Un monde de solutions (II)

Récompenser une habitude, celle de l’hygiène

En bref
Valentine Pasquesoone | Sparknews
20/09/2014

 

 

Chaque année, des milliers de Sud-Africains, dont beaucoup d'enfants, meurent de maladies liées au manque d'hygiène telles que le choléra ou la fièvre typhoïde. Le pays est considéré comme l'un des moins propres au monde, en terme d'accès à l'hygiène au quotidien. Face à cette urgence de santé publique, l'agence Y&R Zambia, en collaboration avec les organisations The Safety Lab, Dare to Share et Blikkiesdorp4Hope, a conçu le «Hope Soap», un «savon de l'espoir» pour donner aux enfants l'habitude de se laver les mains.

Ce savon transparent contient un petit jouet – une voiture miniature, une figurine Hello Kitty – qui n'est accessible qu'une fois le savon entièrement utilisé. Lancée en 2013 dans une zone pauvre de la région de Capetown, l'invention fait ses preuves. Selon ses créateurs, elle aurait déjà réduit les maladies de 70% au sein du quartier.

 

À la une

Retour au dossier "Un monde de solutions (II)"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants