Rechercher
Rechercher

À La Une - Arabie

Controverse en Arabie autour du visage découvert de la femme d'un religieux

"Le prophète n'a pas ordonné aux femmes de couvrir le visage (...). Il leur est (aussi) permis de se maquiller".

Le cheikh saoudien Ahmed al-Ghamedi et son épouse au visage découvert à la télévision. Capture d'écran MBC

Un religieux saoudien suscite une vive controverse après s'être affiché à la télévision avec sa femme le visage découvert, défiant une stricte tradition dans le royaume ultra-conservateur.

Cheikh Ahmed al-Ghamedi, qui a proclamé qu'en islam les femmes ne devaient pas nécessairement se couvrir le visage en public, est apparu le week-end en compagnie de son épouse Jawaher bent Ali lors d'une émission de MBC, une chaîne de télévision à capitaux saoudiens basée à Dubaï.
Les Saoudiennes montrent rarement le visage en public, conformément à la tradition dans le royaume régi par le wahhabisme, une stricte version de l'islam.

 

"Le prophète n'a pas ordonné aux femmes de couvrir le visage (...). Il leur est (aussi) permis de se maquiller", a affirmé lors de l'émission Cheikh Ghamedi, qui a dirigé la police religieuse à La Mecque, premier lieu saint de l'islam.


Lunettes de soleil à la mode et léger maquillage, mais portant l'abaya, la traditionnelle robe noire du Golfe, et le voile sur les cheveux, l'épouse de cheikh Ghamedi a évoqué les problèmes que rencontrent leurs enfants à l'école à cause des controverses suscitées par les fatwas (édits religieux) de leur père.
"Nos enfants se plaignent que certains enseignants leur demandent pourquoi leur père dit ceci ou cela", a-t-elle déclaré.

 

 


Le grand mufti d'Arabie saoudite, cheikh Abdel Aziz al-Cheikh, a critiqué les propos du cheikh Ghamedi et l'a appelé à "se repentir". "Qu'Allah guide Ghamedi vers la bonne voie", a-t-il ajouté sur le site saoudien d'informations Sabq.

Les propos du cheikh ont également suscité des réactions sur les réseaux sociaux.


"Content maintenant? Chaque téléphone mobile porte la photo de votre femme. Cocu que vous êtes!", lit-on dans un commentaire sur Twitter, accompagné d'une photo du couple avec la femme le visage non couvert.


Mais des partisans de cheikh Ghamedi ont répliqué sur les réseaux sociaux.
"Ils l'insultent pour avoir montré le visage de sa femme (...) mais ils se sont tus concernant (le prince) Al-Walid" Ben Talal, écrit Ahmed Rasan sur Twitter en postant une photo du prince milliardaire en compagnie de sa femme habillée à la mode.


Les Saoudiennes doivent obtenir l'autorisation d'un proche parent de sexe masculin pour travailler, se marier et voyager. L'Arabie saoudite est par ailleurs le seul pays au monde où les femmes n'ont pas le droit de conduire.

Le 9 décembre dernier, Amnesty International avait rapporté que les autorités saoudiennes avaient décidé de prolonger le maintien en détention de deux militantes, dont l'une a été arrêtée alors qu'elle voulait entrer au volant d'une voiture dans le royaume. Loujain Hathloul et Maysaa Alamoudi vont être détenues "25 jours de plus", avait précisé l'ONG basée à Londres dans un communiqué. "Emprisonner une femme simplement parce qu'elle a conduit une voiture est complètement absurde", avait dénoncé le directeur adjoint d'Amnesty pour le Moyen-Orient, Saïd Boumedouha.

Loujain Hathloul, 25 ans, qui tentait d'entrer par la route en Arabie saoudite depuis les Émirats arabes unis, avait été arrêtée à la frontière et placée en détention le 30 novembre. Mme Alamoudi, une journaliste saoudienne installée aux Émirats, qui était venue la soutenir, a été interpellée en même temps.

 

Lire aussi

Carton rouge pour une Saoudienne amatrice de foot

 


Un religieux saoudien suscite une vive controverse après s'être affiché à la télévision avec sa femme le visage découvert, défiant une stricte tradition dans le royaume ultra-conservateur.
Cheikh Ahmed al-Ghamedi, qui a proclamé qu'en islam les femmes ne devaient pas nécessairement se couvrir le visage en public, est apparu le week-end en compagnie de son épouse Jawaher bent Ali lors...

commentaires (10)

.. Les voies du seigneur, bien sur. Merci.

Ali Farhat

15 h 11, le 18 décembre 2014

Tous les commentaires

Commentaires (10)

  • .. Les voies du seigneur, bien sur. Merci.

    Ali Farhat

    15 h 11, le 18 décembre 2014

  • L'EGLISE D'ANGLETERRE VIENT DE NOMMER UNE "FEMME" ÉVÈQUE ! QUE DE ROUTES ASTRONOMIQUES IL Y A POUR CERTAINS POUR SEULEMENT ABÔLIR LE VOILE DU VISAGE !

    CENSURE + CARENCE + BOURDES = FUITE DES ABONNES.

    13 h 05, le 17 décembre 2014

  • Et tous les deux à simiesques mimiques.... et maintien.

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    12 h 06, le 17 décembre 2014

  • Toute une bande d’arriérées, ces bonnes femmes voilées ! De même que leurs coMpagnons....

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    12 h 01, le 17 décembre 2014

  • LA SEMAINE PROCHAINE ELLE ENLEVE LE BAS... NA !

    Atallah Mansour Simone

    10 h 09, le 17 décembre 2014

  • Vraiement d'un autre age... que dis-je, d'une autre ère! Mais bon, ils sont démocrates par la présence de pétrole dans leur sous-sol et de leur amitié avec l'occident (!?). Vous me direz que y en a qui sont blonds par le meilleur ami de leur père aussi!! Ben, Allah doit avoir ses raisons.. ne dit-on pas que les voix du seigneur sont impénétrables? Occulter l'idendité, le visage notemment en leiu publique, doit etre reconnu comme délit... partout. Surtout sachant que le terroriste wahabbite, monsieur Abou 2chatt, se déplace volontier en tenue de femme saoudique. Quant au port du voile dans les lieux publiques, il ne peut en aucun cas etre une obligation dans les sociétés civilisés.. mais un choix et une conviction PERSONNELLE que la loi se doit de proteger! C'est celà vivre civilement ensemble et avec les autres pour.. une musulmane.

    Ali Farhat

    01 h 31, le 17 décembre 2014

  • UN TOUT PETIT PEU MOINS FANATIQUE QUE LES AUTRES... ET L'ON CRIE HARO SUR LE BAUDET !

    CENSURE + CARENCE + BOURDES = FUITE DES ABONNES.

    17 h 33, le 16 décembre 2014

  • Alors que lui, il est aussi "beau" qu'Ahmadénéjéééd mais en moins menu et en plus massif....

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    16 h 17, le 16 décembre 2014

  • Dans tous les cas, aussi boursouflée que lui...

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    15 h 27, le 16 décembre 2014

  • La prophète ,n'a jamais ordonné de porter la barbe ,ni de dire des conneries allah télé....

    M.V.

    15 h 09, le 16 décembre 2014

Retour en haut