Rechercher
Rechercher

À La Une - liban

Un nouveau groupe jihadiste revendique une attaque contre le Hezbollah

Le groupe, qui se fait appeler "Les Comités de la résistance sunnite", a commencé à twitter mardi.

Un nouveau groupe jihadiste qui se fait appeler "Les Comités de la résistance sunnite" est né au Liban et a commencé à twitter mardi. Capture d'écran.

Un nouveau groupe jihadiste aurait vu le jour au Liban et serait passé à l'action lundi en menant une première attaque dans la Békaa. Le groupe, qui se fait appeler "Les Comités de la résistance sunnite", a commencé à twitter mardi. Dans un premier communiqué, publié mercredi, il revendique l'attaque qui a eu lieu lundi à Chtaura, dans la Békaa. "Lundi 5 octobre, à 11 heures 40, dans la région de Chtaura, près du bâtiment des douanes, un van de type Toyota et de couleur blanche a été visé par un engin explosif. Dix-huit combattants du Hezbollah se trouvaient à bord du véhicule et se rendaient en Syrie en passant par Masnaa, peut-on lire dans le communiqué. L'opération avait été reportée à plusieurs reprises parce que des civils se trouvaient à proximité".

Le groupe jihadiste précise que "les vans ont commencé à passer (par Chtaura) dès 10 heures". "Le véhicule visé était le quatrième van d'un convoi, précise l'organisation. Avant ce van, plusieurs véhicules militaires sont également passés. La cible de notre opération est le Hezbollah iranien". Le groupe assure qu'une dizaine de combattants du parti chiite ont été blessés et tués.

"Les Comités de la résistance sunnite" concluent leur premier communiqué par une menace : "Les sunnites au Liban ne permettront pas que les territoires libanais deviennent un passage pour les combattants du Hezbollah et l'Iran afin qu'ils tuent le peuple syrien".

 

 

Dans un second communiqué intitulé "Pourquoi les Comités de la résistance?", le groupe jihadiste explique les raisons de sa formation. Ce groupe estime que le Liban est "occupé par l'Iran via le Hezbollah" et que le "Liban vert s'est transformé en un Liban noir avec les sacs de poubelles qui couvrent ses rues occupées par le Hezbollah et son partenaire, le mouvement Amal".  Le groupe estime également que tous les sunnites du Liban "subissent des attaques répétées". "Les jeunes sunnites et leurs cheikhs sont jetés en prison sans jugement, pendant que les chabiha et les cheikhs du Hezbollah se déplacent à bord de convois armés". "Les sunnites n'ont pas le droit de porter des armes alors que des entrepôts d'armes du Hezbollah apparaissent dans toutes les régions libanaises", dénonce encore le groupe. 

"Les Comités de la résistance sunnite" assurent en outre que le Hezbollah est impliqué dans des opérations de trafic de drogue, "l'une des principales sources de financement" du parti après "l'argent iranien", pour lesquelles il bénéficie d'une impunité.

Le groupe affirme que "face à l'occupation iranienne, la seule solution pour les sunnites du Liban est de combattre le Hezbollah" qu'il accuse d'occuper "notre terre Ersal, de détenir nos jeunes dans les prisons libanaises et d'avoir bombardé et brûlé les tentes de réfugiés syriens à Ersal (...)".

"En tant que partie du peuple libanais et du peuple sunnite au Liban, nous annonçons que la seule solution est de combattre cette occupation iranienne par tous les moyens", conclut le communiqué.

 

Pour mémoire
Au Qalamoun, le Hezbollah livre sa bataille "la plus dure"

Neuf morts dans l'attaque contre un bus de pèlerins libanais chiites à Damas

Daech serait le commanditaire du double attentat de Tripoli, selon l'Etat libanais


Un nouveau groupe jihadiste aurait vu le jour au Liban et serait passé à l'action lundi en menant une première attaque dans la Békaa. Le groupe, qui se fait appeler "Les Comités de la résistance sunnite", a commencé à twitter mardi. Dans un premier communiqué, publié mercredi, il revendique l'attaque qui a eu lieu lundi à Chtaura, dans la Békaa. "Lundi 5 octobre, à 11 heures 40,...

commentaires (5)

Faudra juste que les huluberlus qui soutenaient l'ancien clown au cachot se rapellent lorsque ce groupe aura connu le meme sort , qu'ils le soutenaient aussi .

FRIK-A-FRAK

16 h 46, le 08 octobre 2015

Tous les commentaires

Commentaires (5)

  • Faudra juste que les huluberlus qui soutenaient l'ancien clown au cachot se rapellent lorsque ce groupe aura connu le meme sort , qu'ils le soutenaient aussi .

    FRIK-A-FRAK

    16 h 46, le 08 octobre 2015

  • Les COMITÉS de la résistance sunnite ou mieux encore les LÉGIONS de la résistance sunnite au Liban. لجان. =. Légions ; même racine du terme. Dans ce contexte politico-terroriste , LÉGIONS semblerait plus appropriė.

    Dounia Mansour Abdelnour

    14 h 20, le 08 octobre 2015

  • Il nous manquait, que de nouveaux tarés locaux...comme si il n'y en avait pas assez..., Hélas c'est comme lors des années de plomb de la guerre civile ..où les palestiniens fabriquaient un nouveau groupe ...chaque fois ,qu'ils voulaient commettre un crime contre le Liban.... ..

    M.V.

    17 h 39, le 07 octobre 2015

  • Voiiiilà ce qui nous manquaiiit : les Comités de la résistance sunnite. Qui a dit que les membres du Hezbollah et le petit Hitler de Damas sont seuls les "Résistants" ? Désormais comités par ci, comités par là, et les turbans, noirs et blancs se choquant directement dans les rues de Beyrouth remplies de déchets. Cela va être un spectacle grandiose et délicieux. Sauf que cela va ternir un peu les grands spectacles ordonnés par le nouveau chef de notre CPL, le ministre Bassil. Soit l'invasion de la place des Martyrs, l'invasion de la route de Baabda pour nous rappeler à la fois les choses glorieuses et les choses honteuses, toutes les semainses une invasion. Sommé aux innombrables "hiraks" partout et à toutes les heures, ce spectacle général et historique va nous étourdir comme jamais.

    Halim Abou Chacra

    17 h 13, le 07 octobre 2015

  • Encore d'autres clowns ! ca ne suffit pas celui qui moisi en taule ????? decidement la pitrerie n'a pas de limites . ce groupe va se faire ecraser comme les bacteries en ce moment en Syrie ...

    FRIK-A-FRAK

    16 h 57, le 07 octobre 2015

Retour en haut