Rechercher
Rechercher

À La Une

L'Orient-Le Jour lance sa saga de l'été

Remise en cause des frontières Sykes-Picot, montée en puissance des identités infra-nationales, qu'elles soient communautaires ou ethniques, recomposition des alliances et multiplication des conflits... Le monde arabe vit, aujourd'hui, des troubles qu'il n'avait pas connus depuis le démembrement de l'Empire Ottoman il y a bientôt un siècle.

Un siècle, le XXème, qui aura vu, notamment, la chute de la Sublime porte, le partage de sa dépouille par les puissances européennes, la contradiction entre les promesses d'un empire arabe et d'un foyer juif, l'indépendance du royaume d'Arabie saoudite, le pacte scellé dans le marbre entre Riyad et Washington, la création d'Israël, les guerres d'indépendance, l'arrivée au pouvoir des nationalistes arabes, les guerres israélo-arabes, la révolution islamique en Iran et les deux intifada palestiniennes. Un siècle d'espoir et de déceptions, de violences et de réconciliations, d'alliances sans cesse revues.

Parce que la compréhension de cette succession d'évènements complexes et parfois contradictoires est essentielle pour saisir les enjeux qui se dressent aujourd'hui devant le monde arabe, L'Orient-Le Jour lance une saga de l'été sur les grands évènements qui ont fait et défait le monde arabe depuis 1914. Des récits qui rappellent à quel point ici, encore plus qu'ailleurs, « Le passé n'est jamais mort. Il n'est même jamais passé », comme l'avait écrit William Faulkner.


Remise en cause des frontières Sykes-Picot, montée en puissance des identités infra-nationales, qu'elles soient communautaires ou ethniques, recomposition des alliances et multiplication des conflits... Le monde arabe vit, aujourd'hui, des troubles qu'il n'avait pas connus depuis le démembrement de l'Empire Ottoman il y a bientôt un siècle.
Un siècle, le XXème, qui aura vu, notamment,...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut