X

Sur le net

Après le Ice bucket challenge, le Wake up call pour les enfants syriens...

Sur le net

Une campagne qui irrite aussi...

09/10/2014

Le Ice Bucket Challenge, ce défi consistant à se verser un saut d'eau glacée sur la tête, avait permis à l'association ALS de récolter 100 millions de dollars tout en faisant connaître la maladie de Charcot dans le monde entier. Aujourd'hui, l'Unicef (le Fonds des Nations Unies pour l'enfance) entend surfer sur le succès viral de cette campagne pour sensibiliser sur le sort des enfants syriens réfugiés.

Une de ses ambassadrices au Royaume-Uni, Jemina Khan, a donc posté il y a quelques jours sur Twitter un selfie pris au saut du lit, les cheveux ébouriffés, accompagné du hashtag #wakeupcall ('réveil' ou 'tirer la sonnette d'alarme' en français) et invitant à faire un don par sms à l'organisation internationale, avant de nominer trois personnes pour qu'elles fassent de même.

 

 

Un appel qui rappelle également le #nomakeupselfie, ces autoportraits pris sans maquillage, visant à soutenir la lutte anti-cancer.

L'objectif du #wakeupcall : lever des fonds pour les 6,5 millions d'enfants affectés par le conflit en Syrie. "La gestion quotidienne du camp (de Zaatari, en Jordanie, ndlr) coûte un demi-million de dollars. J'ai décidé d'éviter à mes amis un autre triste diner de charité. Le meilleur moyen de lever des fonds est de faire une campagne sur les réseaux sociaux pour essayer de reproduire l'étonnant succès du Ice Bucket Challenge (...) et du "no make-up selfie", qui a permis de récolter 8 millions de livres en six jours pour la recherche contre le cancer au Royaume Uni", écrivait Jemina Khan le 3 octobre dans le "New Statesman".

Depuis, plusieurs célébrités, britanniques pour la plupart, se sont prêtées au jeu.

Naomi Campbell, apparemment fraiche comme une rose même au réveil, l'acteur Hugh Grant qui a un peu triché, Nigella Lawson ou encore Stephen Fry :

 

 

 

 

 

 

 

Mais sur le réseau social, l'initiative suscite aussi une certaine irritation.

 

 

Si vous voulez en savoir plus sur les enfants syriens, lisez. Pas cette tendance narcissique qui n'est qu'une pensée éphémère face à une cause réelle.

 

 

#Wakeupcall après le Ice Bucket, une nouvelle campagne... Accordez-moi une pause... Pourquoi avons-nous besoin de ces campagnes stupides ?

 

Lire aussi

Les enfants, victimes du conflit qui s'éternise en Syrie

À la une

Retour à la page "Sur le net"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Affaire des tunnels : en attendant le rapport de la Finul...

Un peu plus de Médéa AZOURI

Maman a (rarement) tort

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué