est », estime Tamara Barrage. Pour y arriver, elle conseille d'effectuer des stages et des formations, des recherches en ligne, de consulter des livres, de voyager, de voir des expos, de rencontrer des designers, de suivre les tendances qui changent d'une façon continue... avant de devenir indépendant, de créer son image et de concevoir un travail personnel.
Par la suite, un designer doit savoir se présenter auprès des clients potentiels, parler de son travail et le défendre, d'où l'importance de la faculté de communication.
Certaines compétences managériales lui sont aussi utiles afin de gérer un projet et de développer ses différents aspects. Pour cela, « il doit être fort de caractère, strict et perfectionniste, d'après elle. Il doit savoir insister sur ce qu'il veut, surtout dans ce pays où les artisans manquent parfois de rigueur ».
Lors de la phase de fabrication, un designer doit être dynamique et rapide, et « savoir prendre des décisions pratiques et intelligentes » pour pouvoir surmonter les difficultés qui vont se présenter.

 

Les débouchés
Un designer peut travailler dans un studio de design ou dans un bureau d'architecture avec, pour un débutant, un salaire de près de 1 200 dollars qui est réévalué dans la durée à 3 000 dollars environ.
Il peut travailler en indépendant, créer ses produits puis les présenter à des clients potentiels ou dans des galeries qui se chargeront des tâches de nature financière et marketing. Sinon, celles-ci lui incomberont. Selon le projet et les ventes, il peut gagner entre 500 et 6 000 dollars pour un produit.
Enfin, l'univers du design est ouvert à plusieurs possibilités, tels les installations de vitrines ou le design dans le domaine de l'éclairage. « Ce qui est intéressant, c'est de pousser les limites du design vers un univers plus créatif, et pas seulement de créer un design de produit pur », conclut Tamara Barrage.

 

Comment devenir designer produit

Au Liban, il est possible de se former au métier de designer produit à l'école des arts décoratifs, section design, de l'Académie libanaise des beaux-arts. En trois ans, l'étudiant obtiendra une licence en design produit, pour une scolarité totale de 39 600 dollars.

 

 

 

 

 

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

6

articles restants

Soutenez notre indépendance!