Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde - Proche-Orient

L’Onu accuse l’armée israélienne d’avoir attaqué ses écoles à Gaza

Une fillette palestinienne joue devant sa maison détruite lors de l’offensive israélienne à Gaza à l’été 2014. Mohammad Salem/Reuters

Une commission d'enquête de l'Onu a accusé hier l'armée israélienne d'être responsable de sept attaques meurtrières contre des écoles des Nations unies qui servaient d'abris aux civils palestiniens pendant l'offensive israélienne à Gaza à l'été 2014. Les attaques ont fait au moins 44 morts et 227 blessés entre le 16 juillet et le 26 août dans et autour des écoles visées.
Le rapport d'enquête, dont un résumé a été transmis hier au Conseil de sécurité de l'Onu, confirme aussi que des armes ont été dissimulées par le Hamas dans trois écoles de l'Unrwa (agence des Nations unies pour l'aide aux réfugiés palestiniens). La commission d'enquête estime possible que des combattants palestiniens aient pu utiliser deux de ces écoles pour lancer des attaques ou des tirs.
Pour chacun des sept incidents répertoriés où des victimes et des dégâts ont été causés par des tirs d'artillerie ou de missiles sur les écoles ou à proximité d'entre elles, les enquêteurs de l'Onu concluent à la responsabilité de l'armée israélienne. Ils détaillent les munitions utilisées, dont des projectiles antichars explosifs et des obus de mortier.
Le secrétaire général Ban Ki-moon avait nommé en novembre 2014 un groupe d'experts indépendants présidé par le néerlandais Patrick Cammaert et chargé d'enquêter sur les attaques contre des installations des Nations unies pendant la guerre à Gaza.
Le gouvernement israélien a immédiatement fait valoir qu'il avait déjà engagé des procédures judiciaires envers certains de ses soldats. Pour son adversaire à Gaza, le mouvement palestinien Hamas, le rapport de l'Onu « prouve qu'Israël a commis des crimes de guerre » passibles de la Cour pénale internationale. Interrogé sur ce point, le porte-parole adjoint de l'Onu Farhan Haq s'est refusé à tout commentaire. « Il ne nous appartient pas de décider de quelles affaires la CPI doit se saisir. »

(Source : AFP)

Une commission d'enquête de l'Onu a accusé hier l'armée israélienne d'être responsable de sept attaques meurtrières contre des écoles des Nations unies qui servaient d'abris aux civils palestiniens pendant l'offensive israélienne à Gaza à l'été 2014. Les attaques ont fait au moins 44 morts et 227 blessés entre le 16 juillet et le 26 août dans et autour des écoles visées.Le rapport...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut