Rechercher
Rechercher

Transport

Les bénéfices de la MEA en hausse de 9,5 %

Malgré un début d’année difficile, la MEA a pu compter sur une reprise globale du trafic passager aérien à l’aéroport international de Beyrouth. Photo Ibrahim Tawil

La Middle East Airlines (MEA) a généré 700 millions de dollars de revenus bruts en 2014, a annoncé le président de la compagnie aérienne libanaise, Mohammad el-Hout, dans une interview accordée vendredi au Daily Star. Selon lui, la MEA a profité de la reprise globale du trafic passager aérien à l'aéroport international de Beyrouth (+ 4,8 % en 2014), notamment au deuxième trimestre, grâce au retour des expatriés libanais pendant les vacances. Ses profits non audités ont totalisé 69 millions de dollars en 2014, un chiffre en hausse de 9,5 % sur un an.
M. Hout a par ailleurs évoqué une série de projets destinés à optimiser les performances de la compagnie aérienne. Outre la création d'un centre de formation aéronautique de 125 millions de dollars et l'acquisition d'un, voire deux appareils supplémentaires d'ici à 2016, MEA va bientôt inaugurer un centre de fret à 20 millions de dollars. La compagnie dispose actuellement d'une flotte de 17 appareils et emploie environ 2 000 personnes, dont 170 pilotes. Le nombre de salariés dépasse les 5 000 si l'on inclut ceux de ses trois filiales (Middle East Airlines Ground Handling, Middle East Airports Services et Mideast Aircraft Services Company).


La Middle East Airlines (MEA) a généré 700 millions de dollars de revenus bruts en 2014, a annoncé le président de la compagnie aérienne libanaise, Mohammad el-Hout, dans une interview accordée vendredi au Daily Star. Selon lui, la MEA a profité de la reprise globale du trafic passager aérien à l'aéroport international de Beyrouth (+ 4,8 % en 2014), notamment au deuxième trimestre,...

commentaires (2)

bien evidemment si les prix flambent et TOUT le reste demeure inchange

Jean Ajaltouni

14 h 40, le 08 février 2015

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • bien evidemment si les prix flambent et TOUT le reste demeure inchange

    Jean Ajaltouni

    14 h 40, le 08 février 2015

  • ET LES PRIX LES PLUS CHERS DU MONDE !

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    06 h 48, le 07 février 2015