La chronique de Nagib AOUN

Il ne reste que le droit de rêver...

Nagib AOUN | OLJ
13/10/2014

Tout a commencé en Afghanistan avec un Ben Laden manipulé par les services secrets américains, tout s'est poursuivi à New York un certain 11 septembre avec le même Ben Laden devenu furieusement qaëdiste, le tout est revenu, en bourrasque vengeresse, en Afghanistan, terre de toutes les folies, de toutes les surprises passées et à venir, avant de se transplanter en Irak puis en Libye et d'élire domicile, in fine, dans une Syrie qui n'en demandait pas tant...
Tout a commencé dans les étendues sauvages de Tora Bora, dans une équipée furieuse qui n'a servi qu'à durcir les traditions tribalo-féodales et à entretenir la haine de l'Occident et des systèmes démocratiques qu'il véhicule, tout s'est poursuivi avec un gros mensonge, une imposture monumentale qui a trouvé son accomplissement dans les fameuses et non moins fumeuses armes de destruction massive prétendument amassées par Saddam Hussein.
Tout a commencé dans la « croisade » occidentale en Libye pour protéger et sauver la population de Benghazi menacée de génocide, tout s'est poursuivi avec la chute scénarisée de Kadhafi et la montée en puissance des chefs de clan et de milice islamiste plus sanguinaires, plus terrifiants les uns que les autres, tout s'est conclu dans l'anarchie générale, dans le déchaînement d'un jihadisme en roue libre qui essaime dans toutes les provinces, qui propage la « bonne parole » dans les pays environnants, en Algérie, en Tunisie et dans les États africains frontaliers. Bravo Bernard-Henri Lévy, instigateur d'une aventure supposément libératrice, une révolte qui s'est retrouvée abandonnée à son sort, lâchée par ses parrains, condamnée à subir le joug de ses fossoyeurs islamistes !
Tout a commencé avec la chute du régime baassiste irakien, avec la capture puis la pendaison hollywoodienne de Saddam Hussein, tout s'est poursuivi avec le démantèlement de toutes les institutions étatiques irakiennes et de l'épine dorsale qu'était l'armée, sur une simple signature du « haut-commissaire » américain de l'époque Paul Bremer, tout se termine aujourd'hui avec la désintégration de l'ancienne Mésopotamie, avec un retour américain sur les champs de guerre dévastés et la cavalcade d'un État islamique qui nargue tout le monde.
Tout a commencé avec une vague printanière, celle supposée débarrasser le monde arabe des tyrans qui l'asservissaient, tout se termine aujourd'hui dans les fosses communes creusées par les assassins à la solde de Bachar el-Assad, dans les revirements infamants, dans la véritable trahison assumée par l'Occident de la realpolitik, l'Occident des droits de l'homme qui a trompé les militants de la liberté et qui les a abandonnés au milieu du chemin.
Le résultat est là, étalé sous nos yeux : une opposition modérée pourchassée par la criminelle machine de guerre du régime assadiste, harcelée dans ses derniers bastions, des islamistes et autres monstres daechistes qui prolifèrent comme un cancer galopant et un tyran qui s'imagine déjà en bouclier incontournable contre lequel se fracasseront tous les rêves d'une démocratie salvatrice.
Tout a commencé par un gâchis, tout se termine par un gâchis. Tout a commencé avec des promesses, tout se termine avec des mensonges. Les peuples arabes peuvent toujours rêver : il leur reste heureusement le droit de fantasmer...

À la une

Retour à la page "Chronique"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

UN GRAND LUNATIQUE A FAIT UN RÊVE ! DEPUIS DES BANDES D'INSIGNIFIANTS LUNATIQUES... TOUS FONT DES RÊVES... TUENT, S'ENTRETUENT, ÉGORGENT, S'ÉGORGENT, MANGENT ET SE MANGENT... DES RÊVES SATANIQUES ! !

Fady Challita

C’est marrant, j’ai lu hier sur MTV news qu’un certain politicien j’ai oublie son nom, quelle importance d’ailleurs (ils se ressemblent tous, pardi!), avait affirmé que soit on proclame Michel Aoun ‘President de la Republique’ soit on reste sans President car selon ce Monsieur je quote, “Michel Aoun is the only President for Lebanon, and if he is not elected, there will be no Head of State in the foreseeable future”. Wowww!!
Pourquoi je remets ca sur le tapis maintenant, apres la lecture de cet excellent article de M. Nagib Aoun, c’est pour la simple raison que si le choix m’etait presente je voterais surement Aoun –de tout coeur- mais pour Najib, pas Michel.
Je fantasme? Eh!
Ronald Reagan, Clint Eastwood et Arnold Schwarzenegge, entre autres, furent elus President et Mayors, et c’etait de simples acteurs au depart, rien a voir avec la politique, tandis que notre cher M. Najib Aoun est un precieux element de OLJ, pas biaisé pour un sou, et dont l’avis est toujours juste, equitable et sensé, en d’autres mots l’opposé de notre General qui, franchement, a perdu les pedales depuis belle lurette! Depuis ‘89 en fait, depuis que, a l’instar de Iznogoud, il a voulu devenir President a la place du President, et que tout le reste, hein, n’avait plus d’importance!
Najib Aoun a ma connaissance n’a jamais voulu devenir PDG a la place du PDG :) Ni ne vendrait son ame au diable au cas echeant pour le devenir!

Sabbagha Antoine

Quand les arabes prennent leurs rêves pour réalité ils resteront soumis aux américains .

LA VERITE

heureusement qu'en Egypt il y a eu un Sissi sinon ce pays aurait ete sur votre liste M Aoun

excellent article mais une fois de plus est-ce seulement la faute des pays " occidentaux "
aucun reproche a la population de ces pays ou a leurs dirigeants passes et malheureusement actuel aussi comme en Irak

Salim Dahdah

Les cauchemars ne peuvent pas se transformer en rêves, même si l'on veut fantasmer...!
Merci pour cet excellent article et le descriptif de cette sombre page de l'Histoire contemporaine du Moyen-Orient!

Georges Zehil Daniele

Très bon article, comme toujours.

Tabet Karim

Super.

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants