X

À La Une

L'armée visée par un engin explosif à Ersal

Liban

Cinq soldats blessés.

OLJ
06/11/2015

Un engin explosif a visé vendredi une patrouille de l'armée libanaise dans le quartier de Sarbil, à Ersal, dans la Békaa, au lendemain d'un autre attentat qui s'était produit dans cette localité frontalière de la Syrie.

"Une patrouille de l'armée a été visée par un engin explosif placé au bord de la route", a indiqué une source de sécurité à l'AFP, précisant que cinq militaires avaient été blessés. Selon une autre source de sécurité, cette explosion s'est produite près du lieu de l'attentat de la veille.

Alors que les ambulances se sont rapidement dirigées sur les lieux, l'armée s'est déployée dans le secteur de l'explosion, rapporte l'Agence nationale d'information (Ani, officielle). La troupe a également mené des perquisitions dans plusieurs camps de réfugiés syriens près du lieu de l'attentat.


La veille, au moins six personnes ont été tuées et cinq blessées dans un attentat suicide perpétré également dans le quartier de Sarbil, visant un groupe syrien appelé Conseil des ulémas du Qalamoun, une région de Syrie limitrophe du Liban au niveau de Ersal. Le président du Comité, Osmane Mansour, a été grièvement blessé, alors que le cheikh Omar el-Halabi, adjoint du comité, a été tué.

Le Comité des ulémas du Qalamoun s'occupe de questions religieuses et d'aide aux réfugiés se trouvant à Ersal. Selon l'Ani, il fait également office de médiateur dans le dossier des militaires libanais otages du Front al-Nosra, branche syrienne d'el-Qaëda, qui opère également à la frontière libanaise.

La LBCI a rappelé que des différends opposent le Conseil des ulémas au groupe Etat islamique (l'autre groupe jihadiste qui détient des militaires libanais), notamment sur la question des otages. Selon les informations relayées par la chaîne, il ne serait pas impossible que l'EI soit suspect dans cette affaire.

Les habitants de Ersal et de ses environs sont sunnites, partisans de la rébellion syrienne qui lutte contre le régime du président syrien Bachar el-Assad, alors que le reste de la région de la Békaa est majoritairement chiite et un vivier pour le Hezbollah qui combat avec les forces de Damas.

Ersal accueille également plusieurs dizaines de milliers de réfugiés syriens et des combattants de la rébellion qui ont des bases dans la zone montagneuse de la frontière.

En 2014, la ville a été le théâtre de violents affrontements entre l'armée et les jihadistes, venus principalement de Syrie. Ces derniers avaient enlevé une trentaine de militaires. Quatre ont été assassinés en captivité, et vingt-cinq autres sont toujours pris en otage.

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

CONDAMNATION SANS RESERVE...

George Khoury

Des heros nos soldats

mais la rethorique du hezbollah?
- 6 morts? eh bien sans nous vous en auriez eu 20
- 1 explosion? eh bien sans nous vous en auriez eu 10
- une republique? eh bien sans nous vous auriez eu israel
- ta famille a ete violee? eh bien embrasse ma main sinon ca aurait ete tout le quartier

de la surenchere de pacotille pour couvrir son incompetence totale

Amère Ri(s)que et péril.

Esperons que l'armee ne perdra pas sa boussole comme certains huluberlus ont perdu leurs illusions , desorientes sur les faits de victoire des resistances sur les complots .

Haut la tete ....de l'armee .

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

Ne mouillez plus l'armée dans cette sale guerre entre sunnites et chïïto-nouSSaïrîs ! Bas les pattes !

Amère Ri(s)que et péril.

Je me refuse a croire que certains libanais souhaitent la victoire des bacteries sur l'armee tout simplistement pour la raison que celle ci et les resistants du hezb conbattent les memes bacteries .

Ca serait atroce .

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants