X

À La Une

Et voilà qu'une vague de mouches envahit des quartiers de Beyrouth

Liban

Des rats morts autour des déchets seraient à l'origine du phénomène.

OLJ
08/11/2015

Après les quartiers inondés par les eaux mélangées aux ordures, lors des dernières pluies, voilà arrivée une vague de mouches, comme si le Liban n'avait pas assez des conséquences désastreuses de la crise des déchets à laquelle il est confronté depuis le 17 juillet, et qui semble loin de se dissiper.

Il était prévisible qu'une infestation de rats, d'insectes, et autres créatures, allait avoir lieu prochainement. Ce sont finalement les mouches qui sont donc au rendez-vous, depuis samedi après-midi, dans certains quartiers de Beyrouth, notamment certaines zones d'Achrafieh et de la région du fleuve.

Paniqués, des habitants de la capitale ont contacté la municipalité de Beyrouth afin de comprendre les raisons de ce phénomène. La réponse : les rats morts autours des ordures sont à l'origine de ces hordes de mouches, rapporte le site el-Nashra. La municipalité affirme ne pas avoir les insecticides nécessaires afin de parer à ce problème. Désemparés, les riverains en appellent au gouvernement afin de régler l'affaire. 

 

Lire aussi

Actes citoyens, précautions à prendre : que faire, au niveau individuel, face à la crise des déchets

Aux saboteurs de la République

Aux routes noyées et canaux bouchés, s'ajoute la menace des maladies infectieuses

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Le Faucon Pèlerin

Tant que ces mouches ne sont pas de la race tsé-tsé, cela peut aller encore. Le pire n'est pas encore arrivé. Vivent les boycotteurs du Parlement.

Irene Said

C'était à prévoir !
Et nos MARIONNETTES-INCAPABLES en sont encore à se demander si elles doivent se gratter l'oreille gauche ou celle de droite...tout en observant ce que fait la partie adverse...
Irène Saïd

Gebran Eid

ILS APPELLENT LE GOUVERNEMENT ! CETTE BANDE DE MERCENAIRES IRANO/SAOUDIEN EST APPELÉE GOUVERNEMENT CHEZ NOUS. RESTEZ ENDORMI CHEZ VOUS LES LIBANAIS. VOUS NE VOULEZ PAS MANIFESTER EN MASSE POUR LES CHASSER ? DONC NE SOYEZ PLUS ÉTONNÉ. DORMEZ DORMEZ.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ET LA VERMINE... ET LES MOUSTIQUES... ET LES RATS... ET TOUTE LA PANOPLIE MERDIQUE...

AIGLEPERçANT

Il y a bien longtemps que les libanais ont attrape la mouche ..!!!

M.V.

Les autres pays ont parfois des OVNI dans le ciel ... chez nous , c'est plus identifiable nous avons les mouches sur les bagnoles ...

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

25 mai 2000-25 mai 2019 : ce qui reste de la fête de la Libération

Un peu plus de Médéa AZOURI

Et si on faisait tous la grève ?

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants