Rechercher
Rechercher

À La Une - conflit

La Russie affirme n'avoir jamais caché son soutien militaire à la Syrie

"Les troupes du gouvernement syrien sont la force la plus efficace pour combattre le groupe État islamique et les autres terroristes".

Une manifestation de soutien au président syrien Bachar el-Assad à Moscou, en Russie. Photo d'archives/AFP

Moscou n'a jamais caché son soutien en armes et en instructeurs au régime syrien, s'est défendue lundi la diplomatie russe après les préoccupations exprimées par Washington concernant une présence militaire russe accrue en Syrie.

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, qui s'est entretenu samedi au téléphone avec son homologue américain John Kerry, a souligné que "la partie russe n'avait jamais caché livrer des équipements militaires aux autorités syriennes pour lutter contre le terrorisme", a déclaré à l'AFP la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova. M. Lavrov a par ailleurs confirmé à M. Kerry que la Russie "poursuivait toujours cette aide" à la Syrie, selon la même source.

Moscou, qui soutient fermement le régime de Damas, prône par ailleurs une coalition élargie comprenant notamment la Turquie, l'Irak, l'Arabie saoudite mais aussi l'armée régulière syrienne pour lutter contre le groupe État islamique (EI) en Syrie. La Russie considère que "les troupes du gouvernement syrien sont la force la plus efficace pour combattre le groupe État islamique et les autres terroristes", a expliqué Mme Zakharova.

 

(Lire aussi : Pour le maître du Kremlin, Assad est prêt pour des législatives anticipées)

 

Vladimir Poutine avait jugé "prématuré" la semaine dernière de parler d'un engagement militaire de la Russie en Syrie pour combattre l'EI, réagissant au lancement par Washington de vérifications sur des rumeurs prétendant que Moscou mène des opérations militaires sur le territoire syrien. "Nous fournissons déjà à la Syrie une aide assez sérieuse en équipement militaire, en formation de leurs troupes que nous armons", avait ajouté M. Poutine.

La Russie a déployé début 2012 des navires de guerre à Tartous, la seule base dont dispose la Russie en mer Méditerranée. Cette base nécessite la présence de marins de la Flotte russe. Depuis plusieurs jours, des bloggeurs font état sur l'internet de la présence accrue de soldats russes en Syrie.

Un député d'opposition à la Douma d'État (chambre basse), Dmitri Goudkov, a annoncé lundi avoir adressé une lettre officielle au ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, pour lui demander d'éclaircir la situation. "Je reçois de nombreux messages de citoyens préoccupés par des rumeurs sur une éventuelle participation de soldats russes aux combats en Syrie", a-t-il indiqué, dans cette lettre rendue publique par le député. "Comme le ministère de la Défense ne dément rien et ne commente rien, les citoyens (...) ont l'impression que ces informations pourraient correspondre à la réalité", a expliqué M. Goudkov.

 

Lire aussi
En Syrie, Poutine n'a pas le choix

« Le leadership russe serait sérieusement déçu par Assad »

La Russie "n'est pas attachée à la personne" d'Assad

Syrie : négocier quoi et avec qui ?


Moscou n'a jamais caché son soutien en armes et en instructeurs au régime syrien, s'est défendue lundi la diplomatie russe après les préoccupations exprimées par Washington concernant une présence militaire russe accrue en Syrie.
Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, qui s'est entretenu samedi au téléphone avec son homologue américain John Kerry, a souligné que...

commentaires (9)

Que du business militaire....

CBG

00 h 11, le 09 septembre 2015

Tous les commentaires

Commentaires (9)

  • Que du business militaire....

    CBG

    00 h 11, le 09 septembre 2015

  • Et sans cet imbécile aSSassin, aSSadique et bääSSdiot la Syrie et le Grand-Liban seraient dans le meilleur état du monde. Äâââl aSSad, äâââl ! Ärnabbb, oui !

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    10 h 12, le 08 septembre 2015

  • "Soutien" à base de "barils d'explosifs" en tôles ondulées ?! C'est c'la, une aveugle fauchée donnant la main à un paralytique mendiant et aSSadique !

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    05 h 06, le 08 septembre 2015

  • mais dites donc combien de refugiees la puissante russies a acceuillis ?!?!

    Bery tus

    23 h 13, le 07 septembre 2015

  • ET SA RESPONSABILITÉ BIEN SÛR DES PLUS DE 300.000.- TUÉS... DES CENTAINES DE MILLIERS DE BLESSÉS... ET DES MILLIONS DE REFUGIÉS.... BELLE PERFORMANCE DES NOUVEAUX SOVIETS !!!

    RAISON OBLIGE A SOUTENIR L,OLJ MALGRE SA CENSURE

    20 h 35, le 07 septembre 2015

  • Grâce à la Russie, Daech est bientôt à notre frontière Grâce à l'Iran, le Hezbollah est entré en Syrie Grâce au petit Hitler, la Syrie est liquidée Grâce à la molasse Obama,le président syrien est "dument" élu par les syriens, c'est une vaste rigolade. Si les syriens ne rendent pas aux urnes, ils sont fichés et poursuivis (c'est connu) à la mode Stasi ou Securitate. Le Liban est en danger face à ces fous à ses frontières et le Hezbollah est incapable de défendre notre pays, trop impliqué avec les iraniens

    FAKHOURI

    20 h 04, le 07 septembre 2015

  • Sans l'incassable volonté du président duement élu Assad, ou seraient la Syrie et le Liban ?

    Ali Farhat

    18 h 50, le 07 septembre 2015

  • Il y a encore des syriens qui brandissent le portrait du petit Hitler. Tout ça est honteux, pour nous les arabes. Les Poutine, Obama, Hollande et consorts se font des noeuds dns le cerveau pour prétexter leur manque d'intervention La Syrie est finie, et son peuple fuit ... Son territoire est contrôlé par ses adversaires à 75% La Russie attend quoi ???? Un sursaut de l'armée syrienne ? Vaste blague malheureusement meurtrière

    FAKHOURI

    17 h 45, le 07 septembre 2015

  • La Russie ne peut cacher ni "son soutien militaire à la Syrie", ni les Daech et leur barbarie qui en résultent comme conséquences.

    Halim Abou Chacra

    17 h 39, le 07 septembre 2015

Retour en haut