X

À La Une

Un an sans président : Ce qu'en pensent les Libanais

Micro-trottoir Vidéo
25/05/2015

25 mai 2015. Un an déjà que les Libanais vivent sans président de la République, un an déjà que les députés échouent à élire un successeur à Michel Sleiman. Quel est l'impact de cette situation sur leur vie quotidienne? Entre désenchantement, résignation et désintérêt, des Libanais répondent à cette question que nous leur avons posée dans les rues de Beyrouth. Micro-trottoir.

 

 

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

C.K

Donc moralité, nous sommes pour le principe, mais dans la réalité, nos politiciens véreux ou faibles ne sont pas l'épine dorsale du pays, les libanais ont appris à ne compter que sur eux même et le font comme nulle part ailleurs.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ILS PENSENT QU'UN FLÉAU... PIRE QUE LE CANCER... FRAPPE LE PAYS !

Dernières infos

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

Je te/nous hais !

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Impact Journalism Day 2018
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué