X

À La Une

A l'occasion de l'Achoura, Nasrallah lance un appel au dialogue

Liban

"La Syrie ne tombera pas", assure le chef du Hezbollah.

N.B. | OLJ
24/10/2015

Des dizaines de milliers de chiites libanais se sont rassemblés samedi à l'appel du Hezbollah pour commémorer Achoura dans la banlieue sud de Beyrouth, placée sous très haute sécurité.

C'est la deuxième fois depuis vendredi que le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, prononce un discours. Hier soir, Hassan Nasrallah s'était longuement déchainé contre les États-Unis et leur "hégémonie". Aujourd'hui encore Hassan Nasrallah a assuré qu'il poursuivra son combat contre les États-Unis. "Comme nous avons défait Israël nous continuerons notre combat contre les États-Unis (...) nous dénonçons l'agression américaine et saoudienne contre le peuple yéménite". "Nous continuerons à combattre le projet sioniste dans la région", a-t-il affirmé.

Le chef chiite s'est ensuite attardé sur la politique intérieure libanaise. "J'appelle les leaders politiques et le peuple libanais à ne pas attendre les développements régionaux, les forces politiques doivent s'entraider pour trouver des solutions aux crises qui sévissent au Liban car il n'y a pas d'alternative à la table de dialogue".

La septième séance de dialogue national initié par le président de la Chambre Nabih Berry a eu lieu le 7 octobre au Parlement, dans le centre-ville de Beyrouth. Une prochaine séance est prévue le 26 octobre. Lors des précédentes séances le dossier de l'élection d'un chef de l'État a été placé en tête de l'ordre du jour. "Vous avez attendu le programme nucléaire pour débattre du dossier de la présidentielle mais votre supposition est fausse, l'accord (entre les États-Unis et l'Iran sur le nucléaire) a eu lieu mais qu'est ce qui a changé? Est-ce que l'Iran nous a vendus ?", s'est-il interrogé avant de répondre par la négative. "Les Iraniens sont honorables et ne vendront pas un ami ou un allié pour leur propre intérêt."

Le chef du Hezbollah a également assuré que "la Syrie ne tombera pas". "Vous avez attendu que la Syrie tombe pour gouverner le Liban mais la Syrie n'est pas tombée et ne tombera pas et vous ne profiterez pas de cette opportunité qui s'éloigne de vous, jour après jour, a encore affirmé Nasrallah. Nous devons nous diriger vers un dialogue sérieux au Liban. Certains disent que la présidentielle attend la guerre au Yémen, vous misez sur de l'imaginaire! (...)Trouvons des solutions nationales à nos problèmes et finissons de la dépendance de l'extérieur".

"Rien ne nous affectera ni les guerre d'Israël ni les guerres des takfiristes", a-t-il martelé.

Quelques minutes avant le secrétaire général du Hezbollah, c'est le ministre des Finances, Ali Hassan Khalil, qui s'exprimait lors d'une commémoration organisée par le parti Amal. Il a abondé dans le même sens que Hassan Nasrallah en soulignant la nécessité du dialogue. "Le dialogue national va se poursuivre, tout comme le dialogue entre le Hezbollah et le Courant du Futur", a-t-il déclaré affirmant qu'il s'agit du seul point de rencontre dans le monde arabe entre sunnites et chiites. Le ministre a également affirmé qu'il était urgent d'adopter "une nouvelle loi électorale basée sur la proportionnelle" ainsi que d'élire un président de la République.

 

L'Achoura est la commémoration la plus importante de l'année pour les chiites. Selon la tradition, l'imam Hussein, tué avec nombre de ses compagnons, a été décapité et son corps mutilé, ce que de nombreux fidèles chiites dans certains pays commémorent de nos jours par des actes d'auto-flagellation parfois jusqu'au sang.

 

Lire aussi

Les puissances régionales s'inquiètent de l'escalade verbale entre le Hezbollah et le courant du Futur

Le Hezbollah sort ses griffes pour répondre à Machnouk

Nasrallah : "Où en serait la région sans notre résistance ?"

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

FAKHOURI

HN est une véritable bombe à retardement
pour le Liban

FAKHOURI

Un discours en chasse un autre !
Au premier discours, la haine et la violence, la guerre et les mensonges habituels
Au deuxième, la douceur, la sagesse, la gentillesse, et les mensonges habituels
Comment des libanais, chiite ou autre confession, peuvent prendre au sérieux cet homme ?
Les gloires mensongères de victoires guerrières qu'il n'a jamais obtenu
Les motifs mensongers pour envoyer des libanais guerroyaient en Syrie
Les motifs mensongers pour empêcher l'élection d'un président
Les faussent raisons d'obeir aux mollah
je peux continuer une longue liste en la récitant à la Prevert, cela ne servira à rien
Nous avons en face de nous un libanais qui a vendu son âme aux mollah depuis 1982 et il se prétend vénérer Dieu et la religion coranique ... !!!!
C'est effarant d'absurdité
Mais cette absurdité nous apporte la destruction, la guerre et la mort
Tant que cet homme est caché dans son bunker, et qu'il apparait hebdomadairement à la télévision pour nous réciter ses mensonges, il n'y aucune solution pour le Liban
Le Liban est en sursis ... de sa destruction à la commande de cet homme s'appuyant sur M.Aoun pour épater les chrétiens
Que Dieu protège le LIban

KHEIREDDINE EL-AHDAB

Oui, le dialogue avec l'arme sur la tempe de l'interlocuteur...

Bery tus

la verite est la .. assad quittera et malgres lui le palais des mouhajiroun haha

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

En fait, c’est la mise à l'écart du bien-aimé Sääd aux consultations de Bääbdâh-Palais qui a revigoré toutes les composantes de ce conglomérat fakîhàRieniste, sans compter les débris bääSSdiotistes et autres pan-grands-syriens PN SS fades et plats. Avec l'aide, évidemment, de quelques lourdingues style sieur de "Beau" sieur, wiëééém ou autres kandîîîls au kâââz surely Per(s)cé et frelaté ! Sans oublier, bien sûr, l'ineffable mini- määllîm-Che et la figue à béret, dont les élasticités doctrinales sont décidément effarantes ! Coups dans le dos, qui réduisirent tous, le tour de force qu'avaient réalisé les Hariri père et fils ; c'est-à-dire encore composer et encore recomposer 1 groupement de Sains Libanais en situation de gouverner le Pays sous une conduite sûre Saine et Cédraie. En tout cas, écartelés entre cette agression bää bää bääSSyrienne et celle de la menace fakîhàRienne, ces Cèdraies paraissent, pour l'instant seulement, incapables, seuls, d'efficacement s'opposer, par exemple, à ce duo aSSadiot-fakîhdiot dont seuls les Américains pourront, eux, lui apprendre à apprécier le goût de la Panique et de la Peur pour récurer, enfin, ses problèmes qu’il crée à ces bons Cédraies Sains et cureter aussi tous ses états d'âme Malsains.

Halim Abou Chacra

Le plus important, le plus franc et le plus vrai dans le discours de Nasrallah : "NOUS SOMMES LE PARTI DE WILAYET-EL FAQIH".

Le Faucon Pèlerin

Hassan Nasrallah appelle au dialogue, si c'est pour élire un Président de la République, neutre, honnête et clairvoyant, "ahlan wa sahlan" ! Mais si c'est pour écouter son disque usé sur ce qui est à lui est à lui et ce qui à nous est également à lui, alors nous lui disons de suite et d'emblée "maa es-salamé" !

RE-MARK-ABLE

Par crainte de la colère de Moscou, les responsables du régime usurpat. ont annulé, au dernier moment, la visite à tel-aviv, d’un nombre de généraux et d’officiers syriens, désertant l’armée, pour ouvrir des canaux de contact et de coordination entre les deux parties.
Le journal "Rai al-Youm" a écrit que l’aide militaire russe au gouvernement syrien avait changé les équations entre les acteurs régionaux et internationaux et le régime israélien ne fait pas exception à la règle, et ce, à tel point qu’avant toute prise de décision susceptible de mettre en colère la Russie, ces mêmes acteurs devront réfléchir à deux fois. Selon "Rai al-Youm", de hautes sources diplomatiques et sécuritaires à Tel-Aviv ont révélé que le cabinet du natibaba et ses 40 voleurs craignant la Russie, avait annulé, au dernier moment, le voyage sans précédent, d’un nombre d’ex-généraux de l’armée syrienne, issus des rangs de la milice terroriste, ASL. Selon ce rapport, le journal israélien "Yediot Aharonot" revenant sur les détails de cette visite, écrit : « Ces ex-généraux syriens auraient dû participer à un colloque sur la Syrie, à l’invitation du centre des affaires générales et internationales, à Jérusalem ( Qods), dont le but était d’ouvrir des canaux de contact et de dialogue entre les Israéliens et les milieux civils et militaires en Syrie. Mais cette visite a été annulée à cause de l’opposition des appareils sécuritaires et des milieux officiels israéliens ».

Bery tus

la syrie tombera !! il n y a qu'a suivre ce que dit Lavrov ...

Irene Said

"...Trouvons des solutions nationales à nos problèmes, et finissons de la dépendance de l'extérieur..."
Et c'est VOUS qui osez nous dire cela, VOUS qui dépendez entièrement des dictats de l'extérieur, de Téheran et de Damas ?
Toujours ces belles phrases destinées aux moutons-suiveurs ignorants et dociles, mais qui ne nous dupent plus depuis longtemps !
Irène Saïd

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

Et cette commémoration, elle se manifeste toujours comme ça, aussi violemment ?

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

On dit Äâchoûrâh ou Achoura ?

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

SI VOUS NE DIALOGUEZ PAS AVEC NOUS... À NOS CONDITIONS... EH BIEN... NOUS DIALOGUERONS TOUT SEULS...
POUR LE RESTE VAUT MIEUX PASSER OUTRE...

M.V.

D'autant que la violence ...n'améliore pas le Q.I. ...c'est validé...

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

L'Achoura : "Selon la tradition, l'imam Hussein, tué avec nombre de ses compagnons, a été décapité et son corps mutilé, ce que de nombreux chiites au Liban e.g. commémorent, même de nos jours, par des actes d'auto-flagellation parfois jusqu'au sang." ! Quel archaïsme et quelle violence !

Le Faucon Pèlerin

Le dialogue national, oui, mais le monologue national, non.

M.V.

Les USA ont bon client fiable au Liban ...s'il n'existait pas ...ils auraient du l' inventé ....

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Janvier 2016-novembre 2018 : tourner les pages de la guerre...

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué